Gate of Valor

Nous sommes à la recherche de roi et de champion! Rejoingnez nous vite pour découvrir les mystères de votre aventure! et recevez 500BP a utiliser !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 [Annexe Hey,Mr. Superman] Cult of Allithna - World Chalice [Tour.5][PV Aliithna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Princesse Infernale

avatar
I am
Messages : 1045
Date d'inscription : 17/11/2016


Feuille de personnage
Santé:
140/140  (140/140)
Magika:
220/220  (220/220)
Stamina:
100/100  (100/100)

MessageSujet: [Annexe Hey,Mr. Superman] Cult of Allithna - World Chalice [Tour.5][PV Aliithna]   Jeu 12 Avr - 15:24




⛧World Chalice⛧
The Wicked Apostle and The Goddess




*L'étoile est maintenant morte..;  
  Quand la destiné t'abandonne..;
Pour naitre une nouvelle...
 Tout semble se décomposer...  
La chute de l'étoile du matin va bientot dévorer le soleil..;
Mais ailes brûlerons pour naître les cendre..;
Un nouveau soleil régnera en enfer...
Décomposer le monde entier...
Ne me touche pas, maintenant que je suis moi. J'ai assez souffer que je peux détruire le soleil. Mes ailes brûlerons pour naître les cendre! La chute de l'étoile du matin va bientôt dévorer le Soleil!! *

Le destin de la jeune sorcière était guère précaire. Comme si le sablier ne s'écoulait pas en sa faveur. L'amour que le sable du temps lui offrait et aussi sombre que les mir du sous sol de la chambre de la primordiale. D'un rouge pourpre tel du sang sèche et coagulé depuis des centaines d'année. L'amour qu'elle la petite sorcière recevait de son parchemin, macabre comme un parasite qui rongeait la chaire putride d'un inconscient sentimental. Le simple fait d'avoir cligné des yeux pour la première fois. Son estomac voulait rejointre la couleur macabre de la pièce. Ses Iris voyageait avec insécurité. Se souvenant seulement d'avoir tombé à cause de cette épée impie. La couleur, pourquoi cette couleur!? et ces écriteaux en lettre noir, latin certain Runique. La princesse ne comprenait que la moitié, mais ne comprenait toujours pas pour elle était dans une pièce si étrange. Temps de confusion, pour Akiza n'avait pas perdu conscience longtemps. Il était vrai qu'elle était faible depuis une semaine. Quelque chose drainait son énergie et rien n'avait le réponse. Levant les yeux, Akiza fut estomaqué.

Comme si le sang pouvait provenir de nul part. Tout s'expliquait maintenant. Le secret n'était pas dévoilé, mais voilà la raison à tout. Baissant les yeux, maintenant elle était nue, la primordiale n'avait laissé aucune chance à sa pudeur et à son intimité. Il était vrai, encore une fois, que le corps n'était qu'un corps. Voyant ses pieds dans quelque centimètre de sang. Ce liquide visqueux et huileux donnait la nausée à la jeune tourmentée. Attachée et voyant le bain en grande coupe, sa voix complètement était. Ornée de crâne et de tête de gargouilles, gargouille, c'est-à-dire morte. Ces créature qui pouvait devenir vivant et redevenir une statue de pierre. Sa curiosité l'amèna a regarde dans les alentours. Des petits filets de sang tombaient, mais où. Encore au alentour, elle vit une plateforme. La plateforme où se tenait Allithna. Donc le sang de trop tombait dans un vide invisible qui finissait pas être recycler. À voir son sourire cynique, alors que la jeune femme, qui était plutôt effrayé qu'en train de se reposer, s'approchait de la chute, Akiza savait qu'elle que ce n'était pas pour un simple repos.

L'analyste avait compris que sa chaise longue flottait au lieux d'un énorme Calice où du sang y était versé continuellement. Les murs de la même couleur que ce liquide pourpre, Akiza essayait à tout prix d'éviter le contacte avec cet encense de vie. Tentant de replier ses jambes à ramener ses bras. Être nue n'avait plus d'importance lorsqu'il était question de sang d'inconnu! La jeune troublée détestait le sang. Toujours à vouloir éviter les victimes à tout prix, mais aussi à voir du sang. En plus d'être en contacte avec celui-ci, et cela, depuis qu'elle faisait d'horribles cauchemars nuit après nuit où les paroles qui pouvaient être qualifiés de lavage de cerveau et le sang pouvaient tenir le thème principal du grotesque. Massacre et rire sournois de toujours la même femme au cheveux rouge au yeux diabolique priant à une entité... Qui se trouvait exister et se trouvait devant elle. Une coupe de vin; calice de sang, dague sacrificiel et nue autour de chandelle servait à glorifier son nom.

La colère, le danger ou l'excitation faisait manister cette double personnalité, mais il s'agissait d'une dualité pratiquement impossible à expliquer. Akiza se résigna à présent d'être nue au lieux d'une coup remplit de sang et qu'elle ne pouvait pas y en sortir y nager ou en ramant. Se voyant mourir dans ce lieu morbide de crânes et de tête de gargouilles, un petit lambeau de chaire discret en train de flottet ne la surprendrait même pas. Plus rien ne la surprenait maintenant dans ce royaume grotesque. Que faire, que faire, Akiza relevant les yeux, cela ne faisait même une minute qu'elle s'était réveillée, et déjà, la découverte du lieu la laissait sans voix. Selon ce que elle avait lu, la lectrice avait lu que c'était de ce rendre en desous, dans le sous-sol gigantesque du coeur du royaume infernal. C'était donc là qu'Allithna tirait son énergie. Et que tout ce sang se versait. Ces yeux et ces bouches écoeurantes. Tout s'expliquait... Sauf cela...

- Qu'est ce que le corps de Kaiza fait ici, Répond moi!?  

Maintenant la princesse comprenait pourquoi le corps n'était pas trouvable. Le lieux était interdit à tous, même le roi ne pouvait y aller. Le corps de Kaiza y reposait et étrangement, il était intacte, aucunement trace de purification. Ses cheveux rouge toujours aussi beau. C'est comme si elle dormait. Le corps n'était pas suspendu, il lévitait au centre des 5 autres chutes de sang. Donc Kaiza aussi puisait de son énergie du coeur pour tourmenter la jeune femme, mais aussi pour se manifester. Comment cela était-ce possible... Plus rien n'avait de sens pour le jeune princesse. De plus que son alter-ego avait le privilège d'être habillé alors qu'elle était complètement nue. Akiza se mit à se débattre, attachée, mais par quoi. Elle ne voyait rien que la retenait. Plus elle se débattait, plus ses gémissements se transformaient en grognement. Plus ses la princesse grognait, plus la colère montait. Maintenant qu'elle pouvait plus se mouvoir, avec un regard méconnaissable chez elle. La sorcière s'inclina en direction de la Primodiale. Grognement, grognement, Hurlement :

- Grr..grr...qu'est ce qu'elle fait là, qu'est-ce ce qu'elle fait là, je te dis... LIBÈRE-MOAR-MAINTENANT!!  

Premier péché, la colère. Ses deux nouvelles paire de canines témoignaient de la colère intense de leur dualité au milieu d'un bassin de sang. Jamais Aliza n'avait ressentit une telle colère chez elle. Normalement posé et serrain ; la simple vu que le corps que Kaguya cherchait tant se trouvait non-loin du château. Le lien entre le corps et la couronne qu'elle portait ( Maintenant déposé sur ses vêtement ) dans le sarcophage se tenait.Son pouvoir - son âme - s'était échappé du royaume runique pour y retrouver un nouveau corps... N'ayant pas tuer Kaiza, la primordiale l'avait sûrement scelle1 dans le coeur en attente de son retour... Cela n'avait pas prit de temps pour qu'elle puissait le comprendre.






Mémoire de l'Enfer

*On se reverra de l'autre côté *









¦ - Préquel; Hey, Mr.Supremeking
¦ - Finally, My Glory
¦ - Hello Darkness ~❤️
¦ - My Love Diying
¦ -     - - -
¦ - Kaguya, My Sister
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -




_________________

Ember, Spark, Flare et Blaze
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne



avatar
I am
Messages : 7
Date d'inscription : 15/11/2017
Localisation : partout


Feuille de personnage
Santé:
100/100  (100/100)
Magika:
100/100  (100/100)
Stamina:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Annexe Hey,Mr. Superman] Cult of Allithna - World Chalice [Tour.5][PV Aliithna]   Ven 13 Avr - 9:53






I AM ALLITHNA






La colère qui montais en Akiza confirmais mes soupçon, * alors oui.. elle est bien la réincarnation de kaiza  * Allithna ne pouvais s’empêcher de sourire * pourquoi ne se souvient elle pas de moi? Moi qui était pourtant sa meilleure amie.. comme une sœur..   Kaiza l’humaine digne de ma confiance, la seul a me comprendre. Depuis le temps que j’attends sa réincarnation..  *  son énergie pouvais bien ce faire ressentir par la colère que dégageais Akiza. * peut-être que c’est la conscience de Kaiza qui ma parler tout a l’heure? Sa ne serait pas impossible  *  la jeune princesse se mit a grogner, ses dents poussais et la voix de l’ancienne rêne infernal semblait faire surface.

- en t’emmenant ici je comptais bien te libérer.. je ne t’ai pas amené ici pour rien.

j’avançais vers la jeune femme puis mis ma main sur son front. Ma marque noir fut son apparition puis se déplaçais vers la princesse et se propageas sur son corps. Je plaignais bien la jeune fille, cela devais faire atrocement mal,  je me souviens moi même de cette douleur.. comme des milliers d’aiguille qui transperce le corps qui t’injecte un liquide chaud comme de la lave qui calcine et a la fois froid qui semble geler tous les organes.  Les voix des âmes perdu qui vienne te tourmenter et les souvenirs d’on on voudrais oublier a jamais font d’ailleurs surface, tel un poison qui semble vouloir te tuer lentement d’une façon atroce.

- toi qui sombre dans son corps, donne lui ta véritable force et puissance, toi qui ma été enlever par la vie permet lui de t’appartenir et de la libérer de cette souffrance. Je t’en conjure soie encore ma meilleure amie.

Je retira ma main du front de la princesse et mes marques noir sembla entrer dans son sang et comme prévue, je poussa Akiza dans la gueule de mon dévouer serpent. Celui ci ferma sa gueule puis la recracha. La bave qui recouvrait le corps de la jeune femme permettais d’éviter le rejet du surplus de puissance qui pourrais déchirer le corps de la jeune fille en millier de morceaux. Pendant quelle était encore sans connaissance. Je me tourna vers yokai.

-voila une choses de fait.. le commencement a ma libération ne fait que commencer. Mon amour j’ai si hâte de me libérer de cette fichu malédiction..  

-Alors c’était elle la 8e clef?

-oui.. regarde le centre de ma marque a disparut.. maintenant que je lui ai voler une partie de son énergie… en échange de la mienne, elle devrais être un peu plus qu’une apprentie.. et moi j’approche de ma libération.

j’installas Akiza sur une chaise longue et me posa sous les chutes de sang assit en indien positionner comme un moine qui fais du yoga. Je ferma les yeux pour concentrer mon énergie en attendant le réveille de ma vieille amie.




I AM ALLITHNA...


©️ Jawilsia sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Princesse Infernale

avatar
I am
Messages : 1045
Date d'inscription : 17/11/2016


Feuille de personnage
Santé:
140/140  (140/140)
Magika:
220/220  (220/220)
Stamina:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Annexe Hey,Mr. Superman] Cult of Allithna - World Chalice [Tour.5][PV Aliithna]   Ven 13 Avr - 20:12




⛧ World Chalice ⛧
The Fallen Star




* Mon monde contaminé par ma présence la plus imparfaite. Voulant seulement être celle qui rendrait fier ses parents ainsi qu'elle-même. Décomposé de ma propre croyance parfaite, maudite à errer dans le chaos qui sème. Contaminé dans une désolation décomposée!! Je ne veux que croire en mon POTENTIEL!! Ne me touche pas, s'il te plait de tes mains perfides, je veux seulement ma LIBERTÉ!! individuelle... *

Tap, tap, tap... Noirceur où la vue n'était qu'une façade illusoire. Je ne voyais rien dans ce couloir de la mort. Cette noirceur comparable à rien d'autre que la solitude que j'ai choisi de vivre. L'avais-je vraiment choisi, non. J'ai dû combattre pour me rendre où j'en étais. Tout ces humains fourbes qui me rendaient complètement timbrée. Ils me décrivaient comme un monstre, alors que c'étaient eux qui voulaieny me bourrer le crâne de leurs conneries sans importance. Ma main, faible, contre la parois du mur rocailleux. Ces escaliers ressemblaient vraiment à ma descente réelle en enfer. Quelque torches illuminaient les lieux. Leurs flammes n'étaient pas attirées par moi, ce qui était étrange, car normalement, elles le sont. Descendant toujours plus profond dans le coeur de ce que j'aspirais chaque jour : l'appelle rebelle du chaos. Elle m'a choisi, je le savais... Moi, moi qui avait combattu tout ce qui se dressait devant moi. Massacrant chacun qui me contredisait. Ma raison d'être. Je continue ma descente à même me demander si ce n'était pas en faite ma chute. Une étoile contaminé, décomposé et désolée par l'amertume d'avoir détruit ce qui lui était le plus cher, je descendai vers la nébuleuse qui allait me reconstruire.

- T-ta voix... Je l'entends toujours, je l'entendrai toujours..

Maintenant dans une salle, une grande salle où je pouvais voir encore plus de ténèbres que de lumière. Tournant les yeux, je regardai un peu partout pour essayer de discerner le peu de lumière qui pouvait exister, rien. J'avanceai, encore, alors que la lumière fût. Toute les torches en forme de crâne s'allumèrent tous les unes après les autres. C'est dès lors que je vis le destin de mon appel. Ce que je croyais ce trouvais devant moi. Ce que je ne croyais pas me donnais raison sans tout doute. Au milieu d'un cercle, comme le fameux L au milieu du même mot. Je continueai ma marche complètement fatiguée et épuisée. Malgré mes jambes en compote, mes mains complètement brûlée... Je ressentais vivement cette douleur de brûlure. Normalement la chaleur ne m'affectait pas. Mais je n'avais pas le choix, elle était là. Fuck mes jambes, fuck mes mains. Même sans eux, je m'aurais rendu quand même. Même privé de mes membres, j'aurais descendu ces escaliers infinie pour pouvoir contempler... Son sarcophage.

- T-tu dis ? S-si je t'offres ma vitalité... T-tu vas les ramener...

J'arrêterai par la même occasion de chercher l'amour tel qu'il soit. Maintenant, ces effroyables souvenir me vinrent en tête. Sæline et Bloodish, leur rivalité, leur combat perpétuel ainsi que ceux que j'avais le plus respecté. Pourquoi en être arrivé jusqu'à là. À cette simple pensée! ma colère, mon amertume et mon envie de vengeance augmentait. Arriver au point où ils étaient devenu le roi suprême. Leur puissance dépassait un primordial... Détournant yeux du sarcophage, j'y posai ma main sur celui-ci, malgré la chaleur ; il était froid. Encore d'autre visions, ce nouveau personnage ne me reconnaissait plus. Il voulait conquérir tout. Tout détruire, mon rêve était devenu réalité, mais avec ma destruction. Alors c'est moi qui a dû le détruire avec une flèche enflammée spéciale...

- Tu dis... Que tu veux que j'ouvres..

C'était ses ordres, je ne pouvais pas la désobéir. La rebelle, je la vénérais comme mon Jésus personel. Elle était tout ce que j'étais. Elle était toute mes croyances et toute que ce que je voulais être, hormis la fierté. Avais-je déjà eu un orguei? C'était peut-être la raison pour laquelle que j'avais réussi à défaire. Ouvrant le cercueil, je la vis de mes yeux fatigués et complètement épuisés. Je ne savais pas si elle était morte ou seulement endormis.  Mais sa beauté resplendissait à même son corps froid. J'avais amené ce qu'elle m'avait demandé : Ma couronne. Dit-elle, elle voulait que j'entres. Était-ce morbide ? Pas si cela n'arrivait qu'une fois et que je voulais à tout prix qu'ils reviennent. Mes mains tremblaient, mais je parvins à lui déposer ma couronne sur ça tête. Je savais qu'avec l'énergie qu'elle possédait jadis, cela prendrait des années pour bouger seulement qu'un doigts avec l'énergie que ma couronne lui offrait. C'était peut-être pour cela qu'elle voulait que j'entre: ce que je fis. La porte du sarcophage se referma, et moi, je la regardais incrédule. Cela ne m'empêchait pas d'être choyée par sa voix. Pour ma chaleur, je la pris dans mes bras, comme si c'était ma mère.

[* * *]

D'une nuit sombre sans étoile, rien ne regorge plus de haine qu'un souvenir honteux. La clé de la colère réside dans le coeur des déchus. Rien, reste toi même et devient plus fort que tout.

La douleur était insoutenable. Les larmes de suffisait pas pour couvrir le mal. Ses larmes comme des cendres. Cette douleur comme la morsure d'un serpent. Le sang du cascade souillée. La princesse combattait cette chose. Allithna venait de déclencher quelque chose chez elle, un souvenir. Aucun livre qu'elle avait lu parlait d'une 8ème clefs. Un stratagème pour qu'elle puissait renaître dans toute sa puissance? Horreur du sang, la chute la submergea dans le bassin de la coupe. Ouvrant la bouche, l'impact lui avait complètement coupé le souffle. Sous le sang, elle voyait tout les entités que Kaiza avait tué, complément annihiler. Ceux-ci se mirent de la parti pour la tourmentée. Ces âmes perdues commencèrent à lui tourner autour. Terrifiée autant qu'en colère, Akiza tenta de les chasser... Jusqu'à l'apparition de Kaiza. Colère, colère, colère! À quoi bon vouloir atteindre le ciel s'il y a une galaxie derrière. Les yeux de la princesse devinrent complètement rouge. Ses Iris, ses sclérotiques. Son Alter-ego l'agrippa, ouvrit la bouche, l'essence de la princesse s'évaporait... Dans une colère infernale!

- Grrrr...

Poussant un horrible cri, un hurlement strident au point que le liquide rouge pourpre s'éloigna créant ainsi un puissant Maëlstrom de la même couleur. De la bouche de la princesse jaillissait un puissant rayon rose qui faisait trembler la capitale, aussi, le puissant rayon traversa le plafond du coeur infernal. Celui-ci se mit aussi à hurler de douleur, mais il s'en remettra. Toujours plus haut en créant ses ondes de chocs, comme si le rayon incarnait le bras de la sorcière. Atteindre la galaxie, atteinsre le noyaux, une nouvelle étoile était maintenant né. Le bassin s'était vidé. Une main taché rougeâtre agrippa le rebord de la coupe. La force exercé fissurait le bord de la plateforme. Une puissante aura émanait de cette seule main.

Maintenant sur la plateforme, la marche de la princesse était zombiesque, tout ses mouvements étaient saccadés et ses cheveux couvraient son visage. L'aura rose étincelante couvrait en majeur parti ses attributs ( pratique ). À quelques mètres, la sorcière devant la primordiale. Sa respiration se faisait de plus en plus importante.

- Ne... NE ME FAIT PLUS JAMAIS CELA!!!  

L'hurlement de colère d'Akiza fit craquer le sol en plus de détruire les crânes et têtes de gargouille, le sillage de l'onde de choc était assez puissante pour défoncer la porte et et faire revoler toute personnes autour d'elle ( Technique, Wrath Yelling, type : Counter ). Ses cheveux laissaient maintenant place à son regard.

- Je comprends maintenant pourquoi elle voulait tant mon énergie, car son énergie était extraite du coeur. Mais cela dit, Je ne suis pas une clé, je suis moi. Kaiza n'est plus que du passé ; je suis le futur. Et maintenant que le corps de Kaiza est détruit, tu n'auras plus sa vitalité. J'empêcherai ta résurrection complète, quitte à détruire Bloodish, Sæline, Kaguya et tes autres enfants du chaos..  






Mémoire de l'Enfer

*On se reverra de l'autre côté *









¦ - Préquel; Hey, Mr.Supremeking
¦ - Finally, My Glory
¦ - Mother, I'm sorry..
¦ - Hello Darkness ~❤️
¦ - My Love Diying
¦ - Kaguya, My Sister
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -
¦ -     - - -



_________________

Ember, Spark, Flare et Blaze
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne



I am
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Annexe Hey,Mr. Superman] Cult of Allithna - World Chalice [Tour.5][PV Aliithna]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Annexe Hey,Mr. Superman] Cult of Allithna - World Chalice [Tour.5][PV Aliithna]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gate of Valor :: Royaume Infernal :: Pandémonium :: Cœur des Enfers-