Gate of Valor

Nous sommes à la recherche de roi et de champion! Rejoingnez nous vite pour découvrir les mystères de votre aventure! et recevez 500BP a utiliser !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  S'enregistrerS'enregistrer  

The Plague [ PV Kaguya & Narrateur ][ Akiza Ii ]
 :: Royaume Runique :: Catacombe

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Akiza Hainamida

Messages : 1271
Date d'inscription : 17/11/2016

Feuille de personnage
Santé:
115/150  (115/150)
Magika:
61/300  (61/300)
Stamina:
70/100  (70/100)
avatar
Princesse Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Aoû - 10:51



⛧Ræponse⛧
Damnation Memoriae


*Chaque jour nous cherchons quelque chose qui nous dépasse complètement : L'immortalité. Que ce soit en buvant de son sang à  découvrir un nouveau fléau. Parfois il faut passer par les pires atrocité. Parfois il faut passer par les péripéties les plus sordides! Avancer comme si ce n'était qu'un rêve. Magnifique dans mes défauts, je ne peux cacher mes tentatives. L'horreur m'a toujours fasciné. Un jour, je serai imparfaitement parfaite. Ce jour là où un trou sommeillera dans mon âme ; je serai la dévoreuse. Dites à mes défauts de se taire, car vous savez que je ferai ce que vous voudrez ~ en échange d'être un jour imparfaitement parfaite. Ce jour  où je serai imparfaitement parfaite...
Taste the plague until you die.
Taste the plague until you die!
Taste the plague until you die!!
Taste the plague until you die!!!
Taste the plague until you DIE!!!
TASTE THE PLAGUE UNTIL YOU DIE!!!
TASTE THE PLAGUE UNTIIIILL YOOOU! DIIIIIiiiiiieee!!!*

Ce n'est pas un conte de fée, je ne sais pas ce que tu lis. Je pourrais te dire plein de sottise, ça ne ferait que salir my god damn name. Publique avertie seulement, un fléau avance tel une armée. L'horreur détermine les faible des forts. Fuck your fear from little girl. Il faut avancer pour continuer. Tourner les pages et continuer à lire même si le pire est à venir. Rien n'est facile ; tout est compliqué.  Depuis quand un casse-tête ne brise pas un crâne. Le fendre! comme un oeuf. Je ne cours pas accompagné de sept nains, je dors encore moins dans les bois. Mon couvre feu n'est pas à minuit. Mes yeux s'illuminent dans la pénombre. La puissance d'une Reine Rouge sommeille en moi. So that fuck your fear from little gurl. Fuck your fear from little gurl..


D'autre se battaient à l'aide de coup de poinga et de coup de pieds encourageant par la suite la violence ; Akiza, elle, se battait à l'aide de livre et de recherche. Ses lunettes démontraient un petit look nerd qui savait ce qu'elle faisait. Rat de bibliothèque qui fouille dans tout les livres allant de l'aventure, horreur à la mythologie. Ceux qui changeaient, elle ne s'en préoccupait pas. Ces bâtards pouvaient bien rire à la voir ainsi le nez de les bouquins. Au moins la princesse savait lire et différencier différent type de style stylistiques. L'histoire en main : Eater of Thousand Sun, racontait non-seulement l'histoire de Kaiza, mais aussi ce qui avait enclenché sa chute. Lire ce livre troublait la princesse au point qu'elle tenta même de le lire à l'envers. Vision floue, perte la faculté de lire , c'était comme si Kaiza ne voulait las qu'Aki lise le livre. Se frottant les yeux, ses yeux ne cessaient pas de faire ses scienes en passant du Magenta au Rouge cramoises. Le tourni maintenant, Akiza semblait être auprise d'elle-même. La peur la gagnait comme un main maudite qui s'approchait d'elle. Tournant une page, comme dans le livre de Kaguya, une image. Ce n'était pas un nécromencien tel que Kurohana. En fait, il s'agissait de Kaiza, nue, avec un type étrange avec un masque qui couvrait les yeux de celle-ci et sa poitrine. Le masque du personnage était sinistre avec des yeux creux. 《 Bon sang, qu'est-ce que c'est putain ? 》 ce disait-elle. Le titre suivait après cette page : The Plague Doctor. La cécité de ses yeux complètement flou comme dans un épais brouillard. La sorcière se tourna pour dégueuler sur le seul. L'employer regarda la jeune femme qui, elle, se vit désolée seulement avec son regard.
C'était clair maintenant, son dons à l'alchemie provenait de ce type.
Une chose de nuit
La magie noire
La force qu'elle possédait
Cette chose savait des choses.

Enfin c'était clair, si Akiza découvrait encore - environs 15% - de l'histoire de Kaiza, celle de Kaguya serait dévoilée de manière décuplée, car la succube suivait Kaguya. Malencontreusement, aucun de ses souvenirs ne mentionnait ce genre de " chose ". Akiza soupira en refermant le livre pour ensuite le remettre dans l'étagère. Kaguya avait eu raison pour la bibliothèque humaine. Rien ne parlait de Kaiza. Comme si elle aussi avait subi la Damnation Memoriae. La bibliothèque Elfique possédait ce livre, car il possédait pratiquement tout ce qui n'était pas oublié. La damnation ne fut pas totale, par chance, sinon le livre se serait trouvé dans le royaume Runique. Mettant ses mains derrière le dos et vêtue de sa robe noir et d'un mince pantalon noir, la princesse se retournant vers Kaguya. La suite du royaume allait être là où la succube redoutait le lieux. Là où les morts revenaient à la vie et là où l'immortalité avait une raison d'être. De plus, là où les pires choses y vivaient. Répéter le nom devenait terreur. Là où que qu'aucun scientifique ésotérique osait continuer ses recherches. Là où le rationnel ne s'appliquait pas. Là où rien n'avait de sens...

- Quand il s'agit de pouvoir... Je sais où le trouver!  

C'était trop long, mais celle qui avait eu raison fut Kaguya, depuis le début, rien ne se trouvait dans le royaume des humains. Tout étaient oubliés dans les ténèbres. Pour découvrir les mystères enfouis dans les tréphons des ténèbres, Akiza dû aller dans le royaume Runique accompagné de Kaguya. Les créatures ne l'attaquaient par respect. Sæline avait donc donné l'ordre. Préciser que la succube était avec elle et hop, plus aucun signe de violence. Ça, ça c'était du respect. De toute façon, elle n'était pas venu pour se battre, mais pour trouver quelque chose - ou plutôt quelqu'un qui est devenu une chose -. L'image restait imprimé dans sa tête. Kaiza, nue, alors que cette chose lui couvrait les yeux. La rechercheuse ne savait pas si elle devait se sentir violé. Mais plusieurs réponses allait être résolue si elles le trouvaient. Cette chose ne pouvait pas être bien loin. Dans les alentour de la nécropole, Kaguya avait de quoi être choyé, à cause de son côté impure de nécromancienne, de voir autant de cadavre. S'aventurant là où peu de mortel avait cette chance de s'aventurer. Une crypte reposait non-loin. Cette crypte menait aussi à l'une des ailes des catacombes. Encore plus de cadavre, super. La princesse ouvrit la porte de fer. Son bruit strident qui était loin d'être discret. Toile d'araignée et araignée immonde comme des abominations. Des espèces inconnue donc aussi oubliées.

La princesse se retourna vers Kaguya. Pour lui dire :

- C'est à toi de jouer. Les morts, ça te connaît je te laisser entrer en premier. Je crois qu'il se trouve dans le fond de l'aile auquel cette crypte mène.






Mémoire de l'Enfer

*On se reverra de l'autre côté *









¦ - Préquel; Hey, Mr.Supremeking
¦ - Finally, My Glory
¦ - Mother, I'm sorry..
¦ - Hello Darkness ~❤️
¦ - My Love Diying
¦ - Kaguya, My Sister
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦________________

¦ - ⛧ : Wormgirl
¦ - ⛧⛧ : Crimson Chrysalis
¦ - ⛧⛧⛧ :  - - -
¦ - ⛧⛧⛧⛧ :  - - -


_________________

Ember, Spark, Flare et Blaze

Kaguya venusity

Messages : 626
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 23
Localisation : Québec

Feuille de personnage
Santé:
180/180  (180/180)
Magika:
170/170  (170/170)
Stamina:
140/140  (140/140)
avatar
Protectrice Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Aoû - 14:03


Bonjour, je m’appelle Kaguya, je suis la incarnation de Nekomata





LE TITRE :
THE PLAGUE



LE SOUS-TITRE :
Endroit de c’est cauchemar




JE RPS AVEC :
[ PV KAGUYA & NARRATEUR ][ AKIZA II ]


Je suis la codeuse




Je suis la reine des succubes



Je suis  la réincarnation de Nékomata




"  "Je vais vous monter la vraie définition du mot plaisir.
En plus, vous ne devez jamais faire confiance à vos yeux, car ils peuvent vous trahir. ""



Après son dépars de chez Akiza. Les deux femmes se dérivaient vers la biblio du royaume des humains. Pour trouver davantage de réponses. Mais comme, elle savait déjà. Qu’eux n’avaient rien découvert intéresse dans ce territoire. Dès l’instant où les histoires de son passé étaient effacées de sa mémoire. La reine des succubes doit être au courant, elle ne pouvait pas avoir des justifications à cet endroit. Puisque la plus pars des motels avait le droit d’y aller. Pourquoi mettre des histoires d’horreurs à cet endroit ?


