The beginning of the end
 :: Royaume des Humains :: Capitale Haedleigh :: Habitation

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Joey Joestar S.

Messages : 81
Date d'inscription : 21/11/2016
Localisation : Difficile, il voyage dans le temps

Feuille de personnage
Santé:
150/150  (150/150)
Magika:
150/150  (150/150)
Stamina:
150/150  (150/150)
avatar
Titre
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 24 Avr - 17:29
Joey Joestar.S
Present
And one bullet for you
The beginning of the end  - Le Champion Oulibé RP

   

Elle est cingle pour ça c'est certain. Mon but était de les faire fuir vers leur monde infernale a ces démones pour ne plus causer de mort humaine. Le feux devenait plus chaud, ça paraissait à l'air ambiant la vision des choses devenait encore plus floue qu'il y a quelque seconde lorsque j'était en feux. Hey merde ! De plus les personne que j'avais appeler en renfort n'était probablement a un ou deux coin de rue il était trop tard pour les arrêter et le feu va les alerter a coups sur au loin avec toute cette fumé. Elle est dans une rage en plus! Elle aurait dû s'en aller dès mes premiers coups de feu elle et son amie démone ! A vrai dire elle ne sont pas lâche au moins, j'avais un sourire en coin à cette idée.

Le feu se mis de plus belle et tournois autour de moi telle une tornade de feux, dans cette accès d’adrénaline les comparaison ne me vienne pas Hahaha! La peur ? Nha, être à moitier mort ? Possible, cela fait si longtemps que je vis que des fois je ne sais même pas si je suis en vie ou pas. Comparé aux humain normal je n'ai pas de terminaison nerveuse alertant la douleur, en fait je crois que je ne peut pas mourir... Partie dans mes pensée le feu se rapproche furieusement vers moi et le vent chaud fait danser mes cheveux dans les airs. Hey, je suis en plein combat c'est vrai! Au même moment d cette réalisation absurde le feux passe à travers moi tel une guillotine pour me calciner. Mort corps supporta mal le coups je sentis mes genoux fléchir pendant quelque seconde.

La femme approche de moi et agrippe mes arme en commençant par  Orcaria en ensuite Draca.  Elle semble tellement sure d'elle qu'elle oublie son propre corps. La faucheuse ? Que les idées de grandeurs s’empare d'elle!

- Ne me fait pas rire je ne suis pas la pour te tuer sinon je serait plus agressif et n'aurait jamais employer le dialogue envers vous deux. Je suis obliger de te repousser jolie demoiselle la tension entre nous deux est plus fort que la braise !

Les pistolets rougissait car la lueur des flammes réfléchis sur leur parois métallique, cependant ils ne fondait pas ni ne devenait plus chaud. Ces deux pistolets magique sont en contrôle direct du temps, de plus ils sont animé par la force du pouvoir de démi-démon en lui donné par son père a sa naissance l'ultime et puissant Sparda. Joey souris de plus belle pour lui c'était un compliment que d'avoir remarqué ses amour Draca & Orcaria.

-Bien puisqu'on est aussi proche je vais te dire un secret. (Joey se rapprocha près du visage d'Akiza,près de son oreille) En fait ces armes sont magique et font partie de moi, les balles ne sont pas fait de fer mais sont indestructible et passe à travers de tout éternellement en ligne droite , Tout tu comprends. Je ne sais même pas moi même les limites de mes pouvoir temporel mais sâche que présentement ta blessure passe à travers de ton corps.. Oh et j'ai plus de deux milles ans, tu est trop jeune pour moi. (sous un ton sarcastique)

Sans trop paraître la main d'Akiza tremblais à cause de Joey, ce n'était pas sa peur, ni la douleur , ni l'émotion de Joey c'était le temps au même moment comme dans un autre éventualité du temps au moment exacte un autre Joey du même univers était là mais ni était pas vraiment. Le paradoxe du temps, le dédoublement du tempos du corps Joejoe. Les doigts sur les gâchettes, les yeux dans les yeux de sa proie, des dizaines de balles partirent en même temps transgressant les loi de la physique et naturels se logeant et continuant à travers Akiza.

Je soupira *Vous devriez vous devriez partir on arrangera ça dans un endroit l'où il n'y aura pas des blesser gênants.

Je cria Meeting au royaume runique HAHA !

Sans rien dire de plus mon corps devint transparent comme si je n'avais jamais été là. Par le tempos j'était déjà maintenant au royaume runique par le parallèle du temps par les multivers de choix possible dans une courbe du temps où je serais en se moment même... Et finalement je disparu.

Au loin les sirènes de police criait, au moins 5 minute avant que les policiers établisse un périmètre dans le parc  et 3 autres minute pour envoyé plusieurs troupes de Swat.

FICHE PAR FALLEN SWALLOW

_________________

Akiza Hainamida

Messages : 1281
Date d'inscription : 17/11/2016

Feuille de personnage
Santé:
115/150  (115/150)
Magika:
61/300  (61/300)
Stamina:
70/100  (70/100)
avatar
Princesse Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 26 Avr - 18:30
Montage créé avec bloggif
Repair my despear  
 


L'homme braqua son arme de devant Akiza. Elle grimaça. C'était dangereux, son doigt sur sa gâchette. Deux doigt de la mort. Ses yeux rouge fixaient le bout du Cannon sachant la fin arriver rapidement plus vite que le mur du son. Le temps semblait filer au ralenti. Un moment éternellement interminable. Son doigt sur la gâchette presser de plus en plus de sa tension. Le coup de feu parti, du sang gicla d'un trou venant de son épaule. Ses iris devinrent tout à coup plus petit. Plutôt elle n'avait rien vu et elle comprenait pourquoi. C'est projectiles pouvait dépassé le mur du son à une vitesse fulgurante... Un autre trou qui relâchait du sang, puis un 3ème. Akiza devait agir sinon elle y allait y passer! Au quatrième coup de feu, elle disparu grâce à Flash Fire et se retrouva à quelque dizaine de mètre d'altitude, en tenant l'un de ses bras blessé. Cet arme... Ses yeux rose, ses iris rouge de colère fixait le démon tel une obsession. La jeune femme ouvrit la bouche comme si elle allait pousser un énorme cri, mais en réalité il n'y avait que ses cheveux qui se déplaçaient pour que chaque pointes se concentre au centre. Une boule de feu commençait former, toute la chaleur, tout les flammes environnantes furent absorber sur un seul et même point. Puis elle disparut.

- !!

La jeune femme retomba soudainement de cette altitude, passa à travers plusieurs branches d'arbre pour finir sa course au sol. Péniblement, elle se releva. La sorcière était encore plus en colère. Qu'est ce qui c'était passé? Elle repassa l'événement dans sa tête. " Je vais te réduire en cendre! Toi et ce monde! " ensuite la boule avait implosé la projetant au sol. Jamais ça ne lui était arrivé. Akiza donna un coup de poing au sol! Leva ses yeux vers l'homme qui était en train de s'enfuir vers un autre monde sombre. Suite à cela, remplit de honte, Akiza baissa la tête en regardant le sol. La membrane rose commençait à disparaître.

- Qu... Qu'est...ce que... Ma Super Nova...

Une goute de pluie tomba sur le dos de sa main. La chaleur avait été si intense qu'Akiza avait formée un orage. La pluie devint rapidement torrentiel. Les dernières parties rose de ses iris disparurent complètement, ainsi que l'écarlate rougeoyant. Ses yeux devenues normal, jaune brûlé, la jeune sorcière releva la tête. Se demandant se qu'il s'était passé, Elle regarda où elle était, d'où venait cette pluie alors qu'il annonçait du beau temps. *Partez! * Ses yeux devenues rouge un court instant ( Environs une seconde ), elle se retourna pour voir d'où venait cette voix. Personne. Se relevant, la jeune femme, trempée, regarda Kaguya. Elle ne savait pas vraiment pourquoi ni où était passé l'homme aux cheveux blanc, mais quelque chose lui dictait de partir de ce maudite endroit. Aucune chance n'était à prendre si des renforts étaient en route!

- Kaguya! Il faut y aller!

Akiza se releva et au premier pas, ses yeux devinrent soudainement vide. Ses pupilles disparurent ainsi que les muscles de son corps l'avaient abandonné. Elle était sur le point de tomber au sol...


*Qu'est-ce que... Tout...Tout est en ruine... Le château complètement détruit, les pleurs du ciel tombe sur mes épaules pesés par le poids du monde entier. Le chaos et les châtiments sont donc bel et bien réel. J'étais dupe, une véritable idiote. J'ai tous perdue, j'ai vendue mon âme, alors que plus rien ne compte finalement. Le cris de la guerre alors que le monde s'écroule sur lui-même. Ce bourreau à mit fin à mon existence et ma raison de vivre en un instant... Avec celui que j'ai vécu toute ma vie, maudite par millier. Je le vois dans ses yeux, vide. Ils sont vide! Un Seigneur démon peu donc mourir, ils ne sont plus intouchable. Je ne peux arrêter de verser mes larmes...

Les décombres tombèrent sur le champs de bataille. Sanglant, se combat avait durée une éternité. Des pleurs, la souffrance et la douleur, toujours aussi proche l'un de l'autre comme deux frère d'armes. Ceux-ci toujours ensemble pour faire le plus de ravage émotionnelle que possible. La désolation, les pleurs d'une femme signifiait toujours trop. Une larme valait mille et un mots. À genoux à tentant de consoler son Roi, son mari et aussi son meilleur ami en plus de son confident. Sa main sur son front, froid. Celui-ci toussa en crachant du sang. La femme commençait à paniquer, mais essayait de rester calme le plus possible... Comment rester calme dans un moment pareil... Alors qu'un traître assoiffé de pouvoir avait tout détruit se qu'ils avaient bâti. Un éclat de verre au sol reflétait le couple : Kaiza et son Mari. Ses larmes tombèrent sur les joues du démon. La main de celui-ci, ensanglanté, raz le sol dans sa marre rouge pourpre. Son mari se retourna vers sa femme, avec un petit sourire qui disait, en toussant, « Ne t'inquiète pas, Kaiza... Kof... J'ai vécu pire ». Elle avait du mal a y croire, il était pratiquement coupé en deux.

- C-comment tu veux que je ne m'inquiète pas pour toi, Abruti!... Tien bon... Les secours vont bientôt arriver... Ils enfermerons Bloodish à jamais.

- Héhé... Comme toujours... Kof..Kof... J'ai été trop loin ?

- Non, non... Mais tu aurais dû me le lai...

- Et le laisser s'emparer... KOF! kof-kof... de toi... Jamais!

- Reste tranquille, ? ? ? ( Nom toujours Inconnu ), J'ai déjà forcé ta cicatrisation avec ma magie restante... Mais tu es toujours mortellement blessé!

- Ouais, je sais... Ça fait drôle... C'est la première fois que je sens ta véritable chaleur, hormis ton pouvoir...

- !!

- Ironiquement, Kaiza, Je crois que tu m'as rendu.. Kof-kof... un peu humain...Je crois que c'est la première fois que tu me viens... en tant qu'humain... Kof... Je peux te demander... un service ?

- Oui... N'importe quoi!

- Peux-tu... Incanter... L'incantation qui t'a permis de m'invoquer...chérie...

- M...Qu'est-ce que je dis, oui, bien sûr...

Sa voix semblait raisonné, alors qu'un traîner de sang démontrait la fuite lâche du bourreau. Ses larmes scintillait, alors que l'éclat du verre reflétait maintenant leur désespoir commun. Kaiza prit la main de son mari, froide. Ses yeux devenaient de plus en plus vide. L'empoigne de Kaiza devenait plus forte. L'étreinte pouvait même aller jusqu'à être inconfortable pour certain, mais cela la rassurait en même temps. Elle incantait l'incantation, encore et encore, comme si elle espérait que celui-ci puisse réapparaître tel qu'il était apparue la première fois... Grand, veillant et puissant comme un Roi! Ses yeux croisèrent ceux de son mari qui semblait perdre de plus en plus conscience. Elle cria son nom en agrippant le visage de celui-ci, encore, elle cria son nom et l'aide des secours pour que ceux-ci se dépêchent. Elle hurla! Hurla... hurla...
|
|
|
|
.
**Ne pleur pas, Kaiza. Telle que je te connais, si tu pleurs, ma mort ne servirais à rien. J'étais le mal, tu étais perdue. Tu m'as appelé et je t'ai répondue. Je voulais ton âme ; tu as réchauffer mon cœur... Je te laisse suite à ta destinée. Tu es libre, je te libère de tes chaines, même si tu n'as jamais vraiment été enchaînée, mais plutôt moi à toi. J'étais complètement fou, mais de toi. Tu m'as montrée une part que l'humanité avait que j'ignorais : Leurs folies et stupidités... Je sais, ça fait mal, mais quelque chose me dit que nous nous reverrons... Et cette fois, ce ne sera pas en enfer...*








Fragments de Souvenirs ❤

Les souvenirs sont les moments les plus importants de notre vie









¦ - Hello Darkness ~❤
¦ - My Love Diying
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -





_________________

Ember, Spark, Flare et Blaze

Kaguya venusity

Messages : 631
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 23
Localisation : Québec

Feuille de personnage
Santé:
180/180  (180/180)
Magika:
170/170  (170/170)
Stamina:
140/140  (140/140)
avatar
Protectrice Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Mai - 20:32


bonjour je mapelle Kaguya la démone nekomata

Le titre: retourne a sont repare  

voici la conclusion

Je rp avec JOey et Akixa




Montage créé avec bloggif

la démone chatte étais perdu car elle ne savais pas quoi qui c'est passer elle voulais dans les aire pour lancer des rafale de vent a joey jusqu’à temps quil disparate

apès affrontement kaguya étais perdu car elle vais perdu de vu Joey elle ne le trouvais plus et elle ne ses pas ou il étais passer. la démone voyais juste aki qui étais coucher sur le seul et joey avais disparue.

la démone chatte avais pris Akiza dans cest bras et commencer a voler dans les aire pour aller aux monde infernal pour qu'elle sois en securiter. la démone vole pendant un petit moment jusquelle arrive aux limiter des monde.
elle avais pris Akiza et traverser le portal avec qu'elle dans les bras pour ensuite jusqua sont domaine pour la coucher aux sol sur c'est peau d'animeu pour quelle se reposse. la demone se couche a coter d'elle et lui flatte les cheveux en plus elle lui avais donner un bisoux sur le font. la demone ceest endormie en flattend les cheveux de aki




Kaguya

venusity

voici les detail de mon écriture quoi les couleur veux dire

raconte
Métamorphose
parle
flash-black
contenue osée

_________________

Contenu sponsorisé


Page 3 sur 3Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: