Gate of Valor

Nous sommes à la recherche de roi et de champion! Rejoingnez nous vite pour découvrir les mystères de votre aventure! et recevez 500BP a utiliser !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

  la véritable histoire de Kaguya partie 2/3 (18+) Solo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Protectrice Infernale

avatar
I am
Messages : 548
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 23
Localisation : Québec


Feuille de personnage
Santé:
180/180  (180/180)
Magika:
170/170  (170/170)
Stamina:
140/140  (140/140)

MessageSujet: la véritable histoire de Kaguya partie 2/3 (18+) Solo    Jeu 14 Juin - 16:27





Bonjour, je m’appelle Kaguya, je suis la incarnation de Nekomata



LE TITRE : la véritable histoire de Kaguya



LE SOUS-TITRE : la raconte



JE RPS AVEC : seul








Je suis la codeuse




Je suis la reine des succubes


je suis la femme chatte Nékomata








" "Je suis une chatte dangereuse""



Pendant ce temps, dans le village des Doujinis, tout avait changé quand Kaguya a fait arrêter, le village avait changé, ce n’était plus celui des guerriers, mais plutôt des bandits.

Vola comment Kaguya c’était pris : Elle utilisa ses pouvoirs de séduction pour tromper la vigilance des gardes qui croiraient la baisser aussi facilement, alors c’était ce moment qu’il avait fait l’erreur de fait confiance à leurs yeux. Il ouvrira la porte, car il ne se savait pas que c’était elle. Le succube en profita. La démone s’amusait à les tuer, car étaient justes des hommes à cet étage.

Ensuite, elle pouvait la rejoindre dans sa cellule ou autre. Elle n’aurait pas de misère à les tuer et assommer puis la voie serait libre et les portes ouverte à cause de l’erreur des gardes. La fuite de Kaguya serait donc facile après ça elle échappa.

Il reste juste la dernière porte. Elle était surveillée par des femmes. Elle décida de se transforma en animal, car elle voulait plus faire des victimes. Les gardes femmes avaient peur de Kaguya, car elle était transformée en souris. Elle trouvait cela drôle attendre les femmes crier à sa présence.

Pour Kaguya étais un vrai jeu d’enfant d’échapper de cette prison, car le monde de son village n’avait rien dit à propos de lui durent sont transfert de prison.

Mais à la dernière porte Kaguya a perdu maitrise et elle ses transformé c’était mis en rage et avait fait un gros carnage.

Une fois dehors, elle était sous une rage folle le démon continua sont chemin en tuait tout le monde sur sont chemin. Mais aux moments ou elle a raconté un jeune homme du nom de Kuro et de son meilleur ami Kriyus. Kagu se calmait, elle ne comprenait pas comment cela c’était fait mal c’était l’aura de Kurohana, mais pas seulement son aura. Les yeux de ce jeune homme étaient bien différent des autres être humains. Elle est tombée amoureuse de Kuro, lorsque le premier regard ses retentie sur lui.

Kurohana était un jeune homme très talentueux, il pouvait faire apparaître de la foudre dans la paume de sa main, il maîtrisait les flammes et aussi, il avait le pouvoir de télékinésie! Mais de plus, il avait une grande maîtrise des énergies par ailleurs, ce fut comme cela qu'il avait pu calmer la furie de la femme chat. Ses talents ne cessaient de croître, chaque moment dans une seule journée, Kaguya découvrait de nouvelles facultés qu'il possédait. Kurohana semblait être visiblement un combattant de génie. Pas seulement lui... Kriyus qui, lui, maîtrisait l'eau d'une perfection qui transcendait la maîtrise divine et pouvait se débarrasser de n'importe quel ennemi dans un puissant torrent d'eau. Qui était-il vraiment ce duo ?

Dans une grotte pour se reposer, la neige continuait de tomber. Fuir avait été la seule solution. Le groupe s'autoproclamait : The Insolence Punisher.

Kurohana et Kriyus avaient déserté leur village qui les avait vus naître pour se venger d'un coup d'État qui visait Kriyus et le Gothique. Comme ils étaient trop puissants, leur village et celui d'un allié avaient donc décidé de les éliminés. Quelle affreuse histoire! Cette histoire ne ressemblait point pour point à celle de Kaguya. La jeune démone rougissait à la simple pensée d'avoir un passé commun avec Kurohana.

Les deux jeunes hommes étaient orphelins, eux aussi, un autre point qu'elle partageait avec Kurohana. Le duo (plutôt Kriyus, Kuro n'était pas très bavard) lui expliqua aussi qu'ils représentaient l'avenir de leur village natale. Ils représentaient l'élite d'une unité de soldat extrêmement puissant capable de vaincre même des colosses. La raison du coup d'État, ils avaient peur qu'il se retourne contre leur propre village. Ironiquement, ce coup d'État avait déclenché cette révolte des Insolence Punisher.

Le jeune homme ne voulait pas la laisser seule, il décida d’inviter à les suivre et l’avait promis de continue sont entrainement pour qu’elle devienne une meilleure guerrière pour ensuite de se venger de son village. Elle hésita au début, mais comme Kuro avait l’aire confiant, elle acceptera sont offre.

Elle se demanda pourquoi le jeune gothique voulait qu’elle devienne plus forte. Surement il avait vu de quoi en Kaguya qu’elle ne savait pas encore, mais elle se voyait à leur côté pour combattre.

La jeune femme n’avait jamais pu être avec des personnes elle était toujours seul, mais elle ne savait pas comment faire pour que Kurohana puisait reconnaître ses talents à elle. La jeune femme était tombée sous le charme de Kuro et cela la déconcentrait mélancoutreusement.

Elle ne comprend pas comment elle était habituellement insensible a cela, mais elle avait toujours eux une petite préférence en vers les Goths. Son look gothique lui donnait un air si sérieux et sombre, un côté ténébreux et anticonformiste. Ce côté anticonformiste attirait beaucoup Kaguya et pour que celui-ci puisait reconnaître sa valeur, la combattante se devait de devenir plus fort! Beaucoup plus forte!

Un jour, dans ce pays enneigé, Kaguya se réveilla ainsi que le duo. Quelque chose se tramait. Se préparant à sortir, Kurohana lui dit que non.

La première phrase qu'il lui dit fut : Non! Je ne veux pas que tu sois blessée.

Kurohana sorti en premier. Tout d'un coup, des milliers de projectile furent bloqué d'un seul coup! Comment cela pouvait être possible! Les milliers de flèches sur le sol.

Une jeune femme aux longs cheveux verts demandait Kaguya. Personnellement, elle s'était déplacée pour la remmener. Un combat acharné commença entre Kurohana et cette femme. Des bandits s'apprêtait à charge vers le petit groupe, mais Kriyus les retenus tous d'un seul mouvement de doigt. À un moment, la jeune femme se demandait qui était le plus fort entre lui et Kuro. Son attention se retournait vers le gothique, il maitrisait aussi l'art du katana. Les échanges de coup entre une simple dague et un katana continuaient. Kaguya était stupéfaite de voir que la femme aux cheveux vert tenait tête ainsi à Kurohana alors qu'elle ne possédait qu'une dague!

Quelque chose clochait lors de leur combat, une énergie étrange se dégageait de la femme. Ce détail était subtile, si subtile que lorsque Kaguya fit un pétale de fleur, elle comprit immédiate!

- Attention, Gothique, elle utilise les illusions!


Kaguya ne voulait pas l'interpeler par son vrai prénom. Un instant de regard et l'homme aux longs cheveux noir trancha la dame en deux, mais la dague poursuivit son chemin pour lacérer le bras du jeune homme.

Kaguya mit ses mains devant sa bouche à cette blessure, mais aussi, elle avait vu juste. Lorsqu’elle avait vu ce pétale de fleur, Kaguya savait qu'en cette saison, ce n'était pas normale. Levant les yeux, la jeune femme vit que le ciel regorgeait de ces mêmes pétales! Ce combat allait s'avérer difficile! Comment..

Comment avait-elle réussi à piéger Kurohana alors qui était si intelligent. Les combattants qui se battait a le l'aide d'illusion étaient des combattants redoutables! Et si cette femme armée d'une simple dague et aux cheveux long pouvait piéger Kurohana... Cela pouvait hors de tout doute que cette femme possédait des pouvoirs d'illusion hors du commun!


*Cling, cling, cling, Clang!!* Le fait de ne pas pouvoir rien faire énervait Kaguya au plus haut point! Kriyus, de son côté, semblait bien s'en tirer, mais combien de temps. Est-ce que ces bandits aussi étaient des illusions ?

Qui était cette fameuse femme. Ses yeux ne pouvait pas arrêter de regarde Kriyus qui semblait se prendre un malon plaisir à détruire ces bandits, mais ne pouvait pas le faire éternellement! Déjà là, il commençait à suer, malgré le froid! Du côté de Kuro, ses corps n'intingniait rien, car il pouvait seulement se défendre. S'il ne se défendait pas, il se faisait blessé réellement! Les goutes de sang sur la neige en témoignaient. Les pétales qui flottaient dans le ciel devaient être la clé ou quelque chose dans ce genre.

* Cling, Cling* La jeune femme voyait bien que Kurohana se fatiguait alors que Kriyus, lui, tenait bon, mais lui aussi n'allait pas continuer éternellement. Kaguya devait agir en pénétrant dans le champ de bataille de Kuro. Des plaies s'ouvrirent sur ses jambes, ses épaules et même ses avants bras. Ce n'était pas de simples petites coupures qui allaient l'arrêter! Kaguya frappa la femme à la chevelure émeraude et elle virevolta. Perplexe, le gothique lui demandait comment elle avait fait.

-J'ai eu de la chance faut croire, hi hi! Je t'ai vu combattre, tu as beaucoup d'expérience ( Elle essayait de le complimenter sans devenir complètement rouge ), mais je vois aussi que tu n'as jamais combattu un adversaire qui utilisait les illusions.

- Effectivement, peu importe où je frappe, il ne se passe rien et je suis blessé. Je dois donc tout bloquer, mais je me retrouve touché quand même! Ce manque de puissance..!


- Ne dit pas ça! C’est seulement que tu t'y prends mal.


Pour vaincre une personne maîtrisant les illusions, la première chose est de ne pas paniquer. Si tu paniques, comme dans ton cas, l'illusion ne fera que se renforcer et tu risques de t'y perdre. Il ne faut pas oublier que ceux qui utilisent les illusions son en outre des expert dans le comportement du cerveau.


Ils jouent avec les failles pour ensuite créer ses illusions. Ceux qui viennent du désert son des expert dans l'art des illusions. Deuxièmes, lorsque tu as retrouvé ton calme, ce n'est que le mi-chemin, tu n'es pas encore sorti du bois. Tu as deux option : Soit avoir un pouvoir capable de briser le sort, soit mette au point une illusion encore plus puissant, mais cela ne fonctionne que lorsque tu as trouvé l'utilisateur et qu'il est à ta portée...


- Si je n'ai aucune de ses capacités, je te rappelle que c'est mon premier adversaire qui utilise ce genre de truc!


- C'est pour cela qu'il y a une 3eme échappatoire:
Ne faire qu'un avec ton pouvoir pour briser l'illusion avec ton propre pouvoir, mais cela n'a jamais arrivé jusqu'à présent. Normalement, les combattants le brise par eux-mêmes avec un sort ou utilise une illusion pour forcer son adversaire d'arrêter son illusion. Les combats entre illusionnistes sont très mentaux et psychologiques.


- Comment sais-tu cela? D'où viens-tu ?


- Je suis moi aussi, une illusionniste du désert.


Dit-elle en souriant, même si bêtement, elle ne faisait pas sourire Kuro qui, lui, restait toujours sérieux. Son côté sérieux l'attirait, oui, mais cela la lassait un peu par la même occasion.


Kurohana brandit son épée pour la planter dans le sol. Ce geste si impulsif fit reculer la jeune femme et vit Kuro unir ses mains.


Clac* une puissante bourrasque d'énergie jaillissait de son corps. Impressionnant! Comment cela pouvait être possible ?


Jamais Kaguya n'avait vu autant d'énergie. Ce n'était pas que de la Magika qui jaillissait, mais aussi sa Stamina. Son énergie physique et magique était totalement visible à l'œil nu!

Il se mit à crier, sa puissante aura augmenta encore d'un cran où que Kaguya en avait dû mal à rester debout!


Ensuite, il frappa. Touchant ainsi son adversaire pour lui infliger une profonde blessure. Kaguya était complètement sous le choc. Ce concept était si rare!


- C-omment, lui demanda-t-elle.


Maintenant que son adversaire était touchée, elle ne pouvait plus rien faire, elle décida donc de fuir pour ensuite laisser place à l'armée qui submergeait Kriyus! Les soldats leur fonçaient dessus! Kaguya décida donc de montrer ce qu'elle valait elle aussi, mais le jeune homme au look Gothique se mit devant. Ses yeux violets croisèrent ceux de la jeune prisonnière.

Son regard lui chuchotait quelque chose que Kaguya comprit très rapidement. Prenant sa main, Kaguya se vidait rapidement de son énergie, mais pour un but tout à fait à bon essein. De la bouche du jeune homme, une immense, colossale même, boule de feu violet tigré sorti.

Encore une fois, Kaguya ne savait pas d'où venait toute cette puissance jusqu'à ce qu'elle se demande : Est-ce qu'il a parvenu à ce résultat seulement avec ma Magie à moi ? D'une force monstrueuse, la boule de feu rasa tout sur son passage, laissant Kurohana, Kriyus et Kaguya.


[ La Graine du Khaos ]


Cela fait maintenant un mois que Kaguya avait rejoint Kurohana et Kriyus. Depuis, elle se sentait libre de ses contraintes. L'équipe ne cherchait pas vraiment de nom.

En plus d'éviter les étiquettes, sans nom, ils évitaient d'être repéré. Malheureusement, l’autre province leur avait attribué un nom : Khaos, dû à leur trois K de leur prénom.

Cela stressait un peu la jeune femme, mais Kurohana et Kriyus s'en moquait éperdument. Dans leur campement au sommet de la montagne, Kriyus verre à la main réponde à la femme chat.


- Tu n'as vraiment pas t'en faire pour cela, nous étions les plus forts de notre royaume respectif. Nous avions un but...


- Je vois, donc on gagnera toujours


- Pas nécessairement, répondit Kuro, tant que nos actions seront subtiles. Nous resteront sur l'échiquier, mais si nos actes venaient à être considérés comme du terrorisme, nous serons mort.


- Échiquier, dit Kaguya perplexe. Qui est le roi dans ce groupe, toi ? .


- Non! Je ne suis qu'un pion.


- Alors comment, répliqua Kaguya. Comment comptes-tu affronter une armée si tu n'es qu'un pion ? .


- C'est le plan de Kuro, ajouta Kriyus calmement. Kurohana a toujours été un fin stratège. Ces coups ont toujours été joué 2 coups à l'avance minutieusement. Notre force est égale, mais c'est toujours grâce à ses stratégies qui venait à bout de me battre.


- Je vois, répondra Kaguya à Kriyus avec une voix rassurée. .


- Il y a un moyen, aux échecs, de promouvoir. Autrement dit, même un pion peut devenir une reine. Il suffit de passé les pions et ainsi, atteindre notre but. Le couloir pour isolé chacun, nous du roi.


Kaguya ne comprenait pas trop, mais visiblement, Kurohana était un fin stratège et minutieux. Chaque coup devait être prévu à l'avance. Une leçon eu Kaguya n'allait pas oublier de si tôt. Son intérêt pour le jeune gothique ne pouvait qu'augmenter. Essayant de ne pas rougir, le groupe fin prêt à partir après leur repas.

Leur destination, il devait se rendre au lac. Kurohana avait réussi à récolter quelque requête et celle la plus proche était bien celle-ci. Se rendre au lac allait prendre 2 marches de marche et une nuit à la belle étoile. Kaguya et ses compagnons étaient maintenant prêts! Sauf Kriyus.


- Je ne vous suivrai pas pour cette fois... Tu sais Kuro..


- Ouais, je comprends, Ana Rei'su te joue encore dans la tête.


- Ouais.. Je dois maîtriser ce nouveau pouvoir...


- Kriyus, revient nous plus fort!


Un échange de sourires entre compagnons. Kaguya était témointe de leur complicité. En même temps, elle ne savait pas comment elle pourrait attirer l'attention de Kurohana. Bien sûr, Kaguya y avait parvenu une fois lors de ce combat contre cette femme, mais cela avait été l'une des seules fois. Avoir une complicité telle que le voyait, c'est ce qu'elle voulait le plus aussi. Elle devait devenir plus forte! Elle aussi.


Descendre la montagne ne fut pas une chose aisé, mais en même temps. Cela comptait-il pour un entraînement ? Se rappellent ce qu'un des soldats de son village natal disait : tout peut être un entraînement.


Maintenant au pied de la montagne, Kaguya suivait le jeune gothique sans baisser sa garde pour autant. La requête : se diriger au lac afin de recevoir les prochaines directives. Cela ne semblait pas être compliqué, mais le chemin pour s'y rendre durait 2 jours et une nuit. Donc le chemin risquait d'être long.

La forêt était immense. Les arbres, les arbustes se ressemblaient pratiquement tous. La forêt était pratiquement dépourvue de sentier et s'y perdre était très facile. C'était après quelques heures de marche qu'un bandit sorti des broussailles pour s'attaque à Kaguya. Celui-ci jugeait sûrement qu'elle était plus faible, mais cela ne prit pas de temps qu'elle avait prit le dessus du combat en se servant seulement de ses jambes pour se défendre.

Kaguya finit pas l'immobiliser étant embarqué sur celui-ci. À plat ventre, le bandit ne pouvait plus se défendre ni répliqué. Un symbole ornait son bras. La jeune femme demanda qui était son chef et où se trouvait-il. Le bandit ne répondait pas, mais sachant que Kaguya pouvait facilement le torturer dans la position où elle était, il se mit à parler. Un camp de bandit se trouvait plus loin au Nord. Cela ne l'épargna pas, Kurohana l'acheva à l'aide de son sabre.


- Pourquoi as-tu fait cela ?


- Car il t'a blessé, dit-il de ton si froid.


Kaguya vit ensuite qu'une plaie sur sa joue laissait écouler du sang. Le bandit l'avait bel et bien touché, mais ce n'était pas une raison selon elle de le trucider d'une façon si froide.

Après ce petit accrochage, Kaguya cacha le corps du bandit où il fera la joie des animaux. Pendant se temps Kurohana nettoyait son sabre de son côté. La jeune rescapée rejoint ensuite le jeune gothique. Se penchant légèrement vers l'avant pour regarder son sabre. La lame qui brillait de propreté et Kaguya devint songeuse.


- Dis, je me demandais, pourquoi nettoies-tu ta lame alors que tu ne l'as même pas touché pour lui trancher la gorge. Comment as-tu fais ? .


- Hum.. C'est simple, tout est dans la magie, chaque arme peut être imprégnée de la magie de son détenteur. Cela peut ajouter des effets selon la nature. Moi dans mon cas, je peux rallonger la lame de manière imperceptible.


- Quoi!? Mais c'est de la triche!.. .


- Tu le peux aussi.


- Huh qui moi ? Mais comment ? .


- Tu n'as qu'à utiliser ta magie pour insuffler ton arme d'un élément que maitrise, c'est aussi simple que cela.


Dit-il en faisant un clin d'œil, de sa part, cela semblait vraiment bizarre, mais en même temps si chaleureux. Un gothique qui aspirait à la révolution qui voulait être libre. Se libérer de ses chaînes et libérer la jeune femme.


Kaguya ne pouvait s'empêcher de rougir sous ce clin d'oïl attrayant. Comment l'oublier maintenant, c'était comme impensable! Un sourire s'esquiva sur ses lèvres en réponse. Pour lui, elle devait devenir plus forte. Un échange de sourire de l'un à l'autre, on pouvait maintenant parler de magie. À ce jour, Kaguya savait que c'était eux contre le monde.



[* Lunalight and the flower*]


Le soi-même, Kaguya essayait de maitriser ce que Kuro lui avait dit plutôt. Insufflé ce qu'elle maitrisait, comme elle ne possédait pas d'arme, le choix fut ses griffes.

Ce n'était pas aussi facile que cela en avait l'air, oh que non, la jeune femme se trouva rapidement essoufflé, mais ne voulait pas abandonner pour si peu. Abandonné à cause de quelque goutte de sueur sur son front était impensable.

Après Kuro n'allait jamais lui faire ce sourire ? Elle ne voulait même pas y penser! Quelque chose s'était éveillée à l'intérieur, comme.. De l'amour ? Imprégner et encore imprégner ses griffes de sa magie. La jeune femme chat devait trouver cet élément qui complétait son arsenal. Un élément qui pourrait la rendre plus.. Fourbe ? et malicieuse.


Les arbres se remplissaient de " plaies " assez rapidement. À genoux et essoufflée, Kaguya en avait assez pour ce soir. Se résigner, c'était la solution à prendre. Ses vêtements complètement trempées, Kaguya baignait pratiquement dans sa sueur.

Disant à Kurohana qu'elle s'éloignait pour aller se laver. Un petit sourire, elle ne devait pas oublier ce petit sourire. Rendu maintenant au lac,

Kaguya envala ses vêtements, totalement nue, la jeune femme pénétra dans le lac pour s'y rafraîchir, mais aussi pour s'y laver. Prenant soin de nettoyer ses épaules et chaque pore de sa peau. Sentir bon aussi était un but, qui aimait les personnes qui sentaient mauvais ?


Plus loin, de ses yeux dorés, la jeune exilée voyait Kurohana regarder le ciel nocturne. Sous le clair de lune, il était comme : " trop beau ", juste à le voir, son sourire renaissait comme un phénix. Ses yeux brillaient à même les étoiles. Sous le clair de la lune, Kurohana brillait comme le quartz dans l'obscurité.

Le jeune renégat occupait toutes les pensées de Kaguya. Chacune de ses pensées contaminés, un autre regard et le résultait était indéniable : Elle tomberait amoureuse.


La jeune exilée rejoint alors le renégat. Il ne regardait plus le ciel, mais une pierre noire, assis. Debout à ses côtés, sous le clair de lune et un sourire de la part de la jeune femme en kimono, elle se pencha vers lui pour mieux voir ce qu'il faisait. Son décolleté s'ouvrit pratiquement, ses seins, pendent, voulait, presque en sortir, mais sous son doux regard, Kaguya savait comment se positionner pour éviter ce genre d'incident.

La pierre comme une étoile noire dans la voûte céleste, la gemme cachait autant de mystère que Kurohana lui-même. Avec un doux et merveilleux sourire, la femme chat demanda à son coéquipier ce qu'il tenait dans le creux de sa main :

- Qu'est-ce que c'est ? .


- Hum ? Dit-il en levant la tête vers les yeux doré de sa camarade sans se préoccuper de son important décolleté. Cette pierre appartenait à mon frère. Un jour il m'a dit, tu veux me retrouver, suit la lumière qu'elle émet.


Kurohana aussi semblait avoir vécu des moments difficiles. Qui était donc ce frère dont il parlait ? Cela ne faisait qu'aiguiser la curiosité de Kaguya. Levant ensuite ses yeux pour regarder la lune.

La lune était si magnifique ce soir là. C'était la première fois que la jeune femme chat pouvait contempler une super lune. Si clair que la forêt ne dormait pas dans les ténèbres. Dans chaque recoin de la forêt, un couleur mauve lyla planait majestueusement. Beau, extrêmement beau, jamais et encore aujourd'hui, Kaguya n'avait vécu une tel magie leur d'une soirée. Minuit, l'heure les monstres sortaient, non! Minuit, l'heure de la magie! Les étoiles dans les yeux de la femme chat brillaient finalement pour Kurohana.


[* * *]



Au petit matin, le soleil réveillait le monde à l'aide de ses rayons. La magie avait malheureusement disparue avec la nuit. Heureusement, Kaguya allait toujours la garder en mémoire, jusqu'à sa mort en tout cas. La jeune éveillée se leva en s'étirant. Une douleur dans ses muscles la faisait souffrir, une douleur auquel elle devait faire face! Pour devenir plus forte, Kaguya acceptait toute douleur.

Sortant de sa petite tente, tenant son kimono bien fermé, elle vit le jeune Rebel dans le lac non loin en train de se laver à son tour. S'approchant par curiosité, la jeune curieuse se cacha derrière un arbre pour le scruter.

Seulement un se de ses iris doré se montrait, pour l'observer. Rien n'était dévoilé, pas si perverse quand même, seulement de la curiosité. Dos à elle, Kaguya voyait seulement la musculature du Rebel et de sa longue chevelure. Il se lavait les cheveux, même s'il avait les cheveux plus longs qu'elle, cela prouvait qu'il en prenait soin. Ses joues rougissaient un peu. Décidant d'avancer d'un pas, pas pour le rejoindre, juste pour mieux l'admirer.

Une branche se brisa, le jeune homme se retourna ; Kaguya se cacha, ayant pour dernier souhait qu'il l'ait vu. Cela ne l'empêchait pas de sourire, même chose pour Kurohana d'ailleurs.


Finissant de s'habiller, Kaguya alla s'asseoir sur une souche où qu'elle vit que Kurohana arrivait avec quelque poisson qu'il venait de pêcher.

Quatre poissons, comment avait-il pêché autant de poisson aussi rapidement ?

Kaguya n'avait pas cette patience. La simple odeur de poisson sous le feu donnait une faim de loup à la jeune femme chat, sûrement pareil pour le Rebel.

L'attente ne fut pas super longue, car le repas fut terminé dans les 5minutes qui suivaient. Par la suite, Kurohana regarda ce qu'il avait déniché quelque jour plus tôt. Leur destination était le grand golfe. Et pour cela, il devait passer par ce fameux camp de bandit, le fameux camp avoué par le briguant la veille. Le chemin n'allait pas être trop long. Une heure.


- Je ne comprends pas, dit-il


- Quoi donc ? .


- Nous n'avons pas été attaqué à nouveau alors que noua sommes à moins d'une heure de leur camp...


- Peut-être qu'ils ont peur de nous à cause du traitement que tu lui as infligé hier, Ha-ha! .


- ... Ou un piège.


N'ayant pas envisagé cette solution, Kaguya se trouvait un peu bête de me pas y avoir pensé plutôt. Les brigands avaient tout pour être avantagé. En plus d'être dans leur territoire, ils avaient eu une nuit entière pour se préparer, ils savaient que le duo arriveraient, car Kurohana avait demandé où se trouvait leur camp. Donc il serait idiot qu'ils le seraient pas qu'ils étaient la cible du duo. Kaguya se trouvait un peu bête, encore.


Se levant, croisant leur regard, Kurohana se mit en route et Kaguya le suivait. Ils savaient où se trouvait le camp, sur le route pour le grand golfe. Pourquoi se rendait-il à un golfe ? Les raisons étaient inconnues encore. Seul Kurohana savait pourquoi, mais il n'aurait pas dérobé le documentaire pour rien.


Le golfe devait sûrement cacher quelque chose. Aux abords d'un nouveau sentier qui s'effaçait peu à peu. Le gothique et Kaguya se mirent d'accord pour faire une course, cela allait par la même occasion démontrer la vitesse de Kaguya! Elle ne pouvait qu'accepter un tel défi! Avec un petit ricanement, elle ne se positionna prête à tout éventualité. D'un éclair, après le signal, Kurohana se mit courir et de sauter de branche en branche. Sa vitesse fulgurante laissa Kaguya bouche bée.


La jeune rescapée se concentra à son tour. Les yeux fermés, elle fit la paix avec elle-même. Une puissance mystérieuse se mit à évacuer de son corps. Les gravats se soulevaient en plus de ses cheveux. Ouvrant ses yeux maintenant impairs. L'un de ses iris était maintenant vert. Kaguya se positionna autrement. Son pied creusait à même le sol. D'un éclair, Kaguya se mit à son tour à courir à une vitesse fulgurante.


De branche en branche, la jeune femme parvint même à dépasser le jeune Rebel. Leur regard se croisa pour ensuite laisser ce dernier derrière elle. De branche en branche à même les troncs d'arbre, Kaguya se sentait libre de ses mouvements. En regardant en arrière voyant son adversaire, tout ce qu'elle lui laissait était un sourire vainqueur. Sa vitesse frénétique fut malencontreusement stoppée...


Par Kurohana devant elle. Des milliers de projectiles de toute sorte jaillissaient pratiquement de partout devant eux. Toute sorte d'armes, allant de simple flèche à ses étoiles ninja et Kunai etc. La salve continuait, alors que Kurohana se trouvait devant elle. Les bras étendu de chaque côté, les projectiles frappait un mur invisible. Encore une fois, Kaguya était témointe d'une autre botte secrète de Kurohana. Combien en avait-il ? Selon elle, c'était pratiquement impossible à savoir. La tempête de lame continuait.


Kuro avec un air comme quoi il résistait pour maintenir ce mur. Les brigands semblaient ne jamais manquer de munitions. D'autre, d'autre et encore d'autre lame et flèche. Le cri des bandits face au courage du Rebel qui maintenait ce mur invisible. Kaguya ne pouvait que regarder assise au sol, impuissante. Encore plus de projectiles étaient projetés vers Kurohana et Kaguya. Le jeune renégat ne voulait pas flancher sur aucune prétexte, de toute ses forces, il maintenait sa défense face à la ces salves incessante venant des brigands. Ses yeux commençaient à verser une larme de sang. Grimaçant de douleur face à ces vagues, Kurohana augmentait la puissance du mur d'un cran. Les projectiles qui ricochaient contre le mur encore une fois. Encore une augmentation de la force du mur alors que Kurohana, fatigué, faisait tout pour ne pas tomber. Une deuxième larme de sang. Lame, pointe de flèche, comme si Kurohana pouvait prendre n'importe quoi sans ne jamais vouloir abandonner. La peur n'existait pas, protéger Kaguya était devenu sa priorité. Des milliers de projectiles jonchaient le sol alors qu'inusité, ceux-ci commençait à s'élever sous les yeux de la jeune exilée, mais aussi sous les yeux des brigands.


Les unes après les autres, leur pointe mortelle pointèrent les bandits. Retour à l'envoyeur, le jeune homme renvoya les projectiles aux bandits. En plein cœur à en pleine tête, chacun des bandits furent embroché par leur propre arme.


Les bandits tombèrent tous comme des souches mortes en même temps que Kurohana tomba à genoux. Kaguya alla à ses côtés pour voir son état. Il avait pratiquement utilisé tout son énergie! Kuro ne tenait même plus sur ses pieds et tremblait. Levant ses yeux vers les camps, Kaguya voyait bien qu'il en restait encore. Kurohana n'était qu'un humain, malgré que tenace et puissant, un camp tout entier ne pouvait pas être anéanti par lui seul!


Kaguya fixait le camp et les quelques bandits qui y restaient. Déterminée, l'exilée se commença sa marche vers le camp, mais sa manche fut retenue. Se retournant vers Kurohana, elle vit qu'il tenait toujours debout. Malgré ses yeux ensanglanté, essoufflé et tremblant, le gothique ne voulait pas abandonner, mais surtout il ne voulait pas la laisser y aller seule.


- Tu tiens à peine début, Kuro. Dit-elle avec beaucoup d'inquiétude. Je me charge du reste. .


- Sûrement pas, répond Kuro. Je ne suis qu'un humain, mais je peux prendre bien plus que de simple flèche.


Quel était les ambitions de ce jeune homme mystérieux? Où voulait-il en venir ? Bien sûr qu'une flèche pouvait arrêter un humain. Sa détermination, peut-être pas. Le regard de Kurohana ne changeait toujours pas malgré les difficultés qu'il vivait.


Sa manche libéré, Kaguya vit le jeune homme courir vers le camp où les bandits attendaient pour les accueillir. Elle parti ensuite de l'autre côté. Kurohana évitait les coups sans mal, malgré son état. Avec sa paume de sa main, il pouvait bloquer les projectiles proches avec ce même mur invisible, comme une sorte de répulsion. Kaguya quant à elle, elle n'évitait pas aussi aisément. Quelque plaie s'ouvrait, mais parvenait à asséné quelque coup de pied pour assommer les assaillant. Sa main au sol, tourniquet pour tous les envoyer au tapis. Tour de Kuro et de son sabre, il empalait ses cibles, un sourire se dessinait de plus en plus à chaque victimes qui tombaient. La jeune combattante tentait d'utiliser les enseignements de Kuro, mais sans succès, donc brisa la nuque de l'un des brigands avec ses jambes. Coup d'épée, coup de pied à la nuque brisé, les bandits tombaient tous chacun leur tour comme des insectes jusqu'au moment où le duo se retrouva au milieu, devant une porte.


La jeune combattante n'avait jamais eu autant de sang sur les mains. Devant le Rebel, elle détourna les yeux, la honte n'était pas vraiment le sentiment qu'elle ressentait. Le sentiment ressemblait à de l'incertitude ou quelque chose dans ce même genre. Une chose était sûre, le monde devait leur être offert, une liberté cherché. Kaguya voulait la liberté comme Kurohana voulait la sienne. À l'aide de sa main, Kaguya empoignait son autre bras, nerveuse de cette nouvelle vie.


- Tu n'as pas à t'en faire, Kaguya.


- Je sais... .


Soudainement, un phissant bandit défonça la porte sous les yeux de Kaguya. Les yeux se croisèrent alors que l'affreux bandit plaqua le Rebel pour le vers tomber avec lui. Une dizaine de mètre séparait l'étage du sol. Horrifié, la jeune femme se rendit immédiatement sur le bord alors qu'un nuage de poussière cachait le cratère qui s'était formé dû à l'impact. Larme et cri, Kaguya espérait de tout cœur que Kurohana allait bien. Ses yeux sur son visage, elle baissa sa tête. Sa poitrine pendait vers le sol. La jeune exilée se blotti sur elle-même au sol.


Bruit fracassant, une puissante et colossale main squelettique sorti des débris et de la poussière. Cette main retenait le bandit qui s'en était pris au jeune homme. Kaguya, soulagée pouvait maintenant respirer. Les regards de Kurohana, noir comme possédé par une rage incommensurable, fixait son prisonnier. Ce n'était pas le même regard doux et attentionné du jeune homme qui voulait changer le monde. Ce regard aspirait la violence et le mal. Noir comme une nuit où la lune ne naviguait pas autour de la terre.

Noir comme dans une caverne sans lumière, noir abyssal. L'étreinte faisait hurler le bandit. Un cri effroyablement horrible à entendre. Kaguya pour entendre les os du brigand se briser les uns après les autres. Les cris continuaient alors que les os jouaient pratiquement le rôle de la musique. Kaguya boucha ses oreilles voyant que Kurohana esquivait un macabre sourire sadique, aussi menaçant que son regard impure. L'étreinte de la main squelettique augmentait encore, comme un puissant étau. Il n'était plus question des os maintenant, mais des organes internes qui commençaient à être broyés. Le brigand ne crachait pas seulement du sang, mais le vomissait. Broyé, comme une canette. Le son y ressemblait étrangement.


Le sourire de Kurohana ne paraissait plus. En plus d'avoir trouvé des éléments a intéressants, Kriyus avait réussi à les retrouver à l'aide d'une créature. Cette semblait autant organique que non-organique. Comme si elle possédait un cœur et un système autonome ou quelque chose d'autre d'encore plus étrange et super compliqué de son nouveau pouvoir.

Kaguya ne se posait pas plus de question à ce sujet, seulement qu'elle en était autant obnubilée qu'effrayée. Ils partirent de cet endroit infernal qu'était ce foutu camp de hors-la-loi. Sur le dos de l'iodeuse créature, Kaguya pouvait sentir le vent dans sa chevelure. Un léger sourire en voyant que Kuro et Kriyus venait de se retrouver. Le redoutable duo revenait plus fort que jamais. Ils parlaient de ce gros bandit, Kaguya les écoutaient sans rien dire. Elle regardait seulement le paysage.


Le soir venu, Kriyus avait cuisiné du poisson et du homard. Ils avaient tous eu leur part pour manger à leur faim.


- Bientôt, nous serons arrivé à notre destin. Je ne sais pas à quoi nous aurons affaire, dit Kuro.


- Moi non, ajouta Kaguya. .


- Peut importe ce qu'on aura affaire, on l'éliminera, Ha ha! Dit Kriyus Froidement.


Kriyus semblait avoir changé depuis quelque temps selon Kurohana, mais restait toujours ami. Ce côté sociopathe rendait Kriyus imprévisible, mais sa loyauté restait irréprochable, surtout envers Kuro. Son nouveau pouvoir aidait le développement de son côté sociopathique alors que Kurohana était d'un sadisme effroyable au combat. Kaguya... N'était que Kaguya. Leurs pouvoirs dépassaient largement ceux de la jeune exilée de son village qui l'avait vu naître. Soupirant.


- Il y a quelque chose qui ne va pas, Kaguya ? Demanda Kurohana.


- Non, ça va. Je suis juste fatigué de la journée, voilà tout. .


La nuit était maintenant tombé où Kaguya restait dans sa tante, nue, regardant ses mains. À l'aide des enseignements du Rebel, Kaguya essayait encore de maîtriser ce qu'il lui avait enseigné. Insuffler sa magie dans ses ongles pour y ajouter un effet ou encore plus. Levant ensuite ses yeux vers le plafond, la lune se montrait sous sa plus belle allure dans le ciel. Toujours aussi soucieuse, la jeune femme se demandait comment elle pourrait devenir aussi forte qu'eux. Kurohana et Kriyus possédait chacun d'eux de pouvoir extraordinaire.


Lors de cette nuit, un type étrange se manifesta auprès de Kurohana. Une entité, un fantôme ou une projection de son esprit. Le type fantomatique portait une couronne, et des vêtements d'un luxe inégalé. Devant le Rebel, il se présenta sous le nom de Alexender F. Hemera, deuxième du nom. Fils de Alexender F. Hemera, premier du nom, qui lui, se trouvait être le petit fils d'Herald F. Hemer, fondateur du royaume Haedliegh. Le Rebel ne savait pas que le roi possédait un tel don de se matérialiser. Il fut sans voix.


- Solution, Kurohana, dit Alexander avec un ton noble.


- Roi Alexander, que fais-tu ici !?


- Tu es bien courageux de me tutoyer, jeune homme. Répondit avec un ton un peu plus moqueur.


- Je n'ai que faire de la courtoisie de la part d'un chasseur de tête.


- Oh ? Pourtant, je viens seulement pour te mettre en garde.


- En garde, encore vos hommes.


L'entité pointa la tante où Kaguya reposait pour la lui. Le Rebel ne dormait pas ce soir là et cela fut une chance. Ce roi corrompu pouvait faire n'importe quoi pour capturer les " renégats " qui vont à l'encontre de ses vils désirs. Le simple fait qu'il ait pointé la tante, Kurohana trancha le doigt d'Alexander, mais cela n'avait pas eu pour effet de l'affecter. Son doigt réapparu comme si rien ne venait de se passer. Un sourire se dessinait sur les lèvres du roi. Son regard se tournait vers Kurohana avec ce même sourire hautain.


- Qu'est ce que tu croyais ? Que j'allais crier la mort alors que ce n'est qu'une projection de mon esprit ?


- Ksst! Qu'est ce que tu veux ?


- Je te l'ai dis, répéta Alexander, je suis venu te mettre en garde. Je veux cette fille coûte que coûte.


- Elle ne représente rien pour toi!


- Plus que tu ne le crois, les démons ne sont pas admit au sein de ce royaume.


- Le seul démon, ici, c'est toi! Répliqua Kurohana en enfonçant sa main dans la projection afin de l'absorber.


Le roi le mit en garde une dernière fois, mais de quoi. Comme si une attaque majeure allait avoir lieu. Le Rebel se retourna alors pour retourner au campement. Kriyus n'y était pas, comme à son habitude, il se reposait dans un lac où une étendue d'eau assez grande pour l'accueillir. Les yeux de Kurohana fixaient le feu sans arrêt. Ce feu qui repoussait la pénombre. Les mots que le roi lui mit en tête l’empêchaient de penser à autre chose. Il fixait donc le feu jusqu'au petit matin.


Kaguya se réveilla pour ensuite s'habiller pour ensuite sortir de sa tante en brossant ses cheveux. Toujours et encore, Kurohana ne se trouvait pas dans les environs, surement il était parti se laver, se dit-elle. Kriyus, lui, arriva avec le repas, encore un poisson. Heureusement, Kaguya adorait le poisson et de plus, les poissons donnaient beaucoup de vitamines que le corps avait besoin. Étant un nutriment léger, cela évitait aussi les maux de ventre indésirable.

Kurohana se joint au groupe quelques instants plus tard, mais lui n'avait pas faim. Bien sûr, cela rn faisait plus pour Kaguya et Kriyus, mais la jeune exilée s'inquiétait aussi pour son état, car la veille, Kuro s'était battu avec une férocité monstre au point de saigner des yeux. Malheureusement, elle ne pouvait pas le convaincre, elle ne dit rien alors qu'il rangeait son épée dans son étui. Le Rebel se retourna dos à Kriyus et Kaguya.


- Bon, allons-y, le Grand Golfe se trouve tout droit et découvrons ce qui se trame.








Kaguya

Venusity

Voici les détail de mon écriture, quoi les colour veux dire



LA NARATION .

QUAND KAGUYA SE MÉTAMOPHOSE.

QUAND KAGUYA CHANGE L’ENVIRONEMENT.

KAGUYA PARLE.

QUAND ELLE SE PARLE DANS SA TETE.

LES ÉVÉNEMENT DANS SA TÊTE.

MES COMPETANCES.

LES FLASH-BACK DE KAGUYA.

CONTENUE OSÉES OU VULGAIRE.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
la véritable histoire de Kaguya partie 2/3 (18+) Solo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gate of Valor :: Royaume des Humains :: Bloody Mary's Forest-