La chatte regarda Aki avec un petit sourire pendant qu’elle cherchait dans la biblio. La chatte aimait plutôt l’observer faire au lieu de l’aider. À cause, elle avait le look pour se tenir dans c’est endroit pas comme la succube. Elle la trouvait tellement brillante.


En plus que la reine, des succubes trouvaient cela drôle de voir Aki chercher de même, mais la chatte avait remarqué qu’Aki était troublée face à cette image. Mais, elle le savait déjà, mais elle ne se souvient plus de cet homme.


– mais on ne va pas dans le royaume des morts. Je ne veux pas perdre le contrôle ma belle.



Mais la chatte savait qu’elle n’avait pas le choix pour être au fait de le rester de cette malédiction qui la rongeait d’intérieur. La chatte demeurait à causer de sa meilleure amie pendant qu’eux pénétraient dans le royaume des oublies. Mais elle était étonnée que les créatures ne les attaquassent pas. Pour une fois, Kagu était constante que sa femme était proche du roi. Comme cela sera plus facile pour eux de trouver des reposes dans le territoire. Mais plus qu’eux s’enfonçait dans le royaume la succube se sentait étrange. Elle essayait de garder le contrôle d’elle. Mais elle réussirait à cause d’Aki qui était à coter d’elle. Puisque Kuro voulait prendre son pouvoir. mais la reine des succubes, n’aspirer à ne pas lui laisser place. À cause, elle voulait rester avec son humaine. Comme si Aki pouvait empêcher Kuro, prendre le contrôle d'elle. Comme si Aki avait un pouvoir spécial sur Kagu.


– merci d’être avec moi Aki,
mais je les connais, mais je ne veux pas utiliser ce pouvoir, puisque je ne le maitrise pas. En plus, que sait que le jeune homme sans âme va venir pendre le contrôle. Si j’ai recours à ce pouvoir.




Mais la démone regarda les cryptes, mais cela intéressait la chatte d’aller de l’avant. Puisqu’une partie d’elle aimait, les cadavres captivaient. Mais, elle ne voulait pas perdre son âme pour ça. La chatte remarqua Aki dans les yeux. S’avança tranquillement en tenait la main d’Akiza dans sa main. La chatte trouvait les cryptes sombres, mais pars chance avec sa vision nocturne. Elle pouvait voir dans les cryptes. La chatte détectait d’étranges choses, car elle entendait les ors qu’elle marchât dessus, mais elle pouvait aussi les voir. Puisqu’elle sait en sous des cadavres, il avait des bestioles. Mais elle adorait les chandails qui étaient accouchés aux mures.





Voici la définition de mon écriture


LA NARATION .

QUAND KAGUYA SE MÉTAMOPHOSE.

QUAND KAGUYA CHANGES L’ENVIRONEMENT.

KAGUYA PARLE.

QUAND ELLE SE PARLE DANS SA TETE.

LES ÉVÉNEMENT DANS SA TÊTE.

MES COMPETANCES.  

LES FLASH-BACK DE KAGUYA.

CONTENUE OSÉES OU VULGAIRE.

L’ESPRIT SE MANIFESTE.



_________________

Akiza Hainamida

Messages : 1271
Date d'inscription : 17/11/2016

Feuille de personnage
Santé:
115/150  (115/150)
Magika:
61/300  (61/300)
Stamina:
70/100  (70/100)
avatar
Princesse Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 17 Aoû - 0:09



⛧The Plague ⛧
Damnation Memoriae




La première fleur qui poussait dans le royaume Runique. Malheureusement, plus elle s'enfonçait dans la crypte, plus elle se sentait mourir à l'intérieur. Un étrange malaise la guidait. Comme si quelque chose l'observait. Un regard perçant comme un corbeau qui guidait le moindre bijou. Des bruits à donner froid dans le dos se faisait entendre ce qui aumentait son angoisse. Laugue de serpent, comme la pénombre lui léchait la nuque de manière horrifiante. Glacé, sa nuque lui chatouillait de manière inconfortable. Ses cheveux de dressaient dû à son stresse. La princesse n'avait pas peur, elle était seulement inconfortable. La peur d'un potentiel zombie qui reviendrait à la vie, en fait elle avait peur.

Qu'est ce qui lui avait pris de décider d'aller en ce lieux. Si sinistre que le moindre bruit provoquait pratiquement un arrêt cardiaque. Ce type existait-il vraiment ou il faisait seulement parti de l'histoire du livre. Cette image l'hantait toujours. Kaiza avec ses yeux couvert par la main de l'individu ainsi que sa poitrine. La princesse crampona sa poitrine en se disant qu'indirectement c'était aussi la sienne et que cette chose l'avait " touché ". En tout cas, sur image. Le masque qu'il portait aussi l'effrayais. Cet endroit où il se cachait, rien n'augurait de bon. Heureusement, Akiza tenait la main de Kaguya qui descendait encore. Les chandelles de faisait de plus en plus rare qu'Akiza n'avait plus de choix que de devenir soi-même la torche. Ses lèvres s'enflammèrent en plus de ses paupières, une boule de feu lévitait au dessus de sa main pendant leur descente. Les tréphona de la crypte. Un cadrage dépourvue de porte menait à une sorte de plateforme qui se divisait en quatre ailes. Un vide séparait chaque côté, des immenses trous où si quelqu'un tombait, c'était la fin.

La sorcière scrutait chaque nouveau recoin de la nouvelle pièce. Effectivement, elle voyait quatre ailes et rien ne dictait le moindre indice vers la bonne voie. Des portes en fer trônait au bout de chacune des ailes. Rien ne disait si elles étaient verrouillées, coincées ou encore avec une ouverture par mécanisme. Son regard alla de l'autre coté où Akiza remarqua que les bruits s'étaient estompés. Un vol étrange passa au dessus de leur tête. Une étrange chauve-souris traversa l'immense pièce pour rejoindre l'autre ailes.

- Étrange, j'ai visité les catacombes et je ne suis jamais venue ici. C'est comme si.. c'était une ville soute-...  

Le sol s'effrondra sous l'un de ses pieds se qui engendra la chute de la princesse. Son air soucieuse devint soudainement surprise pour ensuite devenir paniqué. La flamme s'éteingnit brusquement durant sa chute. La partie du côté droite de sa robe ( un peu vers l'avant ) se déchira. Ce qui démontrait que son bassin venait de descendre sous le niveau de la pacerelle. À l'aide de sa main, Akiza s'accrocha pour éviter cette chute mortelle. S'écriant :

- Ooouuuahh!! K-Kaguya  

Un morceau de pierre suivit la chute de la princesse. Malheureusement ( et heureusement ), la pierre ne pouvait pas s'accrocher. La pierre tomba, tomba et tomba... Aucun son ne se produisait. Comme s'il n'y avait effectivement pas de fond à ce gouffre. Son air paniqué, Akiza essayait de garder son sang froid. Ses doigts commençait à fléchir et à se fatiguer, comme la parois par la même occasion. Des craquement commençait à se fissurer autour de ses doigts. La parois se brisa. Akiza tomba

- Kaguya!!    






Mémoire de l'Enfer

*On se reverra de l'autre côté *









¦ - Préquel; Hey, Mr.Supremeking
¦ - Finally, My Glory
¦ - Mother, I'm sorry..
¦ - Hello Darkness ~❤️
¦ - My Love Diying
¦ - Kaguya, My Sister
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦________________

¦ - ⛧ : Wormgirl
¦ - ⛧⛧ : Crimson Chrysalis
¦ - ⛧⛧⛧ :  - - -
¦ - ⛧⛧⛧⛧ :  - - -


_________________

Ember, Spark, Flare et Blaze

Kaguya venusity

Messages : 626
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 23
Localisation : Québec

Feuille de personnage
Santé:
180/180  (180/180)
Magika:
170/170  (170/170)
Stamina:
140/140  (140/140)
avatar
Protectrice Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Aoû - 12:25


Bonjour, je m’appelle Kaguya, je suis la incarnation de Nekomata





LE TITRE :
THE PLAGUE



LE SOUS-TITRE :
La chute




JE RPS AVEC :
[ PV KAGUYA & NARRATEUR ][ AKIZA II ]


Je suis la codeuse




Je suis la reine des succubes



Je suis  la réincarnation de Nékomata





"  "Je vais vous monter la vraie définition du mot plaisir.
En plus, vous ne devez jamais faire confiance à vos yeux, car ils peuvent vous trahir. ""



Le succube remarqua qu’aussi Akiza avait peur pendant qu’eux avançaient, mais elle ne pouvait pas l’aider à la réconforter puisqu’elle ne connaissait pas les cryptes. La chatte se demanda si Aki savait où aller de ce fait qu’elle était perdue. La chatte était frayée de ce lieu. Plus qu’elle poursuivit le chemin, plus qu’elle se sentait étrange, comme si le pendentif reconnaissait les zones, mais pas elle. Le succube ne pouvait pas aider à se dérager, car elle ne sait pas où se trouvent les choses dans ce sinistre lieu. Elle ne connaissait pas où elle se trouva. Que Kaguya continuât à regarder de tous les bars, en plus elle devait faire attention ou elle marcha puisqu’à des endroits il y a des trous et la chatte ne voulait pas tomber.

La chatte n’était pas réconfortée face aux aveux d’Akiza. Elle la regarda plutôt terrifier, puisque la chatte commença à se sentir étourdie. Elle ne savait pas où elle se trouvait. En plus, qu’Aki ne reconnaissait pas le chemin, la chatte resta derrière la jeune sorcière.


La chatte entendit Akiza crier sous la panique qu’elle resta figée. Mais après un moment, le succube avait peur pour Aki.


Ensuite, le succube attendit une deuxième fois, la jeune sorcière crier qu’elle avait déploya ses ailes pour l’aide. Mais aux moments où, la démone chatte arriva à Aki, c’était déjà trop tard, elle avait lâcher-prise des roches. Le succube plongea dans le tout sans penser. Elle ne voulait rien qui atteint à Aki.


– J’arrive ma belle, cria Kaguya.


La démone ploya aussi vite que possible pour chercher Akiza, mais elle avait peur qu’elle s’écrasât aux sols. Le cœur de la reine des succubes débattit la chamade. Kagu avait angoissé de ne pas arriver à temps. Car elle voyait, Aki était bientôt rendue aux sols. Que la chatte ferma les yeux pour ne pas voir ! Elle sentit une force en elle qui aidait à attraper sa meilleure amie…


La chatte avait réussi à poser la main à Aki dans le trou étroit. Pour ensuite pogner le restant de son corps, il était moins d’une puisque la sorcière allait s’écraser aux sols. La démone était arrivée aux moments parfaits.


La chatte déposa Akiza aux sols avec elle tranquillement et regarda la sorcière avec une lame aux yeux.


– Fais attention ou tu marches. Tu viens me faire la peur de ma vie.


Le succube donna un gros câlin à Aki. On pouvait sentir le cœur qui sortait de la poitrine de Kagu.




Voici la définition de mon écriture


LA NARATION .

QUAND KAGUYA SE MÉTAMOPHOSE.

QUAND KAGUYA CHANGES L’ENVIRONEMENT.

KAGUYA PARLE.

QUAND ELLE SE PARLE DANS SA TETE.

LES ÉVÉNEMENT DANS SA TÊTE.

MES COMPETANCES.  

LES FLASH-BACK DE KAGUYA.

CONTENUE OSÉES OU VULGAIRE.

L’ESPRIT SE MANIFESTE.



_________________

Akiza Hainamida

Messages : 1271
Date d'inscription : 17/11/2016

Feuille de personnage
Santé:
115/150  (115/150)
Magika:
61/300  (61/300)
Stamina:
70/100  (70/100)
avatar
Princesse Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Aoû - 13:19



⛧The Plague ⛧
The shriek that through the Sky




La vie qui se défile devant mes yeux comme si je fuyais. En fait je dirais que je tombes souvent dans un gouffre. Noir et ténébreux, je ne sais jamais où je risque d'aboutir. Cela est terrifiant quand l'on sait que le simple fait de marcher peut enchaîner une chute. Tout s'effondre sous nos pied et la seule chose que nous pouvons faire c'est tomber en espérant ne pas avoir mal. C'est un peu comme quand certains se retournent contre soi. La sensation de tout perdre devient de plus en plus présente. Tout d'abord le vertige pour ensuite devenir ensuite une véritable obsession. Les démons le savent, ils guettent chaque mouvement. L'amertume suit une fois assis au pied du mur à côté de notre double qui, lui, en a rien à foutre.

Heureusement que Kaguya était là. L'une des trois peurs majeure d'Akiza étaient  : Les hauteur, le tonnerre et le sang. Lors de cette chute, Akiza avait eu son compte de sensation forte pour sa vie et la prochaine. Proche de l'arrêt cardiaque, la peur qu'elle venait d'éprouver à l'instant l'avait pratiquement fait tomber dans les pommes. Sa Kaguya, la princesse serait écrasé sur le sol. Ses larmes ne pouvaient pas y croire. Les démons étaient-il vraiment si méchant ? Selon la sorcière, c'était une mauvaise interprétation comme avec les requins : la terreur des récifs, mais étaient-ils vraiment méchants ? Les baigneurs nageaient dans leur territoire comme Kaguya surveillait sa tanière. Il se nourrissaient comme Kaguya ne faisaient lorsqu'elle avait faim. Le requin devaient tous mourir ?

Kaiza avait sûrement ses raisons. Elle qui, depuis toujours, assise au pied du mur. Se foutant de tout. Combien d'ami Akiza avait eu, déjà qu'elle en avait vraiment jamais eu. Les perdre les uns après les autres pour des questions stupides de différence et de populaire. L'hypocrisie à son paroxysme qui la faisait souffrir à la moindre injure de méchanceté. Comme si elle tombait dans un immense gouffre sans fond. Oui, parfois Akiza s'assisait près de Kaiza. Son alter-ego lui laissait un petit regard emphatique. Akiza se tournait aussi en répondant dans un soupir.  Le fameux gouffre de la personnalité. Le fameux cercle qui se répétait. Comment avancer dans un monde de haine ?

L'entreinte de la succube étouffait un peu Akiza, mais elle avait aussi failli mourir, donc c'était normal qu'elle soit si soulagée. La chute démontrait qu'Akiza n'avait pas tout recouvré ses pouvoirs. Facilement, la princesse aurait pu se sortir de ce guêpier durant. Elle savait qu'elle n'allait pas récupérer ses pouvoirs d'un seul coup et aussi en simplement quelques jours. La sorcière se libéra de l'accolade de la Succube. Reculant de quelque pas sous un sinistre silence. Voilà qu'elles étaient auprise du même problème. Le fait de ne pas avoir d'idée la détruisait comme si elle brûlait... immolée par ses propres peurs. Ce foutu royaume, non, ces foutus secrets qui l'empêchait d'être elle-même une fois de plus.

Le sol rocailleux avait aussi déchiré sa robe. Un long trait oblique qui partait de sa hanche jusqu'en avait. Super, une autre robe de foutu, se disait Akiza avec une frustration légendaire. Le mince pantalon noir qui servait entre autre pour la couvrir n'avait pas été épargné. Au moins pour couvrir sa nudité partiel, la princesse se concentrait afin qu'au moins sa robe puisse se régénérée. Les yeux fermés en plus de ses poings, tentative par dessus tentative, Akiza essayait de concentrer son énergie à travers le tissu de sa robe afin de provoquer une immolation inversé. Sa robe se mouvait, mais il ne se passait rien... Comme si elle ne parvenait plus à concentrer son énergie, sauf pour ses sorts basique. Encore et sur-encore, rien, ensuite le vertige s'empara de la princesse. Des Étourdissements engendrèrent une vision flou. Les pas de la jeune paniquée devinrent ensuite zombiesque. Sa fatigue apparue d'un seul coup. Cerne rouge, sueur froide gagnait la jeune femme. Les respiration sde la princesse devinrent maintenant saccadées. Clostrophobie. Les murs donnaient l'impression de vouloir la guillotine. Un peu plus loin derrière Kaguya, Akiza s'assit complètement affaiblie. Parlant encore une fois à la première personne du pluriel.

- N-nous... nous ne s-sommes p-pas... affectée... p-par la peur... N-nous... nous ne s-sommes p-pas... affectée... p-par la peur... Nous!.. nous ne s-sommes p-pas... affectée... p-par la peur...
Va t'en! Laisses-nous tranquille!!
Kyaaaaaaah!! Laisses-nous tranquille corbeaux de malheur!! KyaaaaaAAAAAAAAAH!!


L'image du livre remontait dans la tête d'Akiza qui semblait complètement péter les plombs. Tourmentée et terrorisée, ses cris devenaient de plus en plus perçant que des petites roches commençaient à déferler des parois. Sa perte de pouvoir avait quelque chose à voir dans sa crise, mais aussi le fait que Kaiza gagnait du terrain, mais cette fois ce n'était pas en tant qu'ennemie de la sorcière, elle aussi semblait terrorisée. Se souvenant du moment où elle avait dit que parfois ses pensées n'étaient plus les siennes, maintenant la princesse en avait plus les droits. La seule pensée qui imprégnait son esprit était cette affreuse image de cette individu qui couvrait la nudité de Kaiza avec ses mains. Agrippamt ses cheveux ;
son pubis était nu, elle ne voulait pas ressembler à cette image. Son corps commençait à se balancer d'avant-arrière à plusieurs reprises. État de choc en plus d'une crise de panique la tenaient prisonnière de son propre corps.






Mémoire de l'Enfer

*On se reverra de l'autre côté *









¦ - Préquel; Hey, Mr.Supremeking
¦ - Finally, My Glory
¦ - Mother, I'm sorry..
¦ - Hello Darkness ~❤️
¦ - My Love Diying
¦ - Kaguya, My Sister
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦________________

¦ - ⛧ : Wormgirl
¦ - ⛧⛧ : Crimson Chrysalis
¦ - ⛧⛧⛧ :  - - -
¦ - ⛧⛧⛧⛧ :  - - -


_________________

Ember, Spark, Flare et Blaze

Kaguya venusity

Messages : 626
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 23
Localisation : Québec

Feuille de personnage
Santé:
180/180  (180/180)
Magika:
170/170  (170/170)
Stamina:
140/140  (140/140)
avatar
Protectrice Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Aoû - 21:53


Bonjour, je m’appelle Kaguya Venusity, je suis une gentille démone





LE TITRE :
THE PLAGUE



LE SOUS-TITRE :
La perte de connaisance




JE RPS AVEC :
[ PV KAGUYA & NARRATEUR ][ AKIZA II ]


Je suis la codeuse, sa me fera plaisir de vous faire des code.pour cela juste a me MP.




Je suis la reine des succubes.



Je suis  la réincarnation de Nékomata





"  " vous ne devez jamais faire confiance à vos yeux, car ils peuvent vous trahir. ""

Le succube regarda sa meilleure amie avec un sourire puisqu’elle savait que les démons avaient du bon en eux. Mais parfois, il les cacha, car sinon on ne pouvait pas croire aux démons. Puisqu’on ne parle pas des bonnes actions des démons puisqu’eux en font, mais c’est rare qu’eux en fassent. Mais ça leur survient aussi à eux, comme aux anges ça leur arrive de faire des choses monstrueuses !


La chatte avait remarqué que la sorcière n’avait pas retrouvé encore ses pouvoirs sinon elle ne sera pas dans cette situation. La chatte était triste pour Aki. Mais pars chance, elle était là, sinon Aki sera sûrement morte. La démone lâcha Akiza et la laissa s’élonger sans rien dire. La chatte ne savait pas comment réagir. Puisqu’elle avait mal. En plus, la chatte se sentait étourdie.


La chatte regarda Akiza, mais elle se retenait pour ne pas laisser de commentaire s’échapper. Puisqu’elle sait que ça peut faire chier, elle l’avait déjà vécu et non pars un mur, mais pars un viol pour ensuite la laisser pour morte.


La reine des succubes commença à sentir que son seau commença à bruler, mais elle ne s’occupait pas de la douleur puisque la chatte pensa que c’était normal cette sensation. Elle songe que c’est juste un effet secondaire de l’onyx qui était en elle. La chatte se préoccupait plutôt du mage de feux puisqu’elle remarqua qu’Akiza commença à faire comme chez elle. Mais Kagu ne savait pas comment réagir. La chatte s’approcha d’Akiza.


Une fois qu’elle était devant la jeune sorcière, la démone commença à se sentir étrange. Elle remarqua que de la lumière violet flash sortait de son torse. On pouvait apercevoir un peu de sang qui collait. La chatte était effrayée de voir cela. Qu’elle resta figée en regardant la lumière qui jaillissait d’elle ! La chatte arriva plus à bouger.


-Aaaakkkiiiiiizzzzaaa a l’aide.


Pour ensuite, que Kagu s’écoula aux sols à cause qu’elle était terrifiée de voir cela. Elle avait peur puisqu’elle sait que c’était le meilleur moment pour Kuro de prendre le contrôle de Kagu, dès lors qu’elle se sentait étrange depuis le début. Maintenait, elle se sentait plus faible depuis quand elle avait descendu comme si une chose prenait le reste de son énergie dans ses lieux.



Voici la définition de mon écriture


LA NARATION.

QUAND KAGUYA SE MÉTAMOPHOSE.

QUAND KAGUYA CHANGES L’ENVIRONEMENT.

KAGUYA PARLE.

QUAND ELLE SE PARLE DANS SA TETE.

LES ÉVÉNEMENT DANS SA TÊTE.

MES COMPETANCES.  

LES FLASH-BACK DE KAGUYA.

CONTENUE OSÉES OU VULGAIRE.

L’ESPRIT SE MANIFESTE.

_________________

Akiza Hainamida

Messages : 1271
Date d'inscription : 17/11/2016

Feuille de personnage
Santé:
115/150  (115/150)
Magika:
61/300  (61/300)
Stamina:
70/100  (70/100)
avatar
Princesse Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Aoû - 15:56



⛧The Plague ⛧
Fear, Hate! The War inside my soul




Qui est l'homme qui la terrorisait tant ? Cruel comme un corbeau et malicieux tel un rapace, ses yeux sombre comme un trou noir qui détruisait la lumière. Akiza se sentait auprise par le mal bien plus terrible que Kaiza auparavant. Son alter-ego qui était assise au sol ( à côté d'Akiza ) se méfiait aussi. Sa crise ne faisait que s'amplifier. Comment la peur pouvait autant s'en prendre à une personne ? Comment se nourrissait-elle ? La question la peu probable, mais d'une importance capitale. Insidieuse comme un virus, elle n'attendait qu'Akiza vienne à elle 《 Come on ...》comme si ce virus n'allait pas lui faire de mal. Vile rapace qui se préoccupait seulement de son bien être. Sournois comme la peste aussi crochus que son bec qui engendrait non seulement l'angoisse, mais aussi le stresse. Main squelettique qui grippait tel un cafard. Un coup de d'herbe et de médoc, il apparaîtra comme tel un spectre ; une conjuration pour une abomination.

L'onyx qui servait de noyau, ce n'était pas la pierre qui nourrissait la peste. Quelque chose d'autre aussi insignifiant qu'un livre la nourrissait.  Savoir égal pouvoir, rien n'avait de sens quand il s'agissait du pouvoir. Trop de savoir menait donc vers un précipice ? La princesse n'avait pas le courage de lever les yeux, en fait, le courage venait de disparaître totalement. Les lamentations de Kaguya semblaient être filtrées autrement, roque et rocailleux comme le sol, sa voix lui transperçait la tête. La crypte enfermait-elle les peurs oubliées ? Akiza ne pouvait pas avoir peur de ce qu'elles ne connaissait pas. La pierre ne l'affectait pas. Quelque chose d'aussi sinistre la consumait. Les dires de cette peste n'était pas seulement une invitation, mais aussi 《 La vie est courte, l'immortalité à un prix... 》. Quel prix ? Kaiza en savait probablement quelque chose, mais ses yeux ne dégageait aucune lumière comme si ses ambitions venaient de disparaître aussi.

- N-nous sommes pas... affectées... N-nous sommes pas... affectées...
Kyaaaaaaaaaaah!!


En es-tu sûr ? Se qui la rongeait la noyait également. Cela se voyait de loin, autant de haut que dans les tréphons des souterrains ténébreux.  Pas besoin de croire en la magie pour ainsi inspirer la peur. Les mains de la princesse toujours aggripées contre sa chevelure. Son corps continuait de se balancer d'avant-arrière. La sensation de cette main squelettique sur son épaule devenait de plus en plus importante au point qu'elle se matérialisa insidieusement. Deux points fluorescents verdâtre appurent derrière la princesse pétrifiée par la peur. Un doigt squelettique se leva, ensuite un autre et encore un autre, comme un décompte final. Rien ne pouvait la stopper apparament. Sa ruée ne connaissait aucune limite. Aucune frontière

- Kyah! Quelque chose m'a touché!  S'écria Akiza en se levant d'un bond.  Kagu...   ( Se retourne vers la succube ).

Voyant Kaguya comme une morte maintenant, la question sur ce qui se passait ne pouvait que monter des abysses. Rien n'était normal dans cette crypte. La princesse se demanda comment les choses pouvaient avoir dégénéré aussi vite. Rampant vers elle comme un serpent. Quel vision atroce! la sorcière se secoua la tête. Kaguya redevint totalement normal. Ses mains glissèrent de sa chevelure pour retomber sans aucune résistance. Sa sueur commençait peu à peu à sécher. Un long moment de silence encore une fois. Les yeux d'Akiza descendirent pour découvrir que son pubis était toujours nu. Elle n'avait rien à répondre. Le sigil de la succube illuminait. La princesse discerna ensuite une porte plus loin derrière elle. Ensuite une autre porte, étrangement, le fond du ravin ressemblait à l'étage d'où elle était tombée plus tôt. Son attention ne quittait plus les portes comme si Akiza était hypnotiser.

- Je sais ce qui provoque ça. Tu as brisé ce " cercle " donc tu peux trouver celui qui est derrière tout ça.  Comme cette chose qui m'a touché... Kuro a eu l'aide de quelqu'un... tout comme Kaiza. C'est ça! Elle n'était pas seule et Kuro non plus!






Mémoire de l'Enfer

*On se reverra de l'autre côté *









¦ - Préquel; Hey, Mr.Supremeking
¦ - Finally, My Glory
¦ - Mother, I'm sorry..
¦ - Hello Darkness ~❤️
¦ - My Love Diying
¦ - Kaguya, My Sister
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦________________

¦ - ⛧ : Wormgirl
¦ - ⛧⛧ : Crimson Chrysalis
¦ - ⛧⛧⛧ :  - - -
¦ - ⛧⛧⛧⛧ :  - - -


_________________

Ember, Spark, Flare et Blaze

Kaguya venusity

Messages : 626
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 23
Localisation : Québec

Feuille de personnage
Santé:
180/180  (180/180)
Magika:
170/170  (170/170)
Stamina:
140/140  (140/140)
avatar
Protectrice Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 22 Aoû - 20:25


Bonjour, je m’appelle Kaguya Venusity, je suis une gentille démone





LE TITRE :
THE PLAGUE



LE SOUS-TITRE :
L’oiseaux




JE RPS AVEC :
[ PV KAGUYA & NARRATEUR ][ AKIZA II ]


Je suis la codeuse, sa me fera plaisir de vous faire des code.pour cela juste a me MP.




Je suis la reine des succubes.



Je suis  la réincarnation de Nékomata





"  " vous ne devez jamais faire confiance à vos yeux, car ils peuvent vous trahir. ""

La démone se demande qui pouvait toucher à Aki, elle essayait de bouger, mais elle n’avait pas la force de se lever. La démone regarda sa meilleure amie, mais elle espérait que tout va revenir comme avant. Kaguya ferma les yeux en prenait des respirations pour relaxer, elle recommençait peu à elle-même. Pour ensuite, elle allait un peu mieux. La démone remarqua qu’il avait une chose dans c’est lieu qui leur fessait sentir de même. Mais cette chose n’affectait pas Kuro, il lui donnait plus tôt d’énergie. L’homme sans âme lui aussi avait peur de ces emplacements puisqu’il voulait lui également le succube. La démone pouvait apercevoir cela.  


Le succube remarqua sa meilleure amie qui était hypnotisée par les portes. La démone se demanda quoiqu’il se cache derrière ? Elle pouvait distingue une énergie plus sombre que celui qui la tourmentait, cette dernière ce voulait c’était quoi ce monstre. Elle écoutait le mage de feux.


– mais c’est quoi cette chose, ma belle ?
Puisque c’est rare qu’un monstre puisse autant effrayer une démone.
J’ai ressenti sa présence dernière ces portes. Il est plus sombre que celui qui me tourmentait.



La démone se leva du sol. Elle remarqua la porte du font celui avec un signe bien distingue. La démone sentait qu’elle devait y aller. En plus son onyx pointa dans cette direction en dans elle. La chatte ne pouvait pas décrire la sensation, mais elle savait qu’elle devait y aller.


– Aki on doit y aller dans la porte du font celui avec les mêmes seaux que le mien je sais pas pourquoi, mais cette porte m’appelle.


La démone se dérageait devant la porte et regarda Akiza dans les yeux avant de l’ouvrir pour remarquer une silhouette sombre avec un bec d’oiseaux. La chatte attache son regard sur la gare d’homme happy. La chatte entendra Akiza sans bouger. Ses instants de chat prenaient le dessus. Elle voulait manger le sceptre qui ressembla à un animal à plumes.


Voici la définition de mon écriture


LA NARATION.

QUAND KAGUYA SE MÉTAMOPHOSE.

QUAND KAGUYA CHANGES L’ENVIRONEMENT.

KAGUYA PARLE.

QUAND ELLE SE PARLE DANS SA TETE.

LES ÉVÉNEMENT DANS SA TÊTE.

MES COMPETANCES.  

LES FLASH-BACK DE KAGUYA.

CONTENUE OSÉES OU VULGAIRE.

L’ESPRIT SE MANIFESTE.

_________________

Valor

Messages : 250
Date d'inscription : 17/11/2016

Feuille de personnage
Santé:
150/150  (150/150)
Magika:
200/200  (200/200)
Stamina:
100/100  (100/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://gate-of-valor.forumactif.com
Jeu 23 Aoû - 9:59


The Ravens

The Plague 


L'immortalité a un prix. Certains diront que le fait de voir son entourage mourir par cause de vieillissement est difficile. Ils ont raisons, mais quand l'alchemie peut faire basculer le tout. Cela ne change rien. Devenir en quelque sorte un rapace qui guette sa proie. Le savoir au prix de voir les autres mourir après des millénaires. La peur qui engendre ensuite la terreur.

De bruits d'os se faisaient entendre dans les profondeurs de la crypte. Décidément, elles venaient de le trouver, en quelque sorte. Une forte odeur nauséabonde planait dans les profondeurs. Nécropole et catacombes, celui qui inspirait la terreur à partir de ses visions allait bientôt apparaître. Celui qui était non seulement craint par les liches, mais aussi par les démons. Ses orbites noir comme les ténèbres et un sinistre bec de corbeau intimidaient les créatures infernaux. Sa démarche plus que bizarre donnait froid dans le dos. Sa sombre toge comme celui de la faucheuse inspirait la mort seulement par sa forte odeur. Une petite fiole avec un liquide étrange et le tour était joué afin de prolonger sa vie. Le liquide d'une couleur jaunâtre qui venait de boire allait prolonger sa vie de quelque mois. Combien de fois en avait-il bu ? La question ne se posait même pas. Personne ne vivait assez longtemps pour le savoir. En fait, à quoi cela pouvait servir ? Il était immortel et les autres non.

- Nyark-nyark... Alors... Vous m'avez trouvé...

Dit-il en se retournant vers les deux jeunes demoiselles. Même s'il en avait pas l'air, la chose prit une profonde inspiration. Oui, elle respirait toujours. Encore sa démarche étrange afin de s'approcher de ses deux invitées. Sa démarche ne ressemblait pas à la celle d'un mort-vivant, mais plutôt comme celle d'un oiseau avec de longues pattes : un autruche ou quelque chose dans le genre. Le sinistre individu s'approcha de la succube. Avec ses longs doigts squelettiques, il frôla la poitrine de Kaguya où son sigil l'avait amené jusqu'à lui. Aucune énergie fut échangée. Pas de choc électrique rien. Avec une profonde voix qui semblait sortir tout droit des profondeur d'une tombe, roide voire même glaciale, en plus de son haleine de chacal, il ajouta ( alors que ses lueures verdâtre se déplacèrent sur Akiza )

- Je ne pensais pas... À te revoir... Tu lui ressembles... comme deux gouttes d'eau... Phhssst.. Je te croyais...morte.

Craquement d'os tel une mélodie funeste. Son rire donnait moqueur donnait l'impression qui se moquait des autres comme si le respect n'existait pas.

Code by Wiise sur Never-Utopia


_________________

Akiza Hainamida

Messages : 1271
Date d'inscription : 17/11/2016

Feuille de personnage
Santé:
115/150  (115/150)
Magika:
61/300  (61/300)
Stamina:
70/100  (70/100)
avatar
Princesse Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 23 Aoû - 10:51



⛧The Plague ⛧
Fear, Hate! The War inside my soul




Alors c'était lui, cette chose, ce truc, individu ou peu importe ce que c'était cette créature. Son entrée hyper bizarre avec sa démarche de poule handicapé donnait froid dans le dos, mais Akiza tentait le tout pour garder son sang froid. Pourquoi avait-elle l'impression que cette chose était une coquille vide ? Non... ce n'était pas un mort vivant. Il se souvenait d'eux, pourtant Akiza ne l'avait jamais rencontré. La princesse se figea une fois que leurs regards se croisèrent. Pétrifiée par la peur, il ne manquait plus qu'à être changée en pierre comme les gorgones le faisaient. L'image avec Kaiza et cette individu. C'était lui! mais pas tout à fait. À cette époque il était un peu plus imposant, il avait plus de masse. En ce moment, il faisait croire qu'un seul coup de poing et il tombait en morceau. La sorcière reprit ses esprits alors qu'elle vit qu'il touchait le sigil de Kaguya. Savait-il ce que c'était ? C'était sa question secondaire, la première  était  : s'il èrait dans le royaume Runique, c'est qu'il était oublié. L'individu qui avait changer la fable de Kaiza et Kurohana en une légende se trouvait pourtant bel et bien en face d'eux : Le Docteur de la Peste ou The Plague Doctor.
La princesse infernale croisa ses bras sous sa poitrine.

- Alors c'est toi qui hante ces lieux. Tu es l'un des " Docteurs " qui a réussi à éradiquer deux des trois pandémies, mais non seulement cela, mais aussi à obtenir l'immortalité grace à l'Alchemie.  

Perspicace comme toujours, Akiza détourna les yeux pour regarder ses travaux dans le laboratoire. Ce qu'il concoctait était totalement inconnu. De plus que l'odeur lui empêchait de se donner une vague idée de ses créations. L'idée que ses créations n'auguraient rien de bon ne pouvait être balayé du revers de la main. Akiza se dirigea près des tables avec son air sérieuse. Prenant l'une des petites Éprouvettes, la jeune femme fixa le liquide à l'intérieur. Épais et visqueux, le liquide ne laissait aucune chance à la lumière. Ensuite elle déposa l'éprouvette d'où elle l'avait prise.

- Je lui ressemble dis-tu, à Kaiza ? Je ne te connais pas et je ne t'ai jamais vu. De plus, j'ignore quel lien vous aviez et aussi avec Kaguya.  

La princesse ne faisait aucunement confiance à ce docteur. Surtout qu'elle en savait un peu sur ce type "  de la peste ". Ces docteurs étaient aussi réputés pour avoir donné la mort aux malades. Son regard sûr d'elle ne fléchissait pas et elle parvenait à garder son sang froid. Toujours ayant les bras croisés, elle se retourna ensuite vers le docteur et Kaguya.

- Kaguya, il ne faut pas lui faire confiance. Ce type n'est plus humain. Ce type de docteur ne soignaient pas seulement les malades, mais les tuaient aussi. Ce type est un ange de la mort. Ses poisons sont assez puissant pour tuer un archdémon. De plus, Il ne serait pas supprenant qu'il soit immunisé à toute sorte de poison.  






Mémoire de l'Enfer

*On se reverra de l'autre côté *









¦ - Préquel; Hey, Mr.Supremeking
¦ - Finally, My Glory
¦ - Mother, I'm sorry..
¦ - Hello Darkness ~❤️
¦ - My Love Diying
¦ - Kaguya, My Sister
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦________________

¦ - ⛧ : Wormgirl
¦ - ⛧⛧ : Crimson Chrysalis
¦ - ⛧⛧⛧ :  - - -
¦ - ⛧⛧⛧⛧ :  - - -


_________________

Ember, Spark, Flare et Blaze

Kaguya venusity

Messages : 626
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 23
Localisation : Québec

Feuille de personnage
Santé:
180/180  (180/180)
Magika:
170/170  (170/170)
Stamina:
140/140  (140/140)
avatar
Protectrice Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 23 Aoû - 19:56


Bonjour, je m’appelle Kaguya Venusity, je suis une gentille démone





LE TITRE :
THE PLAGUE



LE SOUS-TITRE :
L’oiseaux




JE RPS AVEC :
[ PV KAGUYA & NARRATEUR ][ AKIZA II ]


Je suis la codeuse, sa me fera plaisir de vous faire des code.pour cela juste a me MP.




Je suis la reine des succubes.



Je suis la réincarnation de Nékomata





" " vous ne devez jamais faire confiance à vos yeux, car ils peuvent vous trahir. ""

Le succube regarda l’homme oiseaux qui buvait sa potion. Il a l’aire dégoutante, la démone ne haussa jamais absorber une chose de se jare. Elle aimait plutôt écouter le corbeau à la place de lui parler puisqu’elle ne fait pas confiance aux mondes qu’elle ne connait pas de préférence ceux qui avaient trouvé un antidote pour rester en vie.


La chatte regarda le corbeau marcher. Elle trouva cela drôle puisqu’elle n’avait pas vu des individus de la race. Il a l’aire plutôt handicapée. La reine des succubes avait déjà aperçu plusieurs sortes de créatures qu’il ne lui donnait pas peur, cette dernière ne fessait juste pas confiance à cette personne mystérieuse. Le succube aimait suffisamment se tenir loin d’eux. La démone fut surprise que la chose lui touchât. Elle avait justement le gout de riposter, mais elle ne fait pas.


Elle se dit qu’il connait sûrement un moyen de se débarrasser de Kuro. Elle devait évidemment lui faire un peu confiance. Mais en réflexion, le succube sait qu’elle ne doit jamais faire confiance à une personne.


– mais ma belle, tes en train de dire que tu peux vernir une chose comme cet oiseau de malheur avec tes portions. Je vais t’en percher de changer. Je ne veux pas que tu viennes une chose aussi horrible que ça.


La chatte lança un regard menaçant lorsqu’il avait parlé à Aki. Elle savait que Kaiza était morte. Mais, il n’arrivait pas à faire la différence, mais portant. Il y avait une chose qui les référençait. La chatte haïssait ça quand le monde ne les diffère pas sa meilleure amie. Avec une voix autoritaire, elle regarda le corbeau et lui dit.


– hey toi, Kaiza est morte. Elle est ma femme si tu t’approches. Je ne vais pas me gêner pour te tuer.
Et Aki, je ne m’en souviens pas de lui et c’est sur que je ne vais pas lui faire confiance, tu sais les chats aiment manger les oiseaux.



La chatte se tenait debout devant lui avec un regard menaçant. Elle n’aimait pas les oiseaux, elle ne fait jamais confiance à ces personnes-là. En plus, lui était un docteur de la mort. La chatte savait que cela pouvait être dangereux qu’elle ne voulait qu’il touchât à sa meilleure amie. Qu’elle déployait ses ailes pour lui montrer un air plus imposant que lui !


Voici la définition de mon écriture


LA NARATION.

QUAND KAGUYA SE MÉTAMOPHOSE.

QUAND KAGUYA CHANGES L’ENVIRONEMENT.

KAGUYA PARLE.

QUAND ELLE SE PARLE DANS SA TETE.

LES ÉVÉNEMENT DANS SA TÊTE.

MES COMPETANCES.

LES FLASH-BACK DE KAGUYA.

CONTENUE OSÉES OU VULGAIRE.

L’ESPRIT SE MANIFESTE.


_________________

Valor

Messages : 250
Date d'inscription : 17/11/2016

Feuille de personnage
Santé:
150/150  (150/150)
Magika:
200/200  (200/200)
Stamina:
100/100  (100/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://gate-of-valor.forumactif.com
Sam 25 Aoû - 10:55


The Ravens

The Plague 


《 Elle a été créé, car c'est moi qui l'ait construite.  》

Il y avait bien une chose que l'immortalité apportait : le savoir. Avec le temps, même les plus fourbes l'apprenaient. Ils apprennaeint tous, sans exception, que rien n'était gaspillé. Quelqu'un voulait laisser sa trace ? Inévitablement, cette personne en question allait la laisser. Même si ce n'était que de la cendre/poussière ou encore seulement un héritage digne de ce nom. Il y avait deux solutions : disparaître afin d'aider la nature ou disparaître pour aider son prochain. Avec l'immortalité, les savants savaient aussi qu'il n'y avait pas de bonne réponse et que ce choix était personnel. Aider les deux étaient bel et bien possible, car la cendre nourrissait aussi le seul ; l'immortalité est l'égoïsme. À la revoir, le Docteur savait qu'elle avait opté pour l'immortalité en quelque sorte, mais aussi donner un héritage.

Sa démarche des plus bizarre continua pour rejoindre la jeune et curieuse demoiselle. Il reprit l'éprouvette sans oublier de lancer un profond et sinitre regard vers celle-ci. Regard non seulement menaçant, mais il ne pouvait pas faire autrement, car il ne possédait plus d'yeux, mais seulement des lueures. L'éprouvette reposait dans le creux de sa main squelettiques. Son long bec lugubre pointa une nouvelle fois la succube. Cette dernière ne semblait pas porter le docteur dans son coeur. Elle avait raison. Qui ferait confiance à un type qui avait, jadis, déjouer les lois de la nature. Un petit rire s'échappa de sa bouche où une petite fumée brunâtre ( avec du verdâtre ) sorti par la même occasion. Si cette fumée pouvait former un crâne pour démontrer la puissance morbide de son haleine... elle le ferait.

- Gnyark - gnyark, elle n'est pas... morte... ma belle. Sais-tu... pourquoi ? Psssht... Car dans ce monde... Chaque chose/individu... laisse des traces...


Son sombre regard se tourna encore une fois vers la curieuse demoiselle. Sa peur ne se sentait plus. Sa peur s'était estompée si rapidement que même le Docteur fut surpris. Bien d'autres restaient figé sur place, complètement pétrifiée. Cette petite néophyte semblait avoir du courage à revendre. Le tour de Kaguya ( il ne se tourna pas vers elle ), son courage devait sûrement être  canalisé par cette petit " princesse ", car elle était la preuve même que l'immortalité avait un prix, même mort. Kaguya était immortelle si elle se nourrissait ; Kaiza n'était pas une succube.

- ... Kaiza est toujours vivante... Ce n'est pas pour rien... qu'elle souhaite prendre son corps... Cette petite... est son héritage... Kaiza n'a pas choisis de devenir... poussière... mais " d'aider "... cette petite... ses pouvoirs... sa puissance... je l'ai construite de mes souhaits... infernaux...


Le souhait des enfers signait la création de ses œuvres les plus ésotériques. L'alchemie donnait une puissance considérable à la personne qui maîtrisait cet art occulte. Résistance au poison, résistance à la maladie, le vieillissement ne devenait plus un problème non plus. Tout ça obtenu par un humain qui avait oublié son humanité - plutôt fait une croix -. Kaiza fut sa plus exquise création. Son appétit pour le savoir et la puissance n'avait pas de prix. La perfection!

- Elle est... ma plus belle création... mon monstre parfait... Kurohana... n'était qu'un prototype... à comparer à elle... Le pouvoir de la nécromancie... n'a pas donné... les effets escomptés... Il n'a pas obtenu le pouvoir... de l'immortalité pour te... protéger... comme il le souhaitait... au lieu de canaliser... il est devenu le catalyseur... et a dû transmettre son énergie... dans un objet... afin de trouver un hôte...


Code by Wiise sur Never-Utopia


_________________

Akiza Hainamida

Messages : 1271
Date d'inscription : 17/11/2016

Feuille de personnage
Santé:
115/150  (115/150)
Magika:
61/300  (61/300)
Stamina:
70/100  (70/100)
avatar
Princesse Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Aoû - 10:49



⛧The Plague ⛧
The shriek that through the Sky




Le monstre parfait créé par ses souhaits infernaux. Étrangement, Akiza avait déjà entendu cela, une fois, lors des séance avec la voyante. Comme si Akiza n'avait été qu'un sujet d'expérience. En tout cas, c'est comme ça qu'elle le prenait. Ça vie ne valait pas plus que cela ? Comme si elle allait avaler le fait qu'elle était l'héritière de Kaiza. Toute une machination afin de devenir " immortel ", mais il fut un temps où elle était bel et bien morte. Choisir une héritière pour reprendre ce qui lui revenait de droit...

Garder son sang froid était la clé pour sa survie. Ne pas être intimidée par ce regard sombre l'était tout autant. Même sa voix glaciale était un défi de froideur. À quoi bon résister ? Akiza avait appris. Elle n'était pas du pour autant. Sachant ce qu'elle avait vécu auparant, tout se trouvait sur son chemin, rien ne laissait croire que les choses seraient facile. Rester debout pour affronter son regard restait la meilleure option. Cela paraissait fou, mais c'est ce qui l'allumait. Qu'est-ce qui était mieux que de tromper celui qui avait trompé la mort ? Un petit sourire s'esquia sur les lèvres de la princesse. Les bras croisés sous sa poitrine, Akiza ajouta avec un cynisme qui surpassait celui du docteur de la peste.

- Je suis parfaite dis-tu. J'en ai rien à faire de tes expériences. What the fuck you want ? Damnation Memoriae t'a exilé pour avoir créé ce " Monstre Parfait ". Tu le sais autant que moi que la moindre erreur ; la roue du destin tourne en notre défaveur.

Condamné à l'oublie pour avoir créer des monstres. Lui même venait de l'avouer et combien en avait-il créé  ? Décidément, la folie de l'homme n'avait aucune limite. Toujours plus haut, toujours plus loin, il était normal de voir plus de pouvoir, Kaiza aussi en voulait et cela aurait été hypocrite de le nier. Où ce docteur de l'horreur avait eu tord, c'était là où il disait qu'Akiza n'était qu'une héritière à ses propres fins. Quelque chose disait chez elle que Kaiza n'était pas seulement une sociopathe assoiffée avec un seul cœur noir. Chaque individu possédait leur propre raison d'agir comme il le faisait. Parfois seulement pour se isser au sommet pour démontrer leur valeur ou encore pour aider son prochain, cela démontrait par conséquent que chacun était différent. Kaiza ni Kurohana n'était d'une méchanceté pure. Kurohana voulait protéger Kaguya, et tout cela, pour ne pas fuck up à nouveau. Alors que pour Kaiza, même si ce n'était que dans ses propres intérêts, elle avait apprise à aimer en tant que démone, et en tant que reine, elle avait donnée sa vie pour l'ancien roi et son frère. Son corps n'était pas si froid qu'on le prétendait ; Kurohana non plus. Chacun apprenait à sa façon, comme Akiza qui apprenait chez Kaiza son côté égocentrique. Par la même occasion, ce côté égocentrique lui avait peut-être sauvé la vie. La peur que la princesse ressentait chez les gens dont elle avait été trahi par eux et par les démons : ce n'était que pour le pouvoir!! que son alter-ego avait été trahi. La princesse n'était donc pas une héritière, mais une seconde chance.
Akiza ne se voyait plus comme un monstre sans scrupule, mais comme la chance même. Kaiza se vengeait de ce qu'elle détestait le plus : les hommes. Cela expliquait pourquoi Akiza ne s'intéressait pas aux hommes, mais aux femmes. Kaiza était hétéro, donc Akiza était Bisexuel par défaut à cause de cela, mais comme elles ne faisaient qu'une...

- Kurohana est mort. Les raisons sont peu connu. Kaiza est morte pour avoir voulu préserver le trône sachant qu'elle avait eu tort. Ces dommages ne sont pas sans conséquences, mais pour apprendre. J'en suis la preuve même! que je veux vivre par moi-même. Des dommages où se restaurer n'existe pas, ce n'est qu'une suite d'échec! Kaiza n'était  pas ta plus belle créature et Kurohana n'était pas un prototype.

Ajouta Akiza alors que ses yeux devinrent soudainement rouge cramoisie.  Certaines de ses membranes dans ses iris bougeaient comme des flammes rose. Des motifs ornaient aussi le contour de ses iris comme des gemmes. À savoir qu'Akiza pouvait perdre parfois le contrôle, mais qu'elle trouvait parfois la force de contrôler le coter de Kaiza. Son regard perçant ne lâchait pas le docteur de la peste. Ses bras toujours croiséa, la sorcière pivota un peu vers Kaguya. Plus personne allait parler en mal de Kaiza et de Kurohana. Peut importe combien il avait eu de sujets, Damnation Memoriae l'avait exilé. Le moment de silence pesait dans le laboratoire qui empestait, mais la chimiste ne sentait plus rien. Grave à ses sclérotiques rose, une autre membranes qui agissait comme une seconde paupière, ses yeux ne brûlait. L'émanation de ces gaz devait être toxique. La princesse infernale ne résistait pas au poison, mais savait se faire comprendre.

- Kaguya, je ne deviendrai pas comme lui. L'alchemie ne procure que du bon quand on veut aider les gens. Les drogues que je concoctes c'est pour que Kaiza puisse se venger. Toutes les victimes furent seulement des hommes. J'ai plus de trucs en commun avec Kaiza que je ne le croyais. De même pour Kurohana, qu'est-ce qui le pousse à avoir revenir. Le docteur veut seulement laver notre cerveau. Damnation Memoriae l'a fait délirer. Nous ne devons pas foirer une nouvelle fois.  

Voir claire dans la main de l'autre. Akiza n'avait pas aucune carte en main. Quelques coups à jouer avant la victoire finale. Elle nous assurait que son coeur se teintait d'une couleur rose, mais saignait d'une couleur écarlate.






Mémoire de l'Enfer

*On se reverra de l'autre côté *









¦ - Préquel; Hey, Mr.Supremeking
¦ - Finally, My Glory
¦ - Mother, I'm sorry..
¦ - Hello Darkness ~❤️
¦ - My Love Diying
¦ - Kaguya, My Sister
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦________________

¦ - ⛧ : Wormgirl
¦ - ⛧⛧ : Crimson Chrysalis
¦ - ⛧⛧⛧ :  - - -
¦ - ⛧⛧⛧⛧ :  - - -


_________________

Ember, Spark, Flare et Blaze

Kaguya venusity

Messages : 626
Date d'inscription : 17/11/2016
Age : 23
Localisation : Québec

Feuille de personnage
Santé:
180/180  (180/180)
Magika:
170/170  (170/170)
Stamina:
140/140  (140/140)
avatar
Protectrice Infernale
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Aoû - 20:24


Bonjour, je m’appelle Kaguya Venusity, je suis une gentille démone





LE TITRE :
THE PLAGUE



LE SOUS-TITRE :
L’oiseaux




JE RPS AVEC :
[ PV KAGUYA & NARRATEUR ][ AKIZA II ]


Je suis la codeuse, sa me fera plaisir de vous faire des code.pour cela juste a me MP.




Je suis la reine des succubes.



Je suis  la réincarnation de Nékomata




"  " vous ne devez jamais faire confiance à vos yeux, car ils peuvent vous trahir. ""

La femme chatte regarda l’homme l’oiseau marcher et elle se retenait de ne pas rire de sa démarche. De la façon qu’il se déplace, la démone pensait aux débuts qu’il était outarde, mais avec quoi Aki avait dit qu’il était une sorte de médecin de la mort ? La démone trouvait cela étrange, puisque pourquoi, il y avait des médecins de la mort quand elle est un chat du dernier repos. Aux débuts, elle avait pensé que le docteur pouvait l’aider. Mais après mieux réflexion, la chatte ne voulait plus sont assiste. La reine des succubes trouvait cela étrange que sa meilleure amie commençait à avoir moins peur comme si elle avait trouvé du courage.


La démone se demandait pourquoi il n’avait pas de yeux. Comment fait-il pour voir, la démone trouvait cela étrange. Elle le regarda avec des yeux méchants puisqu’il la pointait. Le succube haïssait de se faire montrer. Pour elle, cela signifiait une marque de respect. Elle fixa sa main squelettique.


– Cela je le sais, mais j’aime mieux dire qu’elle est morte, vieux cadavre. Kaiza est décédée depuis le jour où elle a fait ce choix, mais elle vit toujours dans le corps à Aki. Comme avec Kuro je sais qu’il est en vie, mais...


La démone n’avait pas goût de finir sa phrase, car elle n’aimait pas l’idée de partager son corps avec un autre personne. La démone lança un regard menaçant à la bestiole qui se tenait devant eux. On pouvait apercevoir un sourire aux visages du succube puisqu’il ne voulait pas la regarder. Elle n’avait pas peur de lui car enfin elle aussi peut contrôler les morts. Mais elle n’avait juste pas envié. En plus, elle souhaitait protéger sa princesse. Pour cela, elle ne démontrait pas ses sentiments. La démone observa la sorcière et elle avait plus angoisser d’elle que le défunt qui se trouvait devant eux.


– Aki ne sera pas son héritage. En plus, comment mon premier amour peut-être un prototype ? Le temps que j’ai les connut, il voulait me protéger. Pour la nécromancie sûrement. Il n’a pas réussi, a cause, il n’était pas dû à avoir se pouvoir.
Pi Akiza à retrouver sa pierre pour, ensuite trouver ça véritable maitresse, je ne sais pas comment c’est fait, mais elle est rendue endéans moi, elle qui pouvait depuis le début contrôler les morts, elle qui sera capable de rester en vie.



En disait sa dernière phrase, la démone ressentie une douleur qui prévenait de son torse ses yeux avaient changé de couleur pour celui du chat de la mort. Ses yeux sont devenus un vert et autre doré. En plus, elle avait commencé à grogner après l’oiseau. Ses deux queues avaient apparue. Pour ensuite ses cornes avait pris la forme des oreilles de chat. Mémé sa griffe empoisonnée était ressortie. Elle était prête à l’attaquer s’il s’en prenait à lui.

– Kuro était le seul à réussir à me contrôler ma furie quand j’étais jeune. J’étais une bête sans pépier. Je tuais le monde qui me faisait chier. Il est mort pour me sauver ma belle. Il est mort pour moi. C’est grâce à lui que j’ai pris à maitriser le chat de la mort.


La chatte laissa un deuxième grognement résonner dans les cryptes. Elle regarda sa meilleure amie dans les yeux et elle avait remarqué qu’elle aussi avait sorti son arme. Elle la trouvait magnifique quand elle utilisait sa forme là. Elle écoutait attentivement sa meilleure amie. La chatte savait qu’Akiza avait raison.


– je sais ma belle. On ne doit pas faire confiance aux êtres morts. Comme je dis souvent, ne fais jamais faire confiance à ses yeux. Puisqu’il peut jouer des tours, comme avec la mort, si je suis capable de faire avec mes illusions, imagine quoi la mort peut faire.


La démone chatte s’approchât de sa meilleure amie et lui tonnait déposait ses queues sur son épaule pour ensuite lui faire un sourire. Puisque c’est à cause d’elle que Kuro n’avait pas encore réussi, apprendre le contrôle d’elle, c’était à cause de son aura.


Voici la définition de mon écriture


LA NARATION.

QUAND KAGUYA SE MÉTAMOPHOSE.

QUAND KAGUYA CHANGES L’ENVIRONEMENT.

KAGUYA PARLE.

QUAND ELLE SE PARLE DANS SA TETE.

LES ÉVÉNEMENT DANS SA TÊTE.

MES COMPETANCES.  

LES FLASH-BACK DE KAGUYA.

CONTENUE OSÉES OU VULGAIRE.

L’ESPRIT SE MANIFESTE.

_________________

Valor

Messages : 250
Date d'inscription : 17/11/2016

Feuille de personnage
Santé:
150/150  (150/150)
Magika:
200/200  (200/200)
Stamina:
100/100  (100/100)
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://gate-of-valor.forumactif.com
Mar 28 Aoû - 15:29


The Ravens

The Plague 


《 L'horreur n'est pas seulement que style en soi. 》

Le courage de Kaguya provenait bel et bien de cette petite princesse au regard rougeoyant et flamboyant. À la voir se mouvoir sans craindre la moindre représaille de la part du docteur venait de l'exploit. Même immortel, il ne pouvait pas contenir leur colère. Elles le décrivaient comme fou, alors que si elles vivaient encore, c'était bien grace à lui. Était-il toujours aussi fou ? Akiza qui disait qu'elle vivait que pour elle et n'était plus l'héritière de Kaiza. Quel blague! Sa présence prouvait hors de tout doute qu'elle était sa création. Son existence lui devait autrement dit, comme Kaguya. Akiza était en quelque sorte son petit monstre. Et comme mentionné plutôt, Kurohana fut qu'un prototype. Il y avait eu une erreur que le docteur n'avait pas répétée.

Les trous creux qui lui servaient de yeux observaient la princesse flamboyante. Oui, elle était forte, le docteur de la peste ne pouvait pas le nier, mais plus forte que Kaiza ? Ça, il en doutait fortement. Son regard mordait la princesse comme s'il voulait la pétrifier. Ensuite, le sinistre bec du docteu se tourna vers la Succube qui venait de faire apparaître sa deuxième queues : le chat de La Mort. Leur coleur envers lui n'éprouvait aucune reconnaissance envers le corbeau lugubre, pourtant, elle devrait, éprouver de la reconnaissance serait une bonne chose. Tout cela dans le but de l'apothéose! Elles étaient comme ses jouets. Perdre quelques plumes ne dérangeait pas le docteur plus que cela.

Pas de démarche. Littéralement, le sinistre docteur apparut derrière la princesse afin de la saisir. Son long bec squelettiques frôla la joue de cette dernière. Ses doigts ne ressentait plus aucune chaleur. Cela faisait plusieurs siècle qui avait perdu le sens du touché. Plus aucun capteur de chaleur logeait dans le bout de ses doigts. Seulement froid. La sensation contre le tissus ne se ressentait pas. Seulement des frissons. Dans la crypte, la peur régnait en maitre. Cette Damnation Memoriae ne le regardait pas. Même si cela le regardait, il s'en foutait. Tant que son but se trouvait à la portée de sa main, peu de chose avait de l'importance.

Plusieurs instruments bizarres reposaient sur la table. Le risque était trop grand. Peloter la princesse de ses longs doigts sinistre afin de gagner du temps était la meilleure option. Il le savait que Kaguya ne risquerait pas le tout oour le tout, surtout si sa source de courage était menacée. Un autre main se posa sur l'épaule de la jeune sorcière. Une héritière digne de la réputation de sa meilleure création : Kaiza. Sa voix malicieuse et froide qui semblait toujours sortir des profondeurs ténébreuses.

- Pourtant... vous en êtes la preuve vivante... Si vous vivez encore... c'est parce que j'ai été là... La preuve même... de mes créations... Vous êtes... mes poupées meurtris... mes jouets!


Un bon coup de frayeur pour en calmer plus d'un. Ses doigts nécrosés continuèrent leur balade sur le corps de la sorcière flamboyante. Ses yeux guettèrent le moindre geste de la succube. Seringue, chaine et cisaille, au moindre geste et il pouvait faire ce qu'elle en voulait.

Code by Wiise sur Never-Utopia




_________________

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: