Réveille-Toi Gaïa
 :: Royaume Elfique :: Liavaarana :: Grand arbre de vie

Gaia

Messages : 10
Date d'inscription : 12/05/2018

Feuille de personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Magika:
100/100  (100/100)
Stamina:
100/100  (100/100)
avatar
Mère-Terre
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 16 Mai - 1:53


Petit rp Solo


Réveille-toi Gaïa



P'TITE PHRASE, CITATION, ACCROCHE


TEXTE CITATION RÉSUMÉ
TEXTE CITATION RÉSUMÉ
TEXTE CITATION RÉSUMÉ
TEXTE CITATION RÉSUMÉ





« à l’interieur.... »

Tout était sombre. Pas une once de lumière. Tous criaient « À l’aide » avec des pleures incessantes avec des voix plus ou moins cristallines selon l’individu. Ce corps bougeait, il réagissait à ces appels, sans pour autant quitter là où il est.

Au centre de cet arbre, en son noyaux, un esprit y était renfermé pour être protéger le temps de sa régénération. La mère de cet arbre, la créatrice de ces êtres elfiques, l’etre qui était mère de toute vie sur ce’ royaume. Cet être était tel un futur né, en position fœtal dans noyaux de l´arbre de vie.  Personne ne savait qu’elle était ici, qu’elle reprenait de ses blessures passées. Seul ceux qui protège l’arbre, qui invoquent une protection savent que quelque chose de puissant à l’intérieur, ou plutôt quelqu’un y réside.
Cet être, au corps nu dépourvu de tissu, à la peau douce tel une pétale de rose. Ses cheveux à la couleur des rayons lumineux, ses yeux clos et ses oreilles d’elfe fins. Non de la où elle est, elle ne possède pas son  insigne divin. Elle le retrouvera une fois qu’elle reviendra au sein du Royaume.


- Il est temps...


Tout un coup une petit lueur entoura cette silhouette qui quitta la position fœtal délicatement, les cheveux volant sous la puissance. Ses yeux clos s’ouvrirent, découvrant la couleur de la terre, marron. Pourtant elle ne savait pas ce qui l’attendait à l’extérieur. Elle ne savait pas que certains endroit étaient devenu noir, métamorphosé par la noirceur de quelque chose qui en a le contrôle.


-Réveillé toi Gaïa... La Royaume souffre, n’entends-tu pas tout ces appels ?
- Si je les entends...
-Ton corps est régénéré il est temps maintenant....


©️ Code de Anéa pour N-U

Celeanar Silvermoone

Messages : 27
Date d'inscription : 11/08/2017

Feuille de personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Magika:
120/120  (120/120)
Stamina:
100/100  (100/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 16 Mai - 22:41







Si J'aimerais...  


I will resurrect the trees, my strength and the Moon





Si j'aimerais...
Bien sûr que j'aimerais que le monde puisse vivre dans la paix. Si j'aimerais le retrouver pour sauver ce que nous avons toujours juré de protéger. Laver le sang que l'histoire à laisser à travers le temps! Si j'aimerais vivre pour toujours. Je sais que je ne suis pas immortel, mais si je pouvais. Je pourrais changer le monde et en faire un lieu où tout le monde pourraient s'entendre et s'accepter tel qu'ils sont. Si j'aimerais pouvoir avoir ce pouvoir, je le ferais sans hésiter, car j'en ai fais la promesse, la promesse de laver le sang que nos ancêtre ont laisser sur l'écorce des arbres. Nettoyer le sang que moi même j'ai dû répandre... Si j'aimerais revenir en arrière, oui.

Je n'ai pas décidé de venir au monde " Beaucoup de blessés souffrent à mon Hôpital, Druides, aller toute suite les soigner! " Jamais je n'aurais cru devenir leur reine, je n'ai pas tout fait ce chemin seul, un héro m'a bien sûr aidé " Je ne veux mettre de pression à personne... C'est seulement que beaucoup trop de blessés souffrent alors que je m'apprête à partir... " Il serait temps que je sois au courante de sa cachette. Mes préparation seront prêtes dans peu de temps. " Est-ce que tout les préparatifs sont prêts ?

- Où est mon sceptre ?

" Ici, ma Reine " Un druide, heureusement qu'il est là, sinon j'aurais passé ma journée à le chercher. Je le prends avec un gracieux merci, je vous assures. Où ai-je la tête, vraiment. Normalement je ne suis pas si tête en l'air. Est-ce le départ de Beowulf qui influence tant mon jugement ? Un massage crânien ne semble pas suffir, j'ai beaucoup de stresse depuis les derniers évènements.

- Si la forêt est blessé, est-ce que...

- Si j'aimerais les entendre ? Ces voix s'ils pouvaient me parvenir.

Si j'aimerais être plus à l'écoute que je ne le suis déjà. Je penserais la plus tard de mon temps avec l'arbre. Malheureusement, beaucoup de patient m'appellent. C'est un devoir auquel j'ai décidé que m'y consacré corps et âme. Regardant mon sceptre, je sais à quel point mon devoir de protéger mon peuple est important. On s'est battue pour cela, on s'est battue pour renverser, on s'est battue pour laver le sang de nos ancêtre! Si j'aimerais devenir plus forte pour protéger la forêt qui m'a vue naître, oui! Si j'aimerais faire de la lune mon alliée, oui! Si j'aimerais que l'arbre puisse retrouver sa brillance d'antan, oui!





Gaia

Messages : 10
Date d'inscription : 12/05/2018

Feuille de personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Magika:
100/100  (100/100)
Stamina:
100/100  (100/100)
avatar
Mère-Terre
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 19 Mai - 11:43


Avec Caelenar


Réveille-toi Gaïa



P'TITE PHRASE, CITATION, ACCROCHE


T////





"Renais de tes blessures"


Une lueur entoura le corps de la déesse et tel une explosion, son corps se transforma en une silhouette transparente mais lumineuse à la fois. Ce corps bougeait en rythme de cette étrange transformation. Le coeur de la déesse et celui de l'arbre battait en rythme, en même temps mais en douceur tel une mélodie. Une excitation prenait la jeune déesse d'enfin revoir son Royaume, ses enfants et celui qui est son élu, son catalyseur, celui dont elle est en parfaite connexion ainsi que celle qui est à la tête de ce monde. Elle le voulait tant.

Tout un coup tout devint noir, elle ne voyait plus rien. Le noir total. Puis petit à petit, des bruits lui vinrent à ses oreilles qui avaient retrouver leur insigne divint. Des voix lui parvenaient mais indéchiffrable pour elle. Elle sentait quelque chose de frais, qui lui procurait un bien fou. Du vent caressait son corps doux et intacte de blessure. Ses paupières papillonnaient sous la menace de l'ouverture. Où était-elle ? Qui entendait-elle ? Pourquoi son coeur souffrait-il ? Tant de question sans réponse.

- Je.. Je suis où ?

Ses yeux s'ouvrir, ses iris étaient d'un marron pur et son corps nu. Elle se releva avec difficulté, cela faisait des années qu'elle n'avait pas utiliser ses membres, voila pourquoi elle avait tant mal, tant de douleurs dans ses muscles aux moindres de ses mouvements. Mais son coeur, c'était une autre histoire. Mais la déesse resta contre un mur, respirant fort sous sa forme physique. Elle n'avait pas de force pour faire quoique ce soit. Il fallait quelqu'un vienne l'aider. Est-ce cela l’inconvenant de renaître après tant d'année à guérir ? Oui ça doit -être cela.
Pleins de souvenir revenait dans la tête de Gaïa. Son père Valor, ses frères et soeurs qui se disputaient, son amour qui plus est son frère et ses tentatives violente, le viole de la déesse et tant d'autre qu'elle n'aurait pu imaginer auparavant.... Et pourtant elle l'aimait encore et toujours. Pourquoi aimer un homme qui vous a fait énormément de mal ?


 



Gaîa ferma les yeux et des larmes sortirent de ses prunelles et firent leur chemin vers la verdure. Un petit écureuil qui était dans son moment de festin, avait ressentit la déesse et son désarroi. Il descendit timidement et s'installa sur l'épaule de la petite déesse et lui essuya les joues pour consoler puis frotta son petit museau sur la joue de cette dernière. Comme pour lui dire qu'il ne fallait pleurer, qu'il fallait qu'elle soit courageuse et ne plus penser à ce malotru si ce petit être l'avait deviner.

- Merci petit écureuil... Tu es un très bel ami...

Plus les minutes passait, plus des voix se rapprochait d'elle mais elle ne savait toujours pas qui etait ces voix.
- Qui est-ce ?? Il y a quelqu'un ?



©️️ Code de Anéa pour N-U

Celeanar Silvermoone

Messages : 27
Date d'inscription : 11/08/2017

Feuille de personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Magika:
120/120  (120/120)
Stamina:
100/100  (100/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 22 Mai - 18:56







Les pierres de Lune


I will resurrect the trees, my strength and the Moon





Ma peur qui me hante le plus, c'est de bel et bien de me retrouver seule. Un monde où la nature serait morte et un monde dépourvu de Beowulf... Je dis cela comme si j'étais tellement dépendante de lui. C'est peut-être le cas ?.. Je ne dois pas passer a peut-être cela! La forêt aussi est en danger et le fait de ne pas entendre ce que Beowulf entend m'insupporte. C'est comme si je n'avais aucun pouvoir lui venir en aide dans sa quête. Maintenant que les préparatifs sont faits, je crois que nous pouvons y aller. Une seule chose me chicotte, cet homme qui se disait Oracle.

Un Oracle apparaît rarement pour dire de bon augure. Sa voix se tracasse toujours dans ma tête, comme si sa voix d'une profondeur abyssale pouvait rester dans ma mémoire comme s'il m'avait parlé la veille. " Cette noirceure que vous avez combattue n'était qu'un avant-goût. À l'heure où l'on se parle, cette noirceure se répand dans d'autre royaume ". Cela m'inquiétait grandement, car cette noirceur se répandait selon ses dires. Ma seule préoccupation a toujours été le royaume elfique. Je n'ai que faire des autres royaumes, mais si le fait que les royaumes sont maintenant touché, la situation n'est plus la même.

Je ne peux pas mettre ce cas comme s'il était fou. J'ai été la seule à le voir, donc ce serait moi qui serait folle. Je dois oublier cette histoire et aller où il m'a guidé ce jour là.  Sur ce qu'il m'a dit, et je l'ai aussi marqué sur une carte pas lontemps après, au sud se trouverait une des sept pierre de l'une. D'après lui, si je deviens la propriétaire de l'une de ses pierres, je pourrais non-seulement entendre non seulement la voix de la forêt, mais aussi, étrangement, elle deviendrait " plus forte ". Je suis croyante et je ne veux pas balayer cette occasion d'aider mon peuple du revers de la main.

Je me mets en marche derrière les deux shaman au cheveux bleu. Notre destination est dans la fond Sud de la forêt, dans cette partie de la forêt, celle-ci devient peu à peu tropicale pour ensuite le devenir complètement. Cette partie de la forêt est très peu exploré pohr cause de ses mythes comme quoi il y aurait quelque créature dangereuse. Ce n'est pas cela qui va m'arrêter. Si cela peut faire en sorte que je puisse aider Beowuld1 dans sa quête, je suis prête à affronter même un dragon! Sortant du château, beaucoup me regarde. Ces regards me met souvent mal à l'aise, comme s'ils me voyaient pratiquement jamais ; ils me voient tout les jours pourtant. On s'y fait à long terme, surtout à leurs petits airs enjoués où ils se disent entre eux: " C'est la Reine ", C'est la Reine Celeanar en personne ". " Elle est si belle " , " c'est vraiment un honneur de la voir en personne ". Bien sûr, je ne marche pas à travers le village, mais sur l'une des immenses branches de l'arbre de vie pour atteintre une sorti que seul quelque noble pouvait utiliser.

De l'autre côté de la sortie, ma magie de lumière prend la forme d'une carte. Avec mon doigt, je m'assure que nous sommes bien dans la bonne direction pour aller vers le Sud de la forêt. Après confirmation, la carte de lumière disparaît. Une femme nue se trouvait là où la carte disparut. Détournant mes yeux en plus de mettre ma main de côté pour empêcher à ma vision d'être périphérique. Ce fait qu'elle soit de côté n'était pas une chance en soi. Celelanar ordonna à ses Unités une mission... Très spéciale.

- Le'mara, Ririldra, je crois qu'on a trouver une elfe égarée. Allez lui tout de suite lui trouver des vêtements. Permission d'aller au château sans votre chef pendant trente minutes. Je refuse catégoriquement qu'elle reste en habit d'Ève dans notre forêt.






Gaia

Messages : 10
Date d'inscription : 12/05/2018

Feuille de personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Magika:
100/100  (100/100)
Stamina:
100/100  (100/100)
avatar
Mère-Terre
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 20 Juin - 7:53


Avec Caelenar  


Réveille-toi Gaïa



P'TITE PHRASE, CITATION, ACCROCHE


T////





« Je suis revenu... »



La déesse essuya ses yeux pour ne pas montrer les larmes qui avaient coulé quelques minutes avant puis l'ecureille en voyant que le déesse allait être aider, il repartit à son festin comme si il avait compris comme quoi il avait fait son travail auprès de celle qui lui avait donner vie.
Gaïa entendit une voix autoritaire mais qu'elle reconnue sur le champs. Devait-elle lui dire qu'elle était la mère-terre maintenant ? Non . Gaïa sentit que la jeune reine était préoccupé par autre chose, elle ne voulait pas la chambouler encore plus.

euh je … Pardon j'ai dû m'endormir et ma crise de somnambulisme à du me prendre pardonnez-moi !

Immédiatement, la jeune déesse mis, avec tremblement, une de ses mains sur son corps pour essayer de cacher son intimité.

Je ressens comme une grande puissance.... Vous êtes la reine Celeanar ?

Quelles question bête ! Bien sûr qu'elle le savait mais pour garder son secret et continuer son mensonge pour protéger « Sa fille », la déesse de la terre devait mentire même si elle n'aimait pas du tout cela .


 

[color=#8099b2]

::::::/justify>

©️️ Code de Anéa pour N-U



Celeanar Silvermoone

Messages : 27
Date d'inscription : 11/08/2017

Feuille de personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Magika:
120/120  (120/120)
Stamina:
100/100  (100/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 21 Juin - 13:02







✮ I swear to change this world again ✮


Je suis prête à...





Pour me sentir utile, je suis prête à aller au delà de mes propres convictions. Je suis prête à aller jusqu'à brûler mon propre coeur, le corrompre afin de purifier encore et encore jusqu'à changer ce monde une nouvelle fois. Je ne veux pas vivre dans le mensonge. Je suis honnête, pourquoi être malhonnête avec moi. Tout est meilleur quand tout est vrai. Un monde où l'on a envie de vivre ; la vérité. C'est ce qui fait de moi une vraie reine. Afin de changer ce monde une nouvelle fois.


Je n'aime pas vraiment donner des ordres asbolus pour avoir l'air autant soit peu méchante ou d'abuser de mon pouvoir. Je veux seulement que le respect soit primordial entre congénères. Autrement dit, par respect, je détournes les yeux afin de laisser jeune femme dans son intimité. L'attente ne fut pas très long pour que mes deux shamans qui me suivaient plutôt reviennent avec des vêtements.

Est-ce que ce que je devrais oublier la raison de mon départ..?

- Étrange, je ne t'ai jamais vu auparavant. Je connais un bon nombre de mon peuple dans la cité, donc tu viens d'un autre village, n'est-ce pas ?

... C'est étrange, je ressens un pouvoir prevenant de chez elle, familier, mais terriblement faible. Je me sens.. Bien ? Mais bizarre à la fois.





Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: