Gate of Valor

Nous sommes à la recherche de roi et de champion! Rejoingnez nous vite pour découvrir les mystères de votre aventure! et recevez 500BP a utiliser !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Soif de Savoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Princesse Infernale

avatar
I am
Messages : 846
Date d'inscription : 17/11/2016


Feuille de personnage
Santé:
130/130  (130/130)
Magika:
130/170  (130/170)
Stamina:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Soif de Savoir   Lun 31 Juil - 9:00




Savoir de Savoir
----




* Fuck that shit! Je n'ai qu'une seule ambition. Elle se trouve devant moi, je suis enfouie au plus profond d'elle. Invisible, comme ma soif de savoir. Elle a beau lire et relire. Elle ne pourra jamais être comme moi. J'oubliais, elle ne veut pas me ressembler. Sans me ressembler, elle n'arrivera à rien. Elle a besoin de moi. Moi, qui suis la reine. Moi qui est sa maîtresse. Je suis toute chose. La vérité ne m'échappe pas. Comme un poupée voudou, la magie noir n'est qu'un tour de passe-passe. Intoxiqué par le savoir, envoûté par la magie, submergée par l'alchimie, noyée avec mes démons. Akiza a beau tourner les pages, elle n'y verra pas plus clair. Ça vie comme un enfer, bienvenue dans l'enfer écarlate. Là où les tombes ne sont jamais très profonde. Just'en cas où nous, démon, nous ennuyons... Allons vous déterrer pour vous torturer. *

Livre par dessus livre, encore et encore, plus en plus de mots, plus en plus de lettres! page, page et encore des pages, Akiza lisait des ouvrages depuis son rétablissement et aussi son retour du royaume Runique. Ces créatures qui parlaient le language perdu. Cette langue appelé Runique. En tous cas, c'est le nom donné non-officiel, car Runique veut aussi dire ruine avant tout. La lectrice voulait apprendre cette langue, en plus d'apprendre celle des elfes, car c'était sa prochaine destination. Il paraissait qu'il s'y tramait quelque chose. Intéressant, mais quoi ? Cette histoire de corruption ou quoi que ce soit. Une porte ou tout le tralala. Qu'est-ce un champion ? Qu'elle était leur rôle? Selon les ouvrages, Il y avait cinq champions dans cinq royaumes connus. Encore plus intéressant, ceux-ci aurait une sorte de lien avec leur royaume respectif. Les yeux de la lectrice bougeait se droite à gauche pour absorber chaque détail sur la suite. D'après ce livre, les champions posséderait leur légende... Donc Kaiza aussi, pourtant, elle ne faisait pas partie des champions. Cette reine avait juste été une victime et le roi la cible. C'est tous se que la legende disait sur le royaume infernal. Akiza avait recueilli quelque fragments des légendes Runique ( Vraiment peu ) et Infernal ( Aussi peu ). Cette question mijotait dans sa tête " Qu'elle est leur rôle? " Comme elle était humaine, elle connaissait que trop la légende du chevaucheur de Pegase. Humain, Elfe, Céleste, Infernal et Runique, chacune leur Légende, chacune leur langue et un ennemi potentiel: La corruption. De plus, la jeune sorcière connaissait les mythes sur les dragons dans le Royaume. Il y en avait sûrement d'autre. À savoir... À savoir...

Depuis sa rencontre avec Ayana dans le royaume oublié. Akiza avait un drôle de sentiment. Son alter-ego se manifestait plus ou moins souvent, surtout quand elle y repensait ou parlait de lui. Pourtant, elle avait l'impression de le connaître. Aussi, Akiza ne voulait plus faire de bandage amateur et lisait la base sur les premiers soin. L'alchimie allait être utile se disait-elle. Comme ça, Aki pourrait s'improviser technicienne ou quelque chose du genre. Nul en cuisine, la seule chose qu'elle cuisinait c'était des cupcakes. L'alchimie, selon les livres, semblait bien différent et plus amusant. Sa seule mise en garde : Elle ne devait pas concocter un poison.  

Ça n'avait pas l'air trop compliqué, ajoutait-elle. Le plus compliqué était de trouver les ingrédient et de ne surtout pas concocter de poison. Comme une médecine, il est important de ne pas tuer le patient. C'était bon à savoir. C'était comme si un employeur vous demandait ses attentes seulement pour donner plus de pression. Toujours bien apprécié, bien entendu. Mais dans certain cas, cette base de la communication pouvait aussi se faire un peu plus discrète. Valait toujours mieux être son propre cobaye. Car dans certain cas, s'il y a des maux, seul cette même personne était responsable autant que pour son rétablissement. Akiza trouvait cela égoïste de faire des testes sur les animaux de toute façon. Ceux là n'ont jamais rien demandés. Alors pourquoi faire nos expérience folle sur eux ? Ses iris voyageaient de gauche à droite, plantés dans le livre D'alchimie.

Le soir venu, le livre d'Alchimie enfin terminé. La lectrice ferma le livre qui mit également fin à ce passé. Étrangement, elle avait compris. Normal, elle était une lectrice hors paire. Rien ne lui échappait. Aucun détail lui filait entre les doigts quand ça venait d'une livre, sauf s'il s'agissait d'un problème mathématique. Pourtant, cette partie par rapport à la logique faisait parti de la soif de connaissance. C'était alors qu'elle se mit à tester ses connaissances absorbés. En effet, c'était un peu comme des devoirs.

Ce soir même, Akiza tentait ses petites expérience sans réel succès. Bien entendu, c'était plus difficile qu'elle ne l'avait imaginée. Ce n'était pas une raison pour abandonné. Il regarda le livre encore une fois. L'alchimie était autant dur qu'apprendre une nouvelle langue. Un peu moins bien sûr, mais cela ne rendait pas la tâche facile à la jeune chimiste qui tentait de bien calculer ses doses et portions. Pétale et ailes de papillon, il paraissait que ce type d'aile changeait tout pour concocté un puissant anti poison. Était-ce vrai ? Le meilleur cobaye étant soi-même. Malheureusement, Akiza ne voulait pas d'empoisonner elle-même, mais non plus les animaux. Elle n'avait pas le choix, la sorcière devait les utiliser sur le terrain. Mais avant, elle n'allait pas les utiliser un à un. Ce serait bien trop long. Donc elle décida d'en concocter d'autre. De plus, en feuilletant quelque pages, elle se rendit compte qu'il y avait une potion qui donnait un regain d'énergie. Cela pouvait toujours être pratique. Heureusement, ce type d'ingrédients étaient disponible. Coeur de veau et d'écaille de reptile... Dégoûtant, elle trouvait cela horriblement dégoûtant. Son dédain étant son pire ennemi, s'en était pratiquement une phobie. Elle devait... Le découper et le mélanger avec les écailles. Akiza ne voulait même pas imaginer le goût de cette substance ni imaginer la texture. Malheureusement, la jeune alchimiste n'avait d'autre choix. Voulant désespérément savoir et se rendre plus utile. Elle plongea, affrontant son dédain. Découpant et écrasant l'organe, elle fit me mélange et la mixture. La voilà cette fameuse potion qui pouvait sauver des vies. Il y en avait assez pour d'autre, au moins 2 autres. La sorcière se mit en marche pour la concoction de deux autres potions de regain. Une d'autre page, potion de Magika ; Pétales de Lilas, Cheveux de sorcière et poussière de quartz... Même si c'est potion n'était pas très potentiels, elles demandaient beaucoup. Comment différencier des cheveux de sorcière et de n'importe qui d'autre? L'énergie magique qui s'en dégageait ? Sûrement. Avec des ciseau et du courage, Akiza coupa une courte mèche de ses propres cheveux rose. Mélangeant le tout, elle obtenu un curieuse potion de couleur rose. Étrangement, elle voyait dans sa tête que la potion serait bleu, bah non, le résulta fut encore plus étrange que cela. Tester, maintenant il restait seulement à tester cela.

Ce même soir venu, dans le donjon du château Infernal. Ses mains contre les grillages. Barreau un peu partout. Beaucoup de prisonnier, parfois même des démons. Tester sur des animaux étaient abominable, sur les humain tout autant. Que dire sur les démons. Alors qu'eux sèment toujours la terreur et l'angoisse. Ses doigts se refermèrent contre les grillages. Akiza se mit à parler la langue démoniaque. Disant " Vous ne devez pas avoir peur de moi, je suis seulement un femme vierge et innocente " Alors une aiguille, elle piqua la premier Démon. Il contenait un anti poison. Injectant l'anti poison, Akiza attendit. La créature se mit soudainement à baver abondamment. C'est alors qu'elle constata que cette première potion fut un échec. Second maintenant. Vêtu d'une courte robe noir, des gants et cuir et des long bas noir comme des grillages, aiguilles à la main et un petit sourire, La sorcière injecta l'Elixir dana l"organisme de l'autre créature démoniaque. Encore un Anti Poison, celui-ci commença à dégueuler jusqu'à vomir de la bile et au sang. Ses mains longeant les barreaux et Grillages, le dernier teste anti poison. Injecté, celui ci commençait à perdre ses dents. À croire qu'elle voulait seulement tuer des démons après s'avoir injecté la bonne potion sur elle même.

La sorcière était vêtu pour tuer, les démons la traitèrent de cinglé. Elle répondit qu'elle s'auto proclamait Princesse. Next one, la potion de Magika. Comment allait-elle s'y prendre. Une question simple avec une réponse aussi simple. La sorcière maintenant sur un étage où elle avait une parfaite vue sur l'étage inférieur. Parfait pour exercer sa potion de Magika. L'alchimiste ne craignait rien, connaissant les ingrédients, aucun risquait de l'empoisonner. Ses mains enflammées, elle se mit à lancer des boules de feu sur ses victimes démoniaques.  Ceux-ci prirent feu, elle sourit. Ses manches enflammées, la sorcière usa de son Rising Sun Slash pour scinder ces petites créatures en deux. Dès qu'elle fut à court d'énergie magique, elle bu sa potion de Magika pour ensuite avoir les effets escompté. Son massacre continua pas la suite. Toujours et toujours en train de brûler ces monstres immondes. Deuxième potions, sourire, feux follets, Akiza absorba ces derniers pour lancer un jet de flamme. Ensuite, avec ses mains, la princesse contrôlait les flammes à sa guise. Les flammes prirent le forme d'une tour de flammes qui se mit à tourner rapidement pour ensuite disparaître. Sous les mots de " Brûlez - Mes chéris " d'une froideur...

Magika fut un succès. Il ne manquait que la potion de santé. Pourquoi santé, c'était le nom qui portait dans le livre. Elle devait faire attention. Se qui peut nous guérir, peut nous tuer, Akiza le savait trop bien. La sorcière entra dans un cellule isolée, l'une des maximales. Ici où que ce n'était pas des démons, mais des êtres venant du Royaume Runique ou les pires merde humaines, elfes, bref les pire espèce... Ayant eu à peine le temps d'entrer, la jeune femme se fit plaqué au mur. Sûrement Un humain de la pire espèce. Cet homme avait ses mains posés sur les cuisses de la jeune chimiste. Allant sous sa robe, celui-ci sorti sa longue langue, en continuant de monter. La langue de l'homme se courba vers le haut avant de la ramener. La sorcière se mit tout à coup à sourire. C'était à se demander se que Kaguya lui avait fait. L'homme sorti à nous sa langue alors que sa main était dans la culotte de la princesse. Comme si Akiza allait se lancer faire... Si Akiza était vêtue de noir, c'était pour une raison : le meurtre des pires espèces. Derrière son dos se cachait un couteau à la lame acérée. La sorcière ne tuait personne, sauf les démons, mais celui-ci n'allait plus avoir sa langue. Elle lui coupa directement. Le violeur saigna abondamment et prit de panique. Aki lui injecta son sérum. Assez rapidement, le saignement arrêta. Les tissus s'étaient régénéré subitement. Remarquable, la langue ne s'était pas régénéré, mais c'était bien fait pour lui. Il n'avait juste à pas être un foutu violeur. Next, Akiza sorti de la cellule avec le couteau en main. À la prochaine, la sorcière pénétra la cellule en léchant le couteau. Ses Iris d'un rouge écarlate et ses sclérotiques rose. Une démone l'attendait de l'autre côté aussi armée. Sa Métamorphose avait déjà commencé. Celle-ci se jeta sur Akiza avec son arme, La sorcière se défendit contre la dame mi-démone. Après une lutte, la sorcière lui asséna un coup de poing. L'assaillante tomba à genoux et Akiza lui trancha la gorge. Le sang se déversa abondamment. La princesses lui injecta le sérum sachant que cela n'aurait aucune effet. C'était seulement pour diminuer le nettoyage. Ensuite, Akiza s'injecta la potion sur elle même, elle venait d'être poignardée sur la hanche par une folle. Même si elle avait la vie sauve, Akiza était fâchée en quelque sorte, car cela allait lui laisser une cicatrice sur sa hanche droite. Mais bref, ce n'était pas le plus important. Ses potions fonctionnaient bel et bien.

Du haut d'un plateforme, dans le donjon, toujours vêtue de sa robe noir, Akiza regardait ses victimes tombé au combat. Ce fut la même chose dans les autres cellules. Ses doigts contres les grillages et barreaux, elle tourna son regard vers la droite en constatant qu'elle venait de punir des êtres froids et dangereux. S'auto proclamant Princesse, les autres ne savait quoi penser. Car oui, il y avait encore des survivant. Ceux-ci respectait le traité de paix avec les cieux et autres royaumes. Ils se demandaient seulement ou était passé sa couronne ; Reine Kaiza. Ne voulant pas le titre de Reine, Akiza ne répondait pas. Ceux-ci en étaient navrés et même déçu. Beaucoup attendaient le retour de leur Reine.

Pourtant et tristement, la sorcière ne pouvait reprendre cette place. Même si c'était le désire de Kaiza et de Kaguya, et beaucoup d'autre... La jeune femme leva les yeux. De le fond certain d'entre eux étaient vel et bien méchants, mais respecter la paix entre les mondes. Le chaos et le malheurs, ils l'incarnaient bel et bien, mais savaient que la limite des royaumes. En fermant les yeux, Akiza se leva en replaçant sa courte robe noir. Ouvrant les yeux, la princesse se retourna vers ses sujets en quelque sorte. Elle leur offrit un merveilleux sourire. Ce n'était pas à cause qu'ils étaient des démons qu'ils ne méritaient pas un sourire radieux.

Le savoir étant sa valeur primordial.  Rien ne pouvait changer cela, comme une musique qui joue sans cesse, on ne peut arrêter une roue de tourner. Surtout s'il s'agit d'une horloge quo sert à repérer le temps. Rien ne se perd, tout se régénère. Cela allait aussi pour la mort avec la génération à venir. L'âme allant d'un hôte à l'autre. Dans le cas d'Akiza comme deux étoiles qui s'entre dévorent. Celui libérant plus de chaleur s'appelle Nova.

Une nouvelle personne, personne n'allait lui dicter quoi faire. Voulant aider Kaiza pour retrouver ses souvenirs, elle ne voulait être prise pour elle. Alors que ses mains s'enflammèrent, ainsi que toute sa robe, cela faisait un moment que ses iris étaient normaux. Même, depuis sa sorti de la dernière cellule. Enveloppée de flamme, une Nove qui émergeait. Proche comme de loin, la princesse avait choisit sa voie qu'elle croyait juste. Il n'y avait pas d'excuse. Kaiza n'était qu'une part d'elle-même, perdue. Akiza se retrouverait dans sa nouvelle vie. Ai plus loin de son odyssée.

Nova, I have no apologize

Si la couronne est trop lourde, il suffit de ne pas la mettre. Si l'amour qu'on porte et partagé est trop persistant, il suffit de rester seul. Proche comme de loin, ce n'est qu'un chemin menant à un miroir. Pour montrer le réel visage qui est le tien : Vipère, Démone ou Vache, la vérité fait toujours mal. Faut seulement la pardonner et l'assumer. Ensuite se retrouver au plus profond de soi pour découvrir une nouvelle personne. Une nova éclatante et merveilleux encore plus brillante que la précédente. Quand tu trouves l'amour, rien n'a d'importance sauf le cocon que l'on se créer. Mais... Come c'est une roue qui tourne, le risque que l'histoire se répète. Main dans la main, alors que l'une avance plus vite et disparaît au loin... L'autre lui dictant d'attendre... Parti au loin... Comme proche, pour toujours, là il n'y pas d'excuse... Sorry Not Sorry! Parti, au loin... Les deux étoiles s'entre dévore... En colère ; l'autre troublée...






Je ne veux pas te ressembler   

* Mais je veux t'aider *









¦ - Finally, My Glory
¦ - Hello Darkness ~❤
¦ - My Love Diying
¦ -     - - -
¦ - Kaguya, My Sister
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -



_________________

Ember, Spark, Flare et Blaze
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Soif de Savoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Animah : Les gardiens du Savoir
» [CLASSIQUE] PCB Double dragon aphone : tout savoir !
» Le droit de savoir sur les citées.
» bonjour, j'aimerai savoir si quelqu'un peux faire un cours sur le pilote automatique sur c172p
» Comment savoir quel bios est installé sur ma naomi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gate of Valor :: Royaume Infernal :: Pandémonium :: Château Infernal-