Nous sommes à la recherche de roi et de champion! Rejoingnez nous vite pour découvrir les mystères de votre aventure! et recevez 500BP a utiliser !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 The War inside our Soul, I'll never forgive you for that, Kaiza [ Solo ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Princesse Infernale

avatar
I am
Messages : 730
Date d'inscription : 17/11/2016


Feuille de personnage
Santé:
125/130  (125/130)
Magika:
15/150  (15/150)
Stamina:
80/100  (80/100)

MessageSujet: The War inside our Soul, I'll never forgive you for that, Kaiza [ Solo ]   Jeu 11 Mai - 22:42




The War inside our Soul
Burn, Honey, Burn! ❤




*GOD DAMNIT! Pourquoi je ne peux pas bouger, c'est pourtant mon putain de corps! Mes faits et gestes semble si rompus. Depuis toujours, je suis spectatrice de ma propre vie, tout cela, TOUT CELA! va me RENDRE COMPLÈTEMENT FOLLE!! si je ne le suis pas déjà. Ces courts moment où je peux savourer le fait que je puisse bouger est délectable. Comme le calme après une grave tempête. Une guerre incessante, usant sacrifice après sacrifice. La crucifixion pour ceux qui défendaient les mêmes idéaux que leur dictateur... Alors qu'ils sont seulement spectateur de leur propre vie... TOUT CELA VA ME RENDRE COMPLÈTEMENT FOLLE!!

* Tais-Toi!*

Devant le miroir, sa tête bougeait de gauche à droite de manière inquiétante, à croire qu'elle pourrait aller jusqu'à se briser la nuque. L'un de ses yeux se plissa, celui-ci était rouge. Elle agrippa sa tête ainsi que sa chevelure. Que cette putain de voix se taise! Et-qu'elle-brûle-en-enfer! Comme ce jour, où son reflet la narguait. Haussa les sourcils, riait, ce maudit sourire cynique, tira la langue, se lécha les lèvres. Akiza devenait-elle complètement folle!? Elle ferma les yeux, grimaça, se disant " Va-t-elle se taire !? " La jeune femme ouvrit l'un de ses yeux, le rouge, voyant que le miroir était complément normalement. Ensuite l'autre, le miroir faisait maintenant des conneries. Elle décida donc de fermer l'un de ses yeux, le miroir totalement normal, ouvrit son oeil ; recommença ses conneries. C'est alors qu'elle décida d'ignorer son reflet, mais c'est aussi à ce moment, que ce même reflet pointa une direction quelconque, avant de disparaître avec ses yeux complètement noir, du sang noirs jaillissaient de ses yeux morbide, avec une affreuse et terrifiante grimace démoniaque. Qu'est ce que tout cela voulaient dire! de quoi donner une véritable crise cardiaque.

Ce reflet pointait le placard derrière elle. Comme si elle allait se jeter dans la gueule du loup. Comment se faire duper et avoir l'air d'une vrai conne. Akiza ne pouvait faire confiance à ce reflet d'elle-même, qui elle, la terrifiait depuis tout jeune. Son oeil rouge lui brûlait affreusement, une douleur intérieur intense et atroce. D'accord, d'accord, se dit-elle. Pour une choix qu'elle avait le contrôle de son corps, elle devait en profiter. Ses pas se rendirent jusqu'à ce fameux placard. La dernière fois, la jeune apprentie avait trouver une robe. Cette fois se sera quoi ? Une brosse à cheveux et de maquillages ? Fuck it, si c'était pour perdre son temps, valait mieux aller le perdre ailleurs.

Sa main indécis se déposa sur la surface du meuble en bois, sûrement du marbre. Elle ne s'y connaissait aucunement en bois. Ne sachant aucunement si du membre c'était du bois au un autre matériaux. Celui-ci s'ouvrit, un escalier sombre menait à une sous-sol encore plus sombre et inconnu. La jeune apprentie pouvait sentir cette énergie que ce lieu émanait. Un lourd passé y régnait. Son pied quitta la surface du plancher. Descendit le premier escalier, ensuite le deuxième. Rendu à cinquante-sixième, elle se demandait si les escaliers avaient une fin. Chaque chose avait un début et une fin, qu'elle était heureuse ou atroce, quelle qu'elle soit. Maintenant arrivée dans la pièce souhaitée. Ses yeux devinrent rouge, les deux Iris.

* J-j'ai complètement le contrôle... Je pense maintenant comprendre. Si j'allais me voir du le miroir. C'est ce que je pensais, se sont mes Iris. Dans ce monde je peux plus facilement prendre la relais. Et surtout là où sommeil mes souvenirs, donc mon ancienne chambre et mon ancien antre. J'ai le parfait contrôle. Ça me désole de l'avoue, au lieu de le dire tout haut cyniquement, je n'ai pas le choix de partager ce coeur. Je ne peux intervenir dans peut de cas, Colère, peur et dans les lieux où repose mes souvenirs... *

* Qui es-tu *


Je me retourne pour voir d'où vient cette voix, je ne la voix pas. Je ne peux la discerner. Son mental est si... Bordélique, comme un vieux labyrinthe... Ô je ne sais pas combien de fois je me suis perdue, merde. Son âme est en guerre avec la mienne, elle se défend des envahisseur telle que moi. Je la comprend d'être si fatiguée. Ces cauchemars régénérer par notre conflit perpétuel. Ce n'est pas qu'un petit conflit psychologique. Je continue à marcher. Je voulais entendre un peu avant... Avant de la rencontrer. Je ne pensais pas que cela serait s'y tôt. On ne peut se préparer à se genre de rencontre. Je pensais que Kaguya aurait pu m'aider. Mais je ne peux... Pas... Lui parler comme je le veux. Je parie que mes souvenirs se trouve derrière l'une de ses portes. Malheureusement, j'ai connu des jours meilleurs où que ce fameux labyrinthe qu'est son esprit était plus illuminé. C'est si sombre... Sûrement à cause de moi. Mes pensées corrompe son âme, mes désirs les plus interdits. Ce couloir m'exaspère. Mais c'est un entraînement totalement psychologique. Tien bon, Akiza.

* Merde, Elle saigne du nez! Je dois ne dépêcher! Je dois trouver ce livre. Je pense déjà avoir lu un ouvrage à ce sujet. Cela me fera gagner du temps. *

Où est-elle putain! Si elle ne veut pas mourir. Sort! Elle n'a aucun contrôle, aucune lutte. Normalement elle avait le droit à ses pensées... Mais je pense qu'en ce moment elle n'existe tout simplement plus! Un tel enfer, n'avoir aucun droit à ses propres pensées. Complètement effacée. J'ouvre une autre porte, toujours vide. Rien, sauf l'obscurité. J'avance, j'avance... Je cours même. Ce labyrinthe est vraiment chiant. Pourquoi je me retrouve la tête en bas! Et merde.

* Elle doit sûrement être dans un état telle une hibernation, au plus profond de son subconscient. Comment y aller *

Ce n'est qu'une humaine, je ne sais pas combien de temps peut-elle tenir. Je ne sais aucunement où je vais. J'ai comme l'impression d'être dans un ancien labyrinthique cité dans plusieurs légendes. Je continue ma marche doucement. Inconsciemment, je marche vers ma victoire ; ou ma défaite. Cela restait à découvrir. Un autre porte, non, une trappe, non plus. Merde! Je dois continuer.

*Tien bon!*

Combien de page a ce foutu livre! Je n'ai pas toute la journée. C'est à peine si j'ai trente minutes, si je suis chanceuse. Ce monde va l'engloutir.  Des milliers d'escaliers, je m'en moque. Tant que cela me mène à Akiza. Je descend en trompe. Une charge furieuse. Une impasse, je dois sauter par dessus se vide. Je ne veux pas savoir où j'atterirai. Continuant ma course, je ne sais pas d'où me vient cette énergie, mais... Suis-je vraiment en train de vouloir la protéger ? Appuyant ma tête contre un mur, frappant celui-ci avec mon poing.

* Vraiment ? *

Depuis quand je suis devenue si protectrice... Je me retourne dans ce noir absolu. Je continue ma marche vers l'inconnu. Ai-je vraiment le contrôle de mes pensées où suis-je manipulée. Est ce que le fait de penser démontre le contraire et que je ne le suis donc pas ? Merde, merdre... MERDE! Je lève les yeux, une porte trône au milieu de ces ténèbres, ou devrais-je dire, ses ténèbres. Je m'y rend, on ne sait jamais. Ma main contre la poignée de porte. Je la retourne doucement. Je l'ouvre. Encore l'obscurité.

* Quoi!? Que fait ma chambre dans son subconscient!*


Je constate une ombre s'approcher de moi. Cette ombre marchant en ma direction avec des pas morbide, longue robe ténébreuse. Je ne comprend rien. Ses cheveux incandescents sortent finalement des ténèbres. Je vois finalement ma réelle raison de ma venu dans ce lieu reculé de son esprit. Un plus profond de son subconscient. Avec cette robe, avec cette couronne, c'est vraiment moi! La Reine infernale Déchue. Pourquoi je tremble autant... Moi ? Tremblante ? Impossible! C'est totalement impossible! Je régnais la terreur! Une parfaite folle au trône!...

* Qui es-tu !? *


* Alors tu ne me reconnais vraiment pas, toi qui habite mon corps et me hante depuis ma jeunesse. *

* Aki... *

* J'ai compris ma destinée ce fameux jour fatidique dans le qu'elle où j'ai tuée toute ma famille et ces gars... Par ta faute!*

* ... Tu ne peux pas comprendre, le problème est plus grave que ça*

* Ah oui! Comment cela peu être plus grave... QUE DE TUER SA PROPRE FAMILLE*

Quoi! Ses mains son enflammées, ça sent mauvais. Je vois ses projectiles se diriger vers moi, je les invite de peu. Ils sont rapide, putain. Comment a-t-elle ? Non... C'est impossible. Tout cela ici est impossible je dois sûrement rêver. C'est ça, c'est seulement un cauchemar... Non... C'est vrai... Je provoque ses cauchemars... Ensuite des lames de flammes, elle connait ce sort en plus ? J'évite encore. L'une des lame de feu me coupe un peu la joue, me brûle par la même occasion. Je l'ai sous-estimer. Depuis sa jeunesse, je la vois grandir. Je dois... La raisonner. J'évite ses assauts. Ses attaques sont si violente. J'atteris devant elle. Alors que je vois une boule de feu se diriger pile où je suis. La boule de feu frappe le sol, je suis projetée contre un mur. Ce goût de sang dans la bouche. Je m'étale au sol...

* J'ai vécue mille et une épreuves, mais rien de cela m'a préparer à cela. Comment aurais-je pu deviner que cela serait comme m'occuper de ma fille... Je n'ai jamais eu d'enfant... Je ne connais pas les instinct d'une mère. Alors peut-être ma soeur ? Oui! Comme une soeur, sauf qu'elle est ma jumelle. Comment les jumelles font pour se protéger? Qui l'eût cru, que je puisse développer des sentiments envers cette petite idiote. *


Tentant de lever la tête, elle vient vers moi. Je ne peux la blesser. Je m'exclame *Akiza! Arrête ça! * Mais bien entendu, elle ne m'écoute pas. Ses mains en flamme, ma posture. Vraiment ? Bon d'accord, elle est vraiment comme moi. Et moi alors ? Je suis qui alors ? Est-ce moi qui est en train de disparaître ? Elle qui se fait dévorer ? Je ne comprend plus rien. Trop de ténèbres, trop de sentiments de vengeances... Ils la consument... Ses cauchemars créés par moi. Ses visions par moi aussi. Ses sauts humeurs aussi... Je suis en train de détruire l'une des seules avec qui je me suis attachée... Elle s'approche encore, elle va sûrement m'écraser le crâne. * A-Akiza...* Comme je l'ai si souvent fais... Elle s'approche, s'approche... Lève toi!

Plusieurs goutes de mon sang s'écoulent au sol. Je ne sens plus mon bras. C'est à peine si je sens aussi mes jambes. Se qu'on appelle l'adrénaline, pourtant je n'ai pas de corps. Elle mutile son propre corps... Une autre boule de feu, j'esquive de justesse. Un autre, encore. Comment a-t-elle développée une telle précision et un telle habilité? Je sauta sur le sommet d'un pilier à moitié détruit en m'exclamant encore de s'arrêter. Ma contre partie me répond avec une boule de feu, bien entendu. Je dois seulement avoir 2 minutes. J'esquive en sautant en sa direction. Le temps semble pratiquement s'arrêter. Tout au ralenti, je la vois en train de préparer une autre boule de feu... Je ferme les yeux... Pour la prendre dans mes bras...

* Arrête... Je suis désolé... Tu sais, je t'ai vue grandir. Devenir doucement une copie conforme de moi-même. Je sais que par ma faute tu vivais l'enfer, que j'ai détruit ta famille et ta vie... Je voulais seulement te protéger... Sans m'en rendre compte, j'ai développée une sorte d'attachement émotionnelle à ton égare... Comme la plus vieille soeur  jumelle qui veut veiller sur l'autre... Je m'en rencontre maintenant, mon sentiment de vengeance ne doit pas influencer ta vie. Déjà que je la vie à travers tes yeux *

Mes yeux humide, ces rares larmes qui s'échappent de mes yeux, je la serre fort contre moi. Elle fait de même.

* Kaiza...*

Akiza me lâche et recule de quelque pas.

* Nous ne pouvons faire qu'une. J'ai ma vie et je veux la vivre pleinement. Et ce n'est pas en exécutant ta vengeance que je me sentirai mieux... ( Elle se retourne ) Si je dois être quelqu'un dans ce monde, je serai la princesse Infernale!*

* !! Aki... *

Son nom signifiait le secret du sang. Le Za, que voulait-il dire ? Même moi je ne le savais pas. Elle disait pas adieu adieu à la lignée du Roi Infernal. Il ne la connaissait pas. Je suis la seule survivante de cette événement si fatidique. Cette fille avait une personnalité forte, presque aussi forte que la mienne. Mes cauchemars l'avaient transformé, même devenue plus forte. Même si je lui faisais vivre un véritable enfer, Akiza n'était et ne sera jamais faible. Ma vengeance ne sera jamais la meilleure solution, elle avait raison. Cette vengeance soulignera notre perte à tout les deux...

Ses yeux redevinrent normal, des flamme rouge sortirent de ses iris à une vitesse Fulgurante. Suite, ses iris devinrent vide. Tout commencèrent à devenir noir, même pour moi. Je commençais à ne plus rien voir. Ses yeux lourds, se fermèrent doucement comme une porte en pierre. Ses muscles se flanchèrent et Akiza tomba au sol, au milieu de ma bibliothèque de livres de sorts.


Les temps changent
La princesse Infernale



Elle ne voulait plus voulait plus me ressembler. Allant jusqu'à se teindre elle même les cheveux. J'ai foiré, je l'avoue. Ses yeux rose, je ne comprend toujours pas comment elle a fait pour les changer. Mes anciens Iris, comme si elle ignorait mon existence... Je me sens complètement oubliée... Akiza sorti de mon ancienne chambre, marcha d'un pas déterminé dans le château. Elle avait changée. Son estime d'elle-même avait augmenter, beaucoup augmenter. Cela fait maintenant deux semaine qu'elle y traînait. Ses sorts avaient augmenter en puissance ? Probablement. J'ai seulement l'impression d'avoir perdu une soeur...






Je ne veux pas te ressembler  

* Mais je veux t'aider *









¦ - Hello Darkness ~❤
¦ - My Love Diying
¦ -     - - -
¦ - Kaguya, My Sister
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -



_________________

Ember, Spark, Flare et Blaze
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
The War inside our Soul, I'll never forgive you for that, Kaiza [ Solo ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» xX Soul Hunter Xx
» Soul Edge arcade vs Playstation
» One Dream One Soul One Prize One Goal One CocoTapioca
» Inside of Nabaztag/tag
» Drogué inside !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gate of Valor :: Royaume Infernal :: Château Infernal :: Chambre de Kaiza-