When I'll get my wings... Fly like a moth.. To the flames..
 :: Royaume Infernal :: Pandémonium :: Château Infernal :: Chambre de Kaiza

Akiza Hainamida

Messages : 1281
Date d'inscription : 17/11/2016

Feuille de personnage
Santé:
115/150  (115/150)
Magika:
61/300  (61/300)
Stamina:
70/100  (70/100)
avatar
Princesse Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Mar - 22:50



Like a moths to the flames  
When I'll get my wings




Long live for the Worm

Grognement de douleur, comme si chaque pare de sa peau était victime d'un malicieux traitrement à l'acupuncture. Chaque pare de sa peau brûlait comme si elle brûlait vivante. Traitement à l'acupuncture à d'aiguilles enfoncé à l'aide d'un marteau légendaire ou encore, comme si on lui acérait la peau à l'aide du couteau dentelé, déchiré, déchiqueté! Son corps semblait être devenu l'enfer même, le royaume infernal. Même la sueur ne suffisait pas. À se demander si elle était encore victime d'une terrible fière. Chaque mouvement donnait une puissante tension à son système nerveux. Bouger devenait l'enfer, respirer de même. La princesse devenait de plus en plus prisonnière de son propre corps. Cette affreuse fièvre, Akiza était certaine à cent pourcent que c'était dû à son nouveau mode - Majestic. À même totalement nue dans son lit, sans couverture non plus, rien à faire. Hormis le fait qu'elle devrait peut-être essayer d'arracher sa chaire. Si seulement cela pouvait la soulager. Luttant pour son corps et son mental alors que son iris gauche était devenu rouge. Ses cheveux complètement trempés ainsi que son corps au complet, Akiza ne pouvair même pas bouger par peur de recevoir cette décharge quasi électrique. En coquille sur un coin trempé de son lit avec des grognement autant féminine que rauque. Une mince aura rouge et rose dans la chambre infernale sombre et lugubre de l'ancienne reine émanait de la jeune princesse...

Longue vie au ver, celle qui voulait sa propre liberté suite à l'audience. La haine qu'elle éprouvait envers tout ceux qui l'avait manipulé et blessé augmentait avec sa température corporelle. Sa haine influencé par la celle de son alter-ego criait et hurlait la violence. Sa haine envers le monde prônait la guerre sanguinaire et la fourberie impie de ses confrère, mais aussi, maudissait par la même occasion. C'est alors qu'on pouvait reconnaître son point de vulnérabilité. La solitude rongeait la jeune sorcière, mais aussi, sa propre aime envers elle-même. Comment s'aimer alors que la seule peur était la peur de soi-même? D'où la peur de soi amenait le point de vulnérabilité ultime. La peur de soi amenait la guerre à l'intérieur de son âme. Comment la surmonter ? Alors que le monstre résidait en son sein. Peur égale Garot, Peur égale Entrave, embargo, encore et encore et sur-encore des chaines. La peur était comme un croyance, une fois que la personne arrêtait d'y croire, il ne restait qu'à la surmontrer. Comme Akiza pouvait-elle arrêter d'être terrorisée d'elle-même et de surmonter cette hantise perpétuelle ? La question à un million de dollars naissait. La vulnérabilité allait toujours rester le point faible d'une personne et beaucoup ( trop ) ne parvenaient pas à vaincre leurs phobies. Pourtant, autant les phobies que les points de vulnérabilités agissaient comme des hantises. Et rendait la personne fragile, faible et terroriss et acculée au mur.

Replié sur elle-même au coin de son lit. Akiza était frigorifiée, mais autant en sueur. Ignorant quoi faire, sachant que seul sa peau lui brûlait énormément. Atrocement, sa douleur ne cessait pas. Aucun répit, sa peau agissait en de carburant pour une fournaise, un combustible pour la rage. Jamais ses cheveux n'avaient été aussi décoiffés. Ces fièvres n'avaient jamais eu lieu avant ses aventures et elle commençait que vraisemblablement, si elle continuait, elle allait mourir. Mais en même temps, la princesse ne voulait pas abandonner sans se battre. Des réponses, Akiza cherchait des réponses, mais aussi à aide son alter-ego. Il n'y avait que son alter-ego qui croyait que " aider " voulait " dire gagner en puissance ". Le lien entre les fragments de souvenir et son enprise augmenté était sûr. Donc aider son alter-ego égalait à y laisser la vie. Sauf qu'Akiza voulait des réponses coûte que coûte et c'était pour cela qu'elle se souvint des paroles de Kaguya, peu importe dans quel camp elle se trouvait. Son lien entre le ver ( la larve ) et le papillon : " Tu devriendras un magnifique papillon, tu dois juste sortir de ton cocon ". Et si le cocon était l'étape de se replier... Non, un ver c'était frêle et apeuré... Donc le jour où elle obtiendrait ses ailes...

Ce jour où elle obtiendra ses ailes, Akiza pourra donc jouir de sa liberté. Quand elle obtiendra ses ailes, Akiza pourra finalement devenir elle-même. Devenir se qu'elle à toujours voulu devenir. Indépendante des autres, devenir forte et être libre, fini les chaînes et fini les cauchemars, elle voulait être libre de ses pensées. Elle ne voulait plus être façonné tel une usine de bon civil. Akiza voulait être seulement elle et personne d'autre qu'elle.
Quand elle obtiendra ses ailes, elle pourra vivre de ses idées et de ses talents. Quand elle obtiendra ses ailes, elle pourra trouver l'amour et vivre comment elle l'a toujours souhaité, sans détester personne. Quand elle obtiendra ses ailes...

Jeanne, the Burncrafting's torch

ELLE NE BRÛLERA PLUS DANS LES FLAMMES.
Le monde se souviendra de son nom
Le monde s'offrira ; l'acceptera tel qu'elle est.
Le monde deviendra son jouet.
Quel beau jour... Pour détruire des pions...

Tel un phare, elle brillera à même le recoin reculé de son lit. En sueur, elle brûlait de puissance. Elle brûlait d'envie. Ses yeux gagnait, ses yeux d'une puissance rouge. La princesse gagnera, Akiza gagnera le respect ; Kaiza le pouvoir. La jeune femme volera jusqu'à votre soleil, mais ne brûlera jamais, vous, vous brûlerez pour elle. Sa majestueuse aura, sa magnificence, tout, tout pour détruire. Queen of Disaster give me back my power. Make me greater, Queen of hell, demons crawling through dimensions. Oh my hell, you bewitched us with your bitchcrafting, fuckcrafting and hexcrafting. Damn god..

Tel un papillon dans les flammes. Qui était la véritable flamme...

Who loves who ?

Qui aimer ; Qui détester ? Alors que plus rien n'avait de sens. Son coeur fiévreux ne brûlait point pour personne. La confiance se gagnait depuis la nuit des temps ancien. Jadis, on appelait la compassion ceux qui ressentait le mal d'autrui. Empathe ceux qui le vivait comme tellement il le ressentait. À croire qur tropnde chose brûlait pour la prise de pouvoir. Alors que tout bonne fille, Akiza voulait aimer et être aimer. Confier comme être confié. À quoi croire à à croire ne pas croire, à qui devait-elle faire confiance. Tout cela me réglait pas son mal de tête. Tout se battait et tout finissait écrasé par la simple penser de la trahison. Chaque trahison vécu et qu'elle fut seul pour sortir de cet enfer. Qui aime qui ? Alors qu'elle n'y croyait plus. Un sourire cynique remplit de mépris à ce sentiment illusoire qui n'existait probablement pas. Personne n'aimait personne, c'était évident. Chaque jour, l'humain je vivait que pour assurer sa survie, elle devait faire de même. Vivre pour survivre, point barre. Brûler, voler et pécher, tel devait sûrement vivre, comme ceux qui l'avait trahi. Tel ceux qui lui avaient fait du mal. La réponse se trouvait lors d'un bûché pour la rébellion et la libération à la liberté individuelle. Qui aime qui, Personne ;
Qui déteste qui tout le monde.

Le véritable monstre, l'humanité l'avait créé.
À aimer..
Elle n'est pas une sainte!
Elle n'est plusbune faible!
Elle volera!
De ses propres ailes...
Elle veut vivre ;
Elle veut voler.
Sa liberté...

She isn't a saint ; she has a date with devil







Mémoire de l'Enfer

*On se reverra de l'autre côté *









¦ - Finally, My Glory
¦ - Hello Darkness ~❤️
¦ - My Love Diying
¦ -     - - -
¦ - Kaguya, My Sister
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -





_________________

Ember, Spark, Flare et Blaze
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: