The beginning of the end
 :: Royaume des Humains :: Capitale Haedleigh :: Habitation

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Akiza Hainamida

Messages : 1281
Date d'inscription : 17/11/2016

Feuille de personnage
Santé:
115/150  (115/150)
Magika:
61/300  (61/300)
Stamina:
70/100  (70/100)
avatar
Princesse Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 30 Nov - 20:55
Montage créé avec bloggif
Introduction
 

Introduction

Quand l'espoir est en réalité le désespoir. Dans une océan de larme où la souffrance noie peu à peu son cœur effrayé par ses secrets les plus lourds. Non loin devant elle se trouvait sa fin à plus sinistre. Les flammes submergèrent leurs sentiments ; alors que leurs avenirs devinrent cendre. La vie est courte, personne ne veut vivre dans le regret... Personne ne veut vivre dans la peine et misère. La vie n'est pas un conte de fées. Dans le désespoir, en tenant sa urne, elle tomba sans conscience. Tomba dans son propre oublie abyssal. Un vide absolu où personne revenait. Quand l'espoir est en fait le désespoir. L'espoir de le revoir un jour lui faisait plus mal qu'autre chose dans ce monde... Ses larmes de cendre disparaissaient sans regret la laissant seul avec sa solitude. Les ombres autour d'elle, les ombres se rapprochaient , sa malédiction vitale était donc sa propre vie de regrets. Ne pas avoir pu protégé celui qu'elle avait d'yeux que pour lui...

Une jeune innocente qui n'avait aucune idée de ses secrets. Une innocente qui ignorait qui elle était. Bien sûr, elle savait son nom « Akiza » nom de famille « - - - » Si elle n'avait un. Elle ne voulait pas porter le même nom des famille de son salaud de père qui avait laisser sa mère dès sa naissance. Alors que maintenant sa mère était aussi prise avec conscient et saoulons. Comment pardonner un tel comportement? Dans élanc de range, Akiza avait sérieusement blessée son beau père. Même s'il n'était qu'un simple connard pervers qui n'aimait que sa mère pour son corps... Celle-ci qui devait la protéger l'avait fichu dehors. Elle n'avait même pas touchée son beau père seulement un regard et yop! Petit malaise cardiaque. Comment avait-elle fait cela ? Elle même ne le savait pas. Une chose était sur, Akiza était bel et bien assise sur un banc de parc à profiter de l'air ambiant. La jeune femme sans toit, pour le moment, regarda les civils passant. Regard à droite, regard à gauche, Elle ne savait trop où aller.

Sa main posée sur un mur en béton, elle marchait dans la rue seul et encore seul avec sa propre personne. Elle n'avait pas fait exprès, elle voulait seulement protéger sa mère d'un saoulons sans classe et égoïste. Qu'avait-il de mal la dedans ? Sa mère était bel et bien sous l'emprise du syndrome de la femme battue. Défendre ceux qu'on aime. N'était-ce pas la chose sensé ? Elle posa sa tête contre le mur perdue par ses pensées et sa rancune envers cet homme mauvais.


No fuck to give

Dans un nuage noir, là où la positivité et la négativité créer toute cette merde. La foudre frappe là où les innocents passent. Grand nuage noir de tempête, naissance dans l'oublie des ténèbres, Nous venons pas au monde comme des super héro, mais comme des Zéros. Zéro, où que la fondre à l'habitude de tomber. Innocent comme toujours, les juges des cieux agissent sans regret. Aucun problème en retirer, ni ensuite. Vous savez quoi ? No fuck to give. J'avancerai même après avoir été frapper à plusieurs reprises. Ils verront à quel point je suis méchante. Je leur botterai le cul. Aucune opinion ne doit être fait, envers soi-même ou que ce soit sur autrui. Personne ne doit juger avant de connaître, sans ça, c'est nous qui sommes innocent. Même étant une paria. J'ai le droit à la vie. Même étant une paria. Je peux être lavée de mes péchés. Même étant paria, je suis innocent, ce n'est même pas moi qui a fait tout ces crimes... Même étant une paria, nope, just No fuck to give.

« Tu n'es qu'un sale traite! »

Ses yeux s'ouvrit complètement horrifié. Qu'était ce rêve ? Il semblait si réaliste qu'elle en avait la chair de poule. De plus d'un mal de tête atroce, Akiza n'avait pas eu le choix de se trouver un endroit improvisé pour dormir. C'est-à-dire un banc de parc. Même si cela était interdit, mais c'était mieux que dormir dans un refuge coûteux et moisie. Ce n'était pas comme si elle était incapable de se défendre. Il faisait nuit, assez frisquet. La jeune femme avait bel et bien un peu froid. C'est vrai qu'elle avait passé la journée là. Elle regarda de chaque côté pour voir s'il n'y avait pas de signe d'un prédateur louche. Même s'il ne pouvait pas être pire que ce saoulons de merde. Comme elle était écoeuré de rester assise, elle décida donc de se lever pour aller se dégourdir les jambes non loin.


_________________

Ember, Spark, Flare et Blaze

Kaguya venusity

Messages : 631
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 23
Localisation : Québec

Feuille de personnage
Santé:
180/180  (180/180)
Magika:
170/170  (170/170)
Stamina:
140/140  (140/140)
avatar
Protectrice Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Déc - 19:32


La racontre


Akiza
 

Montage créé avec bloggif

Kaguya marche un petit moment inconfortable à cause des souliers jusqu’à la frontière des humains. Une fois arriver, Kaguya se transforme en chat noir aux pelages noirs brillants. Pour passer décrétions en vers les humains. Plus qu’elle avait de la misère à marcher. Depuis quand elle a des souliers, puisqu’elle n’a pas l’habitude de marcher nue pieds. Dans son royaume elle marche nue pied. Chez les humains, elle ne peut pas, car le monde va trouver son étrange.

La jeune femme marche tranquillement dans les rues. Seules affaires qu’elle sait, c’est qu’elle est perdue. Elle ne connaît pas la place. Elle doit trouver un Gide. La femme ne connaît pas ce terrain-là, car elle n’est plus habituée dans ce monde. Ce monde est son monde natal avant qu’elle soit Nekomata.

Kagu marche jusqu’à un village où qu’il fût un peu illuminé. La femme chat saute dans un arbre avant de sauter d’arbres en arbre et de branche en branche. Elle miaule un petit moment pour donner sa présence aux autres chats. Jusqu’à temps, qu’elle aperçoit une jeune femme coucher sur un banc. 

Kagu se dit : « dans sa tête elle peut être ma victime ».

De plus, qu’elle s’approche, elle aperçoit la jeune femme. Elle ressemble à son amie morte.
Kaguya la regarde un petit moment, car sa face lui dit quelque chose. Mais elle n’est pas sure, puisque sa jeune est morte, car les deux se ressemblent beaucoup, car elle est morte et une fois morte on reste mort. Kaguya est toujours sous apparence du chat

Kaguya regarde la jeune femme.
Elle dit : « Hey toi, la jeune femme qui est couchée sur le banc, comment vous appelez et pourquoi être vous sur un banc ».  


La femme chat saute sur le ventre de la jeune femme. Kaguya commence a ronronné et lui donner des coups de tête pour faire flatter.
.



code [size=50]par[/size] Cristal-Lullaby sur epicode.

Akiza Hainamida

Messages : 1281
Date d'inscription : 17/11/2016

Feuille de personnage
Santé:
115/150  (115/150)
Magika:
61/300  (61/300)
Stamina:
70/100  (70/100)
avatar
Princesse Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Déc - 14:10
Montage créé avec bloggif
Kaguya Venusity


Le monstre endormi au plus profond de notre être ne fait qu'un avec son hôte. Croyez en votre propre foi, elle sera déchu dans les jours avenir. Seul le goût de la mort sera sur vos lèvres. Le début d'une fin proche. Rencontrant votre sinistre fin. Quelque chose me dit que la danse avec la faucheuse est bien plus satisfaisante qu'avec un homme.

Ses rêves n'était que de simple visions. Ses rêves l'hantait gratuitement de leur propre gré. Comme s'il y avait un message à délivrer à cette jeune femme qui ignorait tout de ses pouvoirs, ses capacités, ses limites. C'était sa secte, mais elle l'ignorait. Un culte, mais elle vivait dans le brouillard de son passé défunt. Elle était une vierge funeste. Les morts s'inclinait à son arrivée. Ses chats miaulait leurs funestes requiem à sa venue. Tout cela, Akiza l'ignorait. Se demandait de manière incrédule. Pourquoi faisait-il cela ? Une chaleur non-rassurante se dégageait d'elle. Une chaleur maudite qui pouvait annihiler un village entier. Elle ne le ressentait pas, mais savait cyniquement que ses rêves n'était pas normal. Akiza ne connaissait seulement pas le but de ces rêves qui était pour elle, insensé.

Main à sa gorge, allez dans les flammes éternel. Le écrié tel un traîtres, quel était le but de ce message macabre ? Ne pas faire confiance à n'importe qui ? Un autre cri, mais incompréhensible. Une larme de cendre. Une douleur vive. Une tristesse incomparable. Elle s'était endormie à nouveau sur le banc. Akiza bougeait beaucoup, comme si elle se débattait. Elle suait. C'était affreux comme affrontement. Dit-on pas que si l'on meurt, on a des chances de mourir dans la réalité ? Pour elle c'était un combat nuit après nuit. Combien de nuit elle n'avait pas dormi depuis ses 16 ? Le compte à partir de ses doigts avait été atteint après 2 semaines. Ses rêves agissait comme des chasseurs de têtes près à traquer leurs proies jusqu'à n'en plus finir. La jeune initiée ignorait sa destinée, mais sentait la froideur de la main osseuse de la faucheuse lui caresser la joue. La froideur sinistre de cette main se faisait ressentir au dessus du ciel. Une torpeur lourde la forçait à dormir le soir. Il faut vivre dans la vérité.

Cela faisait environ deux heures qu'elle s'était rendormi sur le banc. Malgré qu''interdit pour la sécurité des citoyens, Akiza n'avait rien à Foutre. Elle voulait et devait dormir là, par obligation. Elle n'avait nul part ou aller. Malgré que son sommeil était très mal récupérateur, Akiza restait tout de même sur ses gardes malgré. La jeune initiée f gigotait dans son sommeil inconfortable. Après quelques respirations, Akiza entendit une voix. Faisait-elle partie de son rêve ? Surement, elle n'en fit pas de cas. Jusqu'au moment où elle senti un poids sur son ventre. Était-ce une entité qui s'en prenait à elle ? Akiza ouvrit un oeil délicatement. Et répondit.

- Mon...mon nom ? Akiza ?

Un chat parlant, c'est à ce moment qu'elle réalisa que ce chat lui avait adressé la parole. Ce qui était des plus normal. Tout le monde rêvaient de côtoyer l'un de ses jours un chat qui avait la capacité de la communication et l'interaction entre les êtres intelligents. Se croyant fatiguée, elle ne fit pas trop de cas. Jusqu'à temps que sa vue se rétablissait doucement pour constater que ce chat était bien réelle et non sortie de son imagination. « Kyaaaaaaaaaah »

Maintenant que ses peurs étaient passés. Cette nuit devenait de plus en plus étrange. Qu'allait-il se passer par la suite ? Un éléphant volant allait lui proposer de visiter les autres monde en chevauchant un tapis volant dorée. Très inusité comme situation. Rien ne brisait le silence de la noirceur. La ville était très calme. On pouvait y entendre presque une mouche voler. Même il faisait trop froid. Akiza avait été si paniquée qu'elle s'était réfugiée sous un arbre en petit boule. Ses cuisses contre sa poitrine, ses genoux à son menton. Son effroyable peur se faisait ressentir dans les alentours. La jeune femme se balançait pensant illusoirement que cela allait la calmer. Après un second miaule, elle se retourna avec terreur... Elle poussa un autre cri.

Après quelques minutes et savoir calmée, Akiza était assise en indien la tête penchée vers l'avant. Ses cheveux rouge cramoisie tombaient aussi vers l'avant. Ensuite, elle se redressant en replaçant ses cheveux doucement. À chaque du chat parlant, Akiza grimaçait comme si elle était inconfortable, de petits frissons l'accompagnait par la suite. Cela prit environ une autre heure pour qu'une nouvelle phrase d'interaction puisse faire une entrée depuis le cri.

- U-un chat parlant... Je n'y crois toujours pas. Comme je t'ai dis mon nom. Puis-je savoir qui tu es ? Car c'est vraiment flippant.


_________________

Ember, Spark, Flare et Blaze

Kaguya venusity

Messages : 631
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 23
Localisation : Québec

Feuille de personnage
Santé:
180/180  (180/180)
Magika:
170/170  (170/170)
Stamina:
140/140  (140/140)
avatar
Protectrice Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Déc - 11:43


La transformation


Aki
 

Montage créé avec bloggif

Kaguya baisse ses oreilles et a un air tout triste. Âpres, de voir la réaction de

la femme et lui dit : « Je m’appelle Kaguya. Et oui, je suis une chatte qui parle. »


La chatte commence à se laver et à marcher sur le banc d’une aire innocent. Et à se licher.

« Ne t’inquiète-toi pas. Je suis gentille. Je suis venu en paix. »


Kaguya saute dans arbre et marche dans les branches pour aller rejoindre Aki. Qui est à un arbre. Kaguya descend aux pieds de l’arbre ou se trouve Akiza. La femme chatte saute sur l’épaule et lui donne des bisous sur la joue un petit moment et ronronne. 

La jeune femme saute sur ses genoux pour voir les magnifiques yeux d’Aki et lui dit :

« Et pourquoi tes dehors? le soir et seul et non dans une maison »

Après, elle décide de s’éloigner un peu d’Akiza. Pour ne pas faire mal à la jeune femme lorsqu’elle va se transforme en humain. 

La jeune femme se transforme en humain. Son corps de félin se transforme à celui d’humain. En petit peut ses parties se changent pour celui des humains elle a une magnifique robe bleu ciel. C’est cheveux son noir bleuté.

Kaguya lance ses souliers à l’autre bout. Car elle n’aime pas la sensation. Elle aime mieux sentir le sol sous ses pieds sentir le gazon qui lui chatouille les orteils.

La jeune femme donne un câlin à Aki et continue sa phrase

La femme chatte attend des pas et se retourne le regard et vois une personne marcher. Elle décide de le tuer, pour pas qu’il n’arrive de quoi à la jeune femme.

« Désolé je reviens. Mon devoir appelle. »

Kaguya part un petit moment et poursuit l’homme pour le tuer. Elle le traque sa proie pour la tuer et absorber son âme.

Kaguya va plus loin pour qu’Aki ne la voie pas et roussit le jeune homme.
La jeune femme faite assemblant être blessés pour le jeune homme s’approche. Une fois, que le jeune homme est assez approché. Kaguya l’embrasse pour l’envoûter pour absorber son âme. Une fois finie, elle commence à manger sa victime en lui arrachant le cœur et après elle mange son sexe. Pour finir, elle lui arrache la gorge. Et comme ça, les policiers vont penser que c’est un animal. Sa première victime n’avait pas d’âme. Parce que, c’était une humaine et dans son royaume il n’a pas d’âme. Pour cela, qu’elle a décidé de tuer une deuxième personne!

Kaguya a fait attention d’être loin d’Aki pour qu’elle ne voie rien.

La jeune femme décide de retourner voir Aki. La jeune femme caresse les cheveux à Aki. Et ses cheveux son doux comme la sois. Kaguya entre tout émerveiller. Et lui donner un bisou sur la main pour lui monter tout son respect en vers elle.

<>

Kaguya continue a regardé Aki en lui faisant des petits sourires et l’on peut voir dans ses yeux des petites étoiles. Qu’elle n’avait pas eux depuis très longtemps! Elle commence à rougir.



code [size=50]par[/size] Cristal-Lullaby sur epicode.

Akiza Hainamida

Messages : 1281
Date d'inscription : 17/11/2016

Feuille de personnage
Santé:
115/150  (115/150)
Magika:
61/300  (61/300)
Stamina:
70/100  (70/100)
avatar
Princesse Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Déc - 19:08
Montage créé avec bloggif
Vision


Respectez ceux qui vous déteste. Cela ne durera pas. On ne peut pas plaire à tout le monde. Il y a des parias, il y a des populaires. Apprenez à vivre à leurs côtés. Car ils n'ont que cela, un côté. Trop imbéciles pour être sûr leurs gardes. Alors qu'une dague noir menace leurs faits et gestes. Respectez ceux qui vous craignent, ils n'ont que cela à faire. Leurs peurs seront votre repas. Lisez dans leurs yeux, lisez sur leurs lèvres. Prouvez leurs tords. Lécher les votre, séduisez le... Prouvez leurs tords... Respectez ceux qui vous méprise, respectez ceux qui vous traumatisé. Votre folie n'est que votre seul arme. Votre agissement cynique ; votre bouclier. Prouvez leurs tords. Riez d'eux, ils sont seulement ennuyeux. Prouvez leurs tords...

« Je vous appelle... »

Sous un sursaut, Akiza semblait se réveiller même si elle était déjà éveillée. Que se passait-il. Pourquoi avait-elle de petits flash inconfortable ? Elle serrait d'avantage ses genoux contre elle-même. De plus que ce chat mystérieux, et surtout parlant, disait être venu en paix. Comme si il était un alien. Venait-elle rencontrer un être du troisième types ? Ça m'avait tout l'air. Tout concordait. Comme si un chat parlant est sensé être un événement habituel. Le quadrupède l'avait donc suivit. Oui suivit de ses pas malicieux, que même mignon. Elle avait même sentir son petit nez humide contre sa genoux. Quelle manie de se lécher le nez. C'était froid. Après quelques instants, le chat disparue. Alors pendant se temps, Akiza leva les yeux vers le voile étoilé.

Combien d'étoile possède cette voûte céleste ? Des milliards ? Voilà un milliard de raison de ne pas s'attarder à ce compte. Akiza profitait seulement de l'air frais et abondante. Cette femme lui avait demandée pourquoi elle dormait dehors. Si au moins ça pouvait être aussi simple. Ce n'était pas facile de vivre une vie en tant que paria. Seule, seul sa famille était pas pour l'épauler. Était. Un grand soupir, ses yeux descendirent doucement et se tournèrent vers la mystérieuse femme qui c'était métamorphoser devant elle. Akiza n'était pas surprise, c'était aussi normal qu'un chat parlant. Elle ne pouvait guère répondre à sa question de pourquoi elle vivait à la rue. Caresse aux cheveux, baiser à la main Akiza regardait cette femme d'un air très surpris et timide. Elle détourna les yeux doucement :

- Trucs en commun... Tu ne me connais même pas...


_________________

Ember, Spark, Flare et Blaze

Kaguya venusity

Messages : 631
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 23
Localisation : Québec

Feuille de personnage
Santé:
180/180  (180/180)
Magika:
170/170  (170/170)
Stamina:
140/140  (140/140)
avatar
Protectrice Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Déc - 19:45


La nuit


Akiza
 

Montage créé avec bloggif

La jeune femme regarde les feuilles et pense a sa vraie famille elle qui avais quand elle était humaine et non une démone. Parfois, Kaguya arrêtais de penser au monde de sa vraie famille comment elle était heureuse, mais la tout a changé. Elle est rendue sadique, et la femme aime voir  le monde souffrir. Elle commence à rire, à chaque fois elle tue une personne.
Plus que les jours passé Kaguya restent presque plus les sentiments quand elle était l'humain . La femme chat est juste heureuse quand elle envoûte une personne ou quand elle était avec sa jeune amie, mais la elle n'est plus et de plus quand elle a rencontre aki elle a retrouvé se sentiment la et elle est avec pour cela Kaguya veux aider Aki, car pour une fois elle ressent la libérer.

Dans le temps , avant qu'elle soit le démon. Qu'elle est rendue, elle avait un petit ami, mais un jour, elle a décide de le tuer, car elle était tannée tout expliquer c'est fait et ses mouvements et lui dire pour quoi qu'elle a tué tout le monde aux bals de finissant.

Kaguya est rendu un être solitaire avec le temps elle aime mieux être seul que de tout dire a quelqu'un et lui expliquer pourquoi elle est rendue aussi démoniaque une seule chose que Kaguya ses qu'elle ne va pas revoir sa famille, car elle c'est sauvé pour vivre sa vie.car elle est sur que sa famille pense quelle est morte.


Kaguya regarde Aki dans les yeux et se remplis d'eau et elle assit à-côté de Aki et continue a lui flatter c'est cheveux.

Elle dit à la jeune femme: << je ne sais pas, mais je suis attirée après ton aura. Elle dégage de quoi que j'aime. J'aimerais mieux te connaitre.>>


Kagu sent son âme libre plus tourmentée de plus quand elle a vu la jeune femme et elle ne comprend pas pour quoi? La jeune femme regarde les étoiles en cherchant une réponse, mais elle n’en trouve pas.

La femme chatte retourne à ses esprits et regarde la jeune femme et la serre très fort dans ces bras et elle va dans les branches d'arbre pour penser et aussi pour attendre si Akiza va lui dire quelque chose.

La jeune femme va passer la nuit dans arbre et dormir la pour être en sécurité, car elle aime pas se monde et elle ne fait pas confiance a personne. Plus qu'elle ses que dans se monde il y a du monde aussi sadique qu'elle.



code [size=51]par[/size] Cristal-Lullaby sur epicode.

_________________

Akiza Hainamida

Messages : 1281
Date d'inscription : 17/11/2016

Feuille de personnage
Santé:
115/150  (115/150)
Magika:
61/300  (61/300)
Stamina:
70/100  (70/100)
avatar
Princesse Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 8 Déc - 19:07
Montage créé avec bloggif
À toi mon Roi


Que des traîtres, juste des menteurs, seul les hypocrites nous font croire que vont nous aider. Personne n'est angélique, personne n'est saint. Tout le monde est impie. Priez la vierge funeste. Elle ne le sera pas très longtemps. Son aura se faisant sentir au delà de l'univers ... Sa folie ayant la force d'attraction d'un trou noir... Ses iris non dilatées, son sourire innocent, refuge du démon. Donnez lui la force, offrez votre âme. Elle en aura besoin tôt ou tard. « Fuck her hard, Fuck her hard, Fuck her hard, Damned Her!! Fuck her hard, Fuck her hard, Fuck her hard » Sa malice réfugiée dans les tréphons de son âme. Scellé derrière la porte de l'éternité, clé jeté à la mers. Quand l'amour n'existe plus, que leur folie ensemble n'est que révolue. Ses jouissances n'était qu'un requiem, c'était sa nouvelle fontaine de jouvence. Corrompu par leur idéaux malsaines. Corrompu par leur rire macabre « Fuck her hard, Fuck her hard, Fuck her hard, Damned Her !! Fuck her hard, Fuck her hard, Fuck her hard » Priez la vierge funeste, centré au centre de son pentagramme. Son trône, là où règne sa démence. Les traitres n'ont pas leurs places , ni les hypocrites. Ceux aillant deux face devrait s'appeler cerbère. Aucune pitié au menteur, aucune pitié au traitres, les parias sont gagnants. Laissez nous au moins lécher notre plaisir. Votre tourment sera ressentie au delà de la galaxie et sombre comme un trou noir. Ressentez son aura. Ressentez votre peur. « Fuck her hard, Fuck her hard, Fuck her hard, Damned Her !!! Fuck her hard, Fuck her hard, Fuck her hard »...

« À toi à jamais mon roi... »

En se secouant la tête, Akiza commençait à être effrayée de cette sombre mascarade. Qu'est ce que ces rêves à moitié endormie signifiaient ? Ce n'était pas sa première fois. C'était depuis ses 16 ans, alors que maintenant elle avait 18 ans. 2 ans sans avoir un repos digne de ce nom. Une chaleur incandescente dans ces vision, une personne aux yeux cramoisie, elle semblait être horrible. Le diable en personne. Le diable était donc une femme ? Pourquoi était-elle dans ses rêves les plus joyeux. Alors que parfois aussi vide que l'âge des ténèbres, elle apparaissait de son plein gré, même s'il s'agissait dune seconde. Cela suffisait pour lui ficher la frousse. Il y en fallait pas beaucoup. Mais tout de même. Akiza posa donc sa tête sur ses genoux, complètement écœurée. Ce soir là était bien pire. Normalement cette infestation dans le monde des rêves n'arrivait qu'une fois par nuit. C'est alors qu'elle attendit cette femme disant qu'elle aimait bien son aura. Quelle était attirée vers son aura, son énergie spirituelle qu'elle dégageait. Comment pouvait-elle savoir si son aura était bonne ou malsaine ? Alors que même Akiza l'ignorait. Elle n'avait aucun pouvoir sur son aura. Même si cette énergie est influencée par les vêtements qu'on porte. Sa robe noir y serait pour quelque chose ?

La femme féline sauta vers une branche, Akiza suivit ses mouvements jusqu'à cette branche. Comme avait-elle fait cela ? C'était complètement hors norme. Cette soirée devenait de plus en plus étrange. Donc elle n'était pas transformée en chat pour le plaisir. Cette femme au cheveux noir avait bel et bien des aptitudes féline. Étrange. Akiza était complètement abasourdi. Mais cela ne s'empêchait pas de relâcher son étreinte contre ses genoux. La jeune femme troublée déplia ses jambes pour étendre de tout leurs longueurs sur le sol. L'odeur du soir à son visage innocent, elle sourit son premier sourire de la soirée. Avait-elle fait le deuil du fait que ce monde était normal ? Probablement. Les mystères le plus étranges de ce monde ne sont pas tous rationnels. Légère brise, léger soupir, un petit sourire de liberté, comme quoi elle n'avait pas souri depuis une éternité. Elle appuya sa tête contre l'arbre.

- Mon aura... Cela fait longtemps que j'ai oubliée la chaleur d'une âme. Je suis une paria.

Akiza passa sa main dans ses cheveux de couleur rouge cramoisie en fermant les yeux. Sa grande manche descendit jusqu'à son avant bras. Sa main entre mêlé dans sa longue chevelure. On pouvait constater qu'autour de son poignet, il y avait un collier enroulé autour de cette articulation. Un Pentagramme noir comme pendentif. D'où venait ce sinistre collier ? Même elle ne le savait pas. La jeune apprentie l'avait trouvée un beau jour, comme si ce pendentif lui adressait la parole. Comme si cette chose lui murmurait de sinistre parole. Le début de la fin. Sa main quitta sa longue chevelure. Elle ouvrit ses paupières. Ses iris teinté d'un profond jaune. Les actions passés influenceront toujours l'avenir. Voulez-vous devenir son esclave ?


_________________

Ember, Spark, Flare et Blaze

Kaguya venusity

Messages : 631
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 23
Localisation : Québec

Feuille de personnage
Santé:
180/180  (180/180)
Magika:
170/170  (170/170)
Stamina:
140/140  (140/140)
avatar
Protectrice Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Déc - 9:21


Le dejeuner


Aki
 

Montage créé avec bloggif


La jeune femme regarde les étoiles qui brillent dans la nuit. Encore, elle est encore perdue dans ses pensées, des flashs blacks du passer la hantent encore. La jeune femme essaie encore d’en échapper, mais il n’y a rien à faire.

La femme chat se souvient quand elle était une jeune fille innocente de sont passer quand elle ne savait pas quoi va se passer.mais maintenant elle aime sa nouvelle vie, mais elle trouve sa plate être toujours seul sans personne.

La jeune femme attend Aki lui dire quelque chose, mais elle est pris dans ses penser des image de son bal qui se défile la tuerie qu’elle avait faite a la fin de cette soirée.

Une fois libérée de ses souvenirs,
elle regarde Aki et lui dit. « - Oui tu as une âme et je la perçois et je ne dis pas sa pour faire peur je sais pas pourquoi tu ne la ressens pas, mais elle est très fort c’est elle qui ma attirer vers toi. »

Kaguya se replace confortablement dans l’arbre et regarde Aki. Après un petit moment, elle regarde encore les étoiles

Elle dit:« N’inquiète-toi pas, je ne vais pas tomber de là. »

La jeune femme contemple les étoiles. Sans dire un seul mot.  La jeune femme est couchée sur une branche. Elle pense a resté la toute la nuit et le l’en demain matin elle va chasser pour elle et son ami.

« - C’est quoi tu manges toi ma belle?? Car demain je vais nous trouver de la nourriture. »

Kaguya flatter ses cheveux.



code [size=51]par[/size] Cristal-Lullaby sur epicode.
[/color]

_________________

Akiza Hainamida

Messages : 1281
Date d'inscription : 17/11/2016

Feuille de personnage
Santé:
115/150  (115/150)
Magika:
61/300  (61/300)
Stamina:
70/100  (70/100)
avatar
Princesse Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Déc - 9:23
Montage créé avec bloggif
Chaleur Luxuriante



La chaleur... Dans le plus loin qu'elle ne se souvient. Cette chaleur d'amour tant désiré. Un désir inaccessible. Elle pouvait sentir sa chaleur contre sa peau, elle pouvait sentir cette vie et cette importance capitale. La vie, la faisait brûler. Comme un papillon de nuit dans les flammes. Un papillon de l'enfer perdue dans ses propres angoisses. Ses ailes brûlées par les mensonges d'autrui, sa solitude amère. Une marche funeste vers son point B. La froid de son anxiété. « Please don't go... » Elle pouvait sentir cette chaleur contre sa peau. Elle pouvait sentir cette source importante de vie. Cette vie la faisait brûler comme un papillon de nuit dans les flammes. Sa solitude l'embrasait à petit feu. Véritable torche humaine. Une source de lumière illimité, Jamais être seul dans le mensonge. Nage ténébreuse dans un océan de larmes. Une ébullition certaines, une évaporation inégal qui frappera en une tempête. La rage de ses sentiments haineux... « Don't leave me alone... » Elle pouvait sentir cette chaleur contre sa peau. Elle pouvait ressentir la chaleur de son âme contre la sienne. Yeux d'une pureté et d'une sagesse... Cheveux long d'un brave roi... Courage admirable. Sa main qui tentait sans arrêt d'attraper l'autre sans succès... « Please.... Please.... » Cette chaleur... « Don't leave me... Don't leave me... » Contre sa peau « Alone... » Brûler ... « Alone... » Comme un papillon de nuit dans les flammes...


Akiza voyait bien que cette jeune et mystérieuse femme n'avait pas tout à fait compris où elle voulait en venir. Bien sûr qu'elle avait une âme. Sinon comment vivrait-elle ? Elle voulait plutôt dire une chaleur sécuritaire. Une chaleur d'amour sincère réciproque envers elle. Mais au lieux de cela, sa mère aimait mieux protéger un vieux salauds, un connard de la pire espèce. Un seul regard perçant et boom. Malaise envers ce malade et Akiza se faisait traiter ensuite de sorcière à cause de son pendentif. La magie n'existait pas... Plutôt depuis qu'elle ait rencontrée cette inconnue aux aptitudes félins. Jamais elle ne savait senti acceptée. De plus, même si son amulette autour de son poignet était un Pentagramme, Akiza l'avait depuis qu'elle était jeune. Cette amulette semblait l'avoir appelée. Vague de souvenirs, mais depuis qu'elle le possédait, elle cherchait cette source de chaleur et d'amour. C'était bizarre, elle qu'à cette époque elle l'avait déjà, mais elle ressentait un manque émotionnel. En quête d'elle-même.

Cette femme lui avait maintenant proposée quelque chose d'assez intéressant et peut-être même de très amusant. La jeune apprentie leva les yeux vers la mystérieuse femme qui l'assura qu'elle n'allait pas tomber. De toute façon, à voir ses agissements, Akiza se disait qu'elle allait retomber sur ses pattes. Mais bref, sa proposition était de la nourriture, donc elle était plus sauvage qu'Akiza ne le pensait. Cette femme chatte chassait aussi le gibier. Akiza devait bien choisir son plat. Comme quoi elle risquerait de crier au meurtre. Amusant : oui ; Intéressant : non.

Que voulait-elle ? Elle qui n'aimait pas vraiment manger de la viande. La seul raison pourquoi elle n'était pas végétarienne était à cause que son corps n'aurait plus les éléments qu'il avait besoins. Les différentes sortes de protéines et de fers. Akiza haussa les épaules comme quoi elle n'avait aucune idée de quoi se nourrir le matin suivant. Si au moins ça pouvait être des oeufs frais...

- Je ne sais pas vraiment... Je ne suis pas vraiment adepte de la viande... Si ça peut être des oeufs, je ne suis pas contre.


_________________

Ember, Spark, Flare et Blaze

Joey Joestar S.

Messages : 81
Date d'inscription : 21/11/2016
Localisation : Difficile, il voyage dans le temps

Feuille de personnage
Santé:
150/150  (150/150)
Magika:
150/150  (150/150)
Stamina:
150/150  (150/150)
avatar
Titre
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Déc - 9:35
Un joint qui brûle dans la bouche difficile de faire discret mais c'était nécessaire après avoir trouver les reste d'un cadavre dans le parc. Qui as fait ça ? Ce n'est pas naturel, avec mes millénaires de vie je reconnais ce qui est vrai et faux. Les sourcils froncés, à la piste de preuve des gouttes de sang dans l'herbe fraîche, c'était clairement l'oeuvre d'un démon. Je hais quand on s'en prends a un humain. Je dois arrêter cela avant que cela empire! J'avais finis de fumer mon joint et je déchira le reste a terre fini pour aujourd’hui j'ai besoin d'un autre remontant. Au même moment un policier arrive sur les lieux du crime et me cris de m'arrêter et de ne pas bouger. Bref, pas la meilleure des situations... Je leva mes mains et me retourna vers lui tranquillement.

-Veuillez ne pas faire de geste brusque me dit-il
-Je ne suis pas l'investigateur de ce meurtre ! je suis un agent du FBI ( Je mentis bien sur)

Veuillez me laisser sortir mes papiers, je lui laissa me fouiller dans mes poches et il vit mes fausses carte de FBI ( Agent Jester Fowl) Bien me dit-il, j'appel des renforts merci que vous soyer déjà là. Je lui dit de rester la et de faire escorter les civiles du parc et que j'aillais m'occuper du reste par moi même car j'avais d'autre agents sur le terrain ( ce qui était faux aussi).

Je partis en direction de l,odeur du sang, des gouttes qui avait traîner. Au loin je vis deux jeunes femmes qui discutant au pieds d'un arbre pas loin d'un banc du parc.  Je sauta d'un grand bon vif jusqu'à un arbre loin en face d'eux discrètement a les épier.

JoJo resta ainsi une bonne demi-heure en picolant son vin favoris qui se remplissais magiquement sans raison apparente. tout en picolant percher sur un branche l'homme observait les deux femmes l'une d'elle empestait l'odeur du sang, son flair ne le trompait jamais lui fils du grand Sparda. Tout en se soûlant il attendit que quelque chose de suspect se passe pour agir, profitons du bon vin et de la vue de ces deux jolies femmes pour l'instant.

Kaguya venusity

Messages : 631
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 23
Localisation : Québec

Feuille de personnage
Santé:
180/180  (180/180)
Magika:
170/170  (170/170)
Stamina:
140/140  (140/140)
avatar
Protectrice Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Déc - 10:36


La raconte


Aki et jo
 

Montage créé avec bloggif


La jeune femme commence a être tanner d’avoir les flaches blacks de sont cruelle passer. Elle veut tout fini. La femme avait la paix quand elle était dans son monde. Elle n’avait rien juste une fois de temps en temps. Maintenant, elle n’a tous les jours. Elle veut surmonté épreuve, mais seule affaire qu’elle veut est plus hanté pars c’est souvenir de sa famille, car depuis quand elle change sa famille commençais être méchant avec elle

Kaguya a une idée cruelle en tête. C’est de tuer sa véritable famille pour ce supplice arrêté.


La femme chat avais remarquer qu’atmosphère avais changé. Mais elle perçoit l’aura d’un autre démon, mais elle ne le voit pas. Elle n’est pas où il est si elle l’attrape, il va mourir. Puisque, Aki est son humain a elle et pas a d’autre personne, Kagu va devenir très agressive si quelqu’un y touche.

La jeune femme regarde partout, mais elle ne voit pas et elle veut qu’il soit parti demain matin, car elle veut pas laisser Aki seul avec.

Kaguya regarde Aki qui se trouve en-sous d’elle et lui dit :
«- Inquiète-toi pas. Je vais te trouver sa demain matin,car je veux tu ne manques de rien.»


La femme regarde Aki et lui donne un bisou sur le font. Et elle lui caresse ses magnifiques cheveux avant de se replacer sur sa branchée et s’endormir.

Kaguya n’arrête pas de penser. Elle ne sait pas pourquoi elle est autant attirer vers elle seule affaire elle sait c’est quelle a un aura démoniaque, mais aussi du sang humain.



code [size=47]par[/size] Cristal-Lullaby sur epicode.

_________________

Akiza Hainamida

Messages : 1281
Date d'inscription : 17/11/2016

Feuille de personnage
Santé:
115/150  (115/150)
Magika:
61/300  (61/300)
Stamina:
70/100  (70/100)
avatar
Princesse Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 12 Déc - 15:31
Montage créé avec bloggif
Betrayed by your Lies


Une nuit fraîche et relaxante, On pourrait croire qu'elles étaient en train de camper calmement. Couper de la chaleur, seul un petit feu qu'Akiza avait allumée avec de rude effort, elle était toujours au pied de l'arbre entrain de se blottir elle-même. Elle n'avait pas froid et elle ignorait pourquoi. Étrangement, c'était plutôt à la nature d'avoir chaud. Le feu était là que pour la lumière ; éloigner les prédateurs. Deux bâtons de bois, une détermination pour avoir un feu. Les flammes dansaient majestueusement. Cette femme qui était perchée sur la branche descendit, souhaits acceptés, caresse réconfortant. Ses paupières devenaient de plus en plus lourdes. Encore une fois, l'obscurité l'avait emporté dans le monde hanté de ses rêves.

Pas de courages ; pas de peurs, avançons tête baissée sans regarder en arrière quitte à avoir la tête couper. Cœur transpercé par ton insolence ; continuant à battre vaillamment, l'espoir donc devenue le désespoir ; enlever dans un battement d'aile. Que ton sang sur tes lèvres soit ta seul soif pour te réhydrater. Une chance pareil ne se produit qu'une fois dans le couloir de la mort. Ta condamnation sera ta peine à moins lourde, ta trahison ira te hanter jusqu'au delà de ta TOMBE! Meurt par tes propres péchés infâmes ; j'irai croupir en enfer pour mes propres péchés mortels : L'Amour, confiance, Compation , Respect , Honnêteté , Loyauté et la Sérénité... Que ton bourreau soit ton narcissisme : L'orgueil, l'avarice, l'envie, la colère, la luxure, la paresse et la gourmandise... Que ton Ombre te traque à travers ton bouclier, insensé soit-il, au delà ta sournoiserie. Ton esprit tordue m'aura changée à JAMAIS!! Malicious Sinners, Malicious Sinners, je serai ta légion. Plusieurs ennemis, plusieurs peur. Tu aura une raison de regarder en arrière, de regarder au alentour, trahis par tes mensonges. Trahis par ta trahison, menteur un jour, menteur toujours, dans le couloir de la mort, les criminels reçoivent leurs têtes coupées à force d'avancer tête baissée. Par de courages... Pas de peurs...

« L'Amour à la haine ; J'ai appris à t'aimer et t'haïr. On m'a seulement forcée à t'accepter »

Ses yeux ouvrirent avec horreur. Encore une fois, ces citations, ces visions, pouvait-elle qualifier cela de cauchemars ? Alors que ses cauchemars pouvait être moins troublant certains ne se rendormaient pas, certains ne voulaient plus dormir, Akiza ne voulait même plus que le soir arrive. Alors qu'elle ne se doutait pas qu'une créature de la nuit rôdait près d'elle. Et qu'elle aussi était l'une de ses créatures. Insomniaque, créature qualifiées comme vampires, la seul différence était qu'Akiza ne s’assouvirait pas de sang. De plus qu'elle ne semblait pas être morte ni dégageait une quelconque aura étrange. La jeune apprentie vit non seulement qu'elle avait rêvée à ces affreuses visions damnés, mais aussi elle vit qu'il faisait maintenant soleil. Pour l'une des rares fois, elle avait dormir une nuit complète depuis qu'elle a dépassé ses 16 ans.

Le feu était éteint. Aucun animal ne l'avait donc dévoré. De toute façon, Akiza ne goûtait amer, elle s'était déjà goûtée. À moins que le corps humain se donne sois-même mauvais goût pour ne pas se dévorer soi-même. Comme quand l'on se regarde dans le miroir. Alors donc, elle croisa ses bras, tant qu'à rien faire. Au moins regarder aux alentour. Du coup que cette femme allait revenir telle elle l'avait dit la veille. Ainsi que tout à coup, Ses yeux ouvrirent à leur paroxysme. Maintenant c'était elle qui ressentait cette étrange aura, cette lourde atmosphère. Pourquoi ? Pourquoi elle ne l'avait pas senti plus tôt ? C'est alors qu'elle se souvint que cette femme n'était pas dans les alentours. Peut-être qu'elle bloquait cette énergie négative avec la sienne. Donc...

« *Cette énergie... Elle est similaire à celle de cette femme... Suis-je en train de devenir folle ? C'est si lourd... Que je ne sens même plus mes jambes* »

Akiza se leva en regardant dans les alentours. Ses iris jaunes balayaient chaque recoins pour trouver cette intrus. Seul contrainte, qui ou quoi ? Cela pouvait être aussi le retour de cette femme. Le retour de sa petite chasse. Ses jambes étaient molles, mais elle devait tenir bon. Que se passait-il depuis la veille ? Tout était si bizarre. Ses iris scrutaient encore les autres recoins non balayés.

- Qui êtes-vous ?!

Elle espérait seulement ne pas faire sur la personne.


_________________

Ember, Spark, Flare et Blaze

Kaguya venusity

Messages : 631
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 23
Localisation : Québec

Feuille de personnage
Santé:
180/180  (180/180)
Magika:
170/170  (170/170)
Stamina:
140/140  (140/140)
avatar
Protectrice Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Déc - 19:47


Quand il arrive


Aki et Joe
 

Montage créé avec bloggif

Kagu avait dormi très peu cette nuit, car elle gardait un œil sur Aki, en plus aussi sur l’étrange aura. La jeune femme s’est levée très tôt pour aller chercher la nourriture pour Akiza. Elle saute en bas d’arbre sans faire un bruit et faire très attention, car Aki dormait encore elle droit être épuisé.

Elle sait changer pour une robe noire et ses cheveux sont devenus bleus avec des reflets noirs. Elle a mis des souliers pour passer déception dans la ville.

La jeune femme marche un petit moment pour aller aux restos, mais elle était encore perdue. La jeune femme trouve un resto ouvert pas loin. Elle y va pour aller chercher dû manger pour elle et sa jeune amie. La jeune femme rentre et voie une serveuse arrive a sa table. Elle passe sa commande pour Aki : c’est des œufs avec du bacon et des petites patates pour sa jeune protégé. La jeune femme ne prend rien pour elle, car elle n’aime pas beaucoup la nourriture pour humain. Mais, elle commençait a l’avoir faim donc elle se commende aussi déchoie la jeune femme demande la ma serveuse si eux a du poulet a mortier cru.

Après, un petit moment, la serveuse apporte les deux mets qu’elle a commandés. La jeune femme prend et la serveuse lui dit que c’est la maison qui l’offre. Car, Kaguya l’avait séduit pour les avoir gratuitement. Elle part rejoindre sa jeune amie. Ces la qu’elle aperçoit l’aura de l'inconnu pas loin d’Aki. Kaguya court pour la rejoindre. Elle donne le plat à Aki

Kaguya lui dit :« - bon appétit, ma beauté» 

La jeune femme commence à manger son poulet à mortier cru. Kaguya sent encore l’aura d’inconnu elle reste sur ses gardes pendant quelle mange sont poulet. Et garde un œil sur aki

Kaguya adorait le pilet depuis quand elle était jeune ces parents apportaient souvent en manger, mais depuis quand elle est rendue comment elle est la. Elle était plus capable de le manger cuit juste crut et a chaque fois qu’elle le mangeait cuit elle se faisait regarder couche.



code [size=50]par[/size] Cristal-Lullaby sur epicode.

_________________

Akiza Hainamida

Messages : 1281
Date d'inscription : 17/11/2016

Feuille de personnage
Santé:
115/150  (115/150)
Magika:
61/300  (61/300)
Stamina:
70/100  (70/100)
avatar
Princesse Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Déc - 17:48
Montage créé avec bloggif
All my rage
 


Jour après jours... Depuis le temps que je te côtoie... Il n'y a un seul jour, que je n'ai pas eu envie DE TE METTRE UNE BRIQUE DANS TA FACE!! Forcée de supporter ta présence m'emplissait d'une rage folle. Une folie furieuse bouillante, une éruption apocalyptique. Larmes de cendres... Tombant dans le vide. MORT AU TRAÎTRE!! Jamais je n'aurais dû me laisser attraper. Océan de flammes, une éternelle peine et de douleurs. Mes larmes mourirent, succombèrent dans l'oublie. Nous étions sensé nous protéger... C'est à cause de moi... Why the fuck he bullshit us... Dans les flammes de ma rage... Je n'ai qu'un seul souhait : c'est ta mort. Que tu paies pour le mal que tu as fait... Une éternité de souffrance, jour après jour, il n'y a pas un seul jour où que je ne voulais pas ÉCRASER TA FACE!! J'EN FAIS LE SERMENT, JE TE LE PROMET !! TU BRÛLERAS ENTRE MES MAINS !! Ce jour, tu priera dieu de tout ton supplice pour te pardonner. Ma détermination est au delà des divins, je serai ta déesse... You're fucked! I'll promess you. You will pay for this, you will die for that!!

« Jamais... Je ne te pardonnerai...»

Vision, vision ; miroir, miroir, dit moi pourquoi AI-JE AUTANT DE RAGE!! Seul pensée, assez troublante. Akiza redoutait cette aura. C'était cette seul phrase qu'elle avait en tête et d'ailleurs. Qu'est ce qu'elle redoutait ? Même elle-même ne le savait pas. C'était étrange, d'où pouvait venir cette colère. Une autre vision, un flash, C'était vague. La veille quand son beau père, ce salaud qui la violentait, elle et sa mère, son regard perçant. Il avait eu un malaise, la nausée et des vomissements à son simple regard. C'était donc ça... Mais celà ne répondait aucune de ses questions, car le manque de sommeil la rendait pas déjà irritable. Le hasard fallait croire. Mais cette rage était la même que la vieille. Réagissait-elle a l'aura suspect ?

Ses iris jaune balayaient encore et encore les environs. En haut vers le bas, petit courant d'air, Akiza ne bougeait même pas la tête d'un seul degré. Seulement une attente, scruter les environs étant sur ses gardes. Il ne pouvait pas rester caché éternellement. Depuis le temps départ de cette mystérieuse femme. La jeune apprentie pouvait ressentir et savourer délicatement cette aura. Aussi perçant qu'ils étaient, son regard, on pourrait croire qu'elle pouvait trancher les arbres qui l'a gênait. Après quelques instants, sa peau semblait changer de couleur. Devenant une teinte plus rosé, une légère aura rose avec de petit scintillement rouge commençait à émaner d'elle par la suite. Encore une fois, balayant du regard, encore une fois, regard tranchant, son aura étouffait maintenant celui de l'inconnu.

Par la suite, la mystérieuse jeune femme revint. Akiza tourna ses yeux remplit de colère vers cette dernière. Un rage acérée comme les serres d'un aigle. Son aura toujours visible, il disparut soudainement, ainsi que son air faciale et sa peau redevirent normal. Elle ouvrit tout doucement la bouche, curieuse. La jeune adepte vit que l'apparence de la mystérieuse femme avait changée, étrangement. De plus, comme elle semblait gentille, elle avait respectée sa promesse. Elle avait reportée des oeufs et du bacon. Combien de temps qu'Akiza n'avait pas eu un vrai déjeuner digne de ce nom ? Longtemps, si longtemps que ses cauchemars avaient lui faire oublier. Cette odeur... Cette femme l'interpella « beauté »

- Moi ? Beauté ?

Akiza s'installa ensuite pour contempler cette assiette qui avait une allure divine. On dirait qu'elle avait été fait pas un dieu culinaire. Elle en bavait presque ou juste simplement. Sois pouvoir se retenir, elle fit un câlin à cette femme. Enfin, elle allait pouvoir manger quelque chose qu'elle avait envie. La peau d'Aki était drôlement chaude soudainement depuis que cette étrange aura avait émaner d'elle. Parfait pour se chaleureux câlin. Ensuite, l'heure de déguster ce merveilleux déjeuner qu'elle n'avait pas eu depuis des lustres.


_________________

Ember, Spark, Flare et Blaze

Joey Joestar S.

Messages : 81
Date d'inscription : 21/11/2016
Localisation : Difficile, il voyage dans le temps

Feuille de personnage
Santé:
150/150  (150/150)
Magika:
150/150  (150/150)
Stamina:
150/150  (150/150)
avatar
Titre
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 16 Déc - 9:14
Du haut de son arbre à la même endroit Jojo s'ennuyait cela faisait une nuit entière qu'il surveillait les deux femmes sur sa branche caché par les feuilles. Au loin dans le parc la patrouille n'avait jamais réussi à trouver les deux filles à croire qu'il avaient mieux à faire ou une meilleure piste. En ce sens, peut-être qu'il n'y avait pas de meurtrier dans ce parc. Cependant, Joey restait perplexe. Pourquoi une odeur de sang frais régnait dans l'air hier a cette endroit?

Au diable les conventions, il commença à boire tout en se faisant des scénarios dans sa tête et des théories. Les jeunes femmes discutaient entre elles, gêner mais à l'aise. Jojo pris une orbe dans sa poche et la regarda tranquillement. Une rune rouge flamboyante de sa famille. Il la regardait longtemps perdus dans ses souvenirs, les époques y avait traverser. Il rangea la pierre dans son veston en cuire et continua à boire de son fabuleux vin. Exaspérer de son enquête longue et infructueuse. Il descendit aussi vite qu'il en avait sauter la nuit dernière de la branche sur ses pieds chancelants et il mis ses lunettes de soleils fumé style aviateur . Il pris un cigare dans sa poche et l'alluma. Il marcha tranquillement dans le parc sur la route de pierre non loin du banc de parc et de l'arbre où les filles discutaient. Tout en marchant tranquillement du coin de l’œil au ralentis leur regards se fixèrent qu'une mili-secondes et le temps recommença comme si de rien n'était et continua sa route vers la sortie du parc.

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 3Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